La Cnil sanctionne une société spécialisée dans la rénovation énergétique Législation et règlements | 26.11.19

Partager sur :
La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) annonce avoir infligé une amende de 500 000 euros à la société Futura Internationale, spécialisée dans l’isolation thermique des logements. Suite à un contrôle, le gendarme des données personnelles a relevé un certain nombre de « manquements » parmi lesquels des démarchages téléphoniques abusifs ou encore l’enregistrement des conversations.

Le 12 novembre dernier, le Gouvernement a lancé un nouveau plan de lutte contre les fraudes à la rénovation énergétique. Parmi les mesures prévues, un renforcement des contrôles et des sanctions. Les pouvoirs publics précisaient également ne pas exclure l’hypothèse d’interdire tout démarchage téléphonique. Les particuliers sont en effet nombreux à dénoncer les appels répétitifs de certaines sociétés qui se disent mandatées par l’Etat et n’hésitent pas à transmettre des messages « mensongers ».   

 

Récemment, la Cnil a sanctionné Future Internationale, une société spécialisée dans l’isolation thermique des logements à qui il a été reproché « de ne pas avoir respecté les droits des personnes sollicités dans le cadre d’opérations commerciales ».

 

Pour communiquer ses offres, la société s’appuie sur plusieurs centres d’appels situées hors de l’Union européenne. Le gendarme des données personnelles a reçu une plainte d’un particulier expliquant être démarché « très régulièrement » par cette société alors qu’il avait indiqué de pas vouloir être contacté et avait même exercé son droit d’opposition par courrier.

 

Un contrôle réalisé dans les locaux de l’entreprise a permis de constater que Future Internationale avait reçu plusieurs courriers de personnes se plaignant de démarchages abusifs. De plus, « il est apparu que les fichiers de la société contenaient plusieurs commentaires excessifs concernant des clients, ou relatifs à leur état de santé ». Les personnes contactées n’étaient pas non plus « correctement informées » du traitement de leurs données personnelles, ni même de l’enregistrement de la conversation.

 

Une amende de 500 000 euros

 

En octobre 2018, la Présidente de la Cnil avait demandé à la société de se mettre en conformité au RGPD mais aucune réponse satisfaisante n’avait été reçue. Une sanction de 500 000 euros a alors été prononcée sur la base des investigations menées. 5 manquements ont été constatés :

 

  • Absence de prise en compte du droit d’opposition des personnes ;
  • Présence de données non pertinentes dans les fichiers clients ;
  • Information insuffisante aux personnes démarchées ;
  • Défaut de coopération avec la Cnil ;
  • Encadrement insuffisant des transferts de données personnelles vers des prestataires situées hors de l’Union européenne.

 

Dans sa décision, la Commission rappelle porter « une attention particulière » au respect des droits des personnes et rappelle que « le fait de coopérer avec la Cnil est une obligation qui, si elle n’est pas respectée, est sanctionnable ».

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Plan d’Investissement Volontaire : Action Logement déploie trois des mesures en faveur des ménages modestes

Plan d’Investissement Volontaire : Action Logement déploie trois des mesures en faveur des ménages modestes

Trois des sept mesures prévues dans le cadre du Plan d’Investissement Volontaire (PIV) présenté par le groupe Action Logement et signé avec l’Etat le 25 avril dernier, viennent d’être déployées. Elles visent à soutenir le pouvoir d’achat des ménages, favoriser la mobilité et améliorer le cadre de vie des salariés. Les trois dispositifs, qui bénéficient d’une enveloppe de 2,1 milliards d’euros, entrent en application ce jeudi 19 septembre.
Déjà 50 000 maisons isolées par le Pacte Energie Solidarité

Déjà 50 000 maisons isolées par le Pacte Energie Solidarité

Lancé en 2013 par le groupe Effy, le Pacte Energie Solidarité convainc un nombre toujours plus important de particuliers. Il faut dire qu’isoler ses combles perdus pour 1€ seulement est particulièrement attractif. La marque indique réaliser ce jour l’isolation de sa 50 000eme maison, prouvant ainsi qu’il est possible de massifier les travaux de rénovation énergétique via des solutions simples.
Les travaux de rénovation les plus réalisés en 2016 sont…

Les travaux de rénovation les plus réalisés en 2016 sont…

Si les travaux de rénovation font toujours partie des priorités des Français qui cherchent à améliorer leur habitat, certains sont toujours plus privilégiés que d’autres. Quelleenergie.fr, site spécialisé dans le conseil en économies d’énergie, a récemment dévoilé sont « top 5 des travaux de rénovation en 2016 ». Alors, qui du double-vitrage ou de l’isolation des combles a eu la cote l’année dernière ? Toutes les réponses.
Seuls 25% des travaux de rénovation ont un impact énergétique « significatif » (Etude)

Seuls 25% des travaux de rénovation ont un impact énergétique « significatif » (Etude)

Il y a quelques jours, l’Ademe a dévoilé les résultats d’une enquête réalisée auprès des Français qui ont rénové leur logement. Intitulée TREMI, l’étude révèle qu’entre 2014 et 2016, 5,1 millions de ménages ont réalisé des travaux pour un coût moyen de 11 750 €. Si 83% d’entre eux estiment avoir amélioré le confort thermique de leur logement, l’Ademe indique que seuls 25% des travaux ont eu « un impact énergétique significatif ». Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter