Transition énergétique : 100 000 emplois créés sur 3 ans Législation et règlements | 28.04.14

Partager sur :
Lors de sa première conférence de presse, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, a maintenu le cap de la transition énergétique. Grâce à la croissance verte, elle espère créer 100 000 emplois sur trois ans. Autres annonces : le développement des filières des énergies renouvelables et l'accélération de la rénovation énergétique des bâtiments, avec la signature mercredi 30 avril de la convention Feebat.

« Mon objectif sur les trois ans est de créer 100 000 emplois grâce à la transition écologique et énergétique », a affirmé Ségolène Royal lors de la présentation de sa feuille de route, vendredi 25 avril, ajoutant : « je ne veux pas que l'écologie soit punitive, je veux qu'elle soit vue comme une chance ». Au total, La ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie a présenté six chantiers déclinés en 27 actions qui seront engagés d'ici l'été.

En tête des objectifs : maintenir le cap de la transition énergétique, en finalisant le projet de loi qui devrait être présenté par la suite en commission, en juillet prochain. A l'échelle régionale, Ségolène Royal a plaidé pour la mise en place de contrats Plan « Etats-Régions », comprenant un volet mobilité et un volet transition énergétique/biodiversité.

Elle a également réaffirmé l'accélération du développement des filières d'énergie renouvelable, notamment l'éolien en mer et le solaire, la biomasse et les énergies marines. La ministre a annoncé dans la foulée la réforme des modes de fixation des tarifs d'électricité, le lancement d'un nouvel appel d'offres solaire photovoltaïque pour les grandes puissances, l'accélération du plan énergie méthanisation autonomie azote (EMAA) et le lancement d'un troisième appel d'offres pour l'éolien maritime, posé et flottant. Dans un communiqué, les professionnels du SER se sont dits « très satisfaits des propos volontaristes de la Ministre ».

« La Ministre affirme l’ambition de soutenir à la fois l’offre et la demande, conditions indispensables à la réussite de la transition énergétique, au développement industriel de nos filières et à la création d’emplois. Le Syndicat des énergies renouvelables est à sa disposition pour avancer sur ces 2 volets », a déclaré Jean-Louis BAL, président du Syndicat des énergies renouvelables.

Signature de la convention Feebat mercredi

Autre bonne nouvelle pour les professionnels : la signature, très attendue, de la convention Feebat pour la formation des artisans de la rénovation énergétique et la mobilisation des filières de formation pour la transition écologique. Réclamée par la CAPEB et la FFB lors de leur rencontre avec Sylvia Pinel, ministre du Logement, la semaine dernière, cette signature a finalement été inscrite à l'agenda des deux ministres, le mercredi 30 avril.

Une pierre de plus à l'édifice de Ségolène Royal qui souhaite plus généralement accélérer la rénovation énergétique des bâtiments (logements, bâtiments publics, secteur tertiaire et industriel). « J'ai bien l'intention de mettre en place les moyens pour atteindre les objectifs donnés, » a-t-elle affirmé, citant le dispositif du « tiers financeur » qui permettrait « aux ménages et aux entreprises du bâtiment de s'engager en toute sécurité ». Ce dispositif prévoit en effet qu'un organisme avance le coût des travaux, avant d'être remboursé par un particulier. Il serait complété par la mise la place de « visibilité des prix » pour sécuriser l'ensemble des acteurs.

Claire Thibault

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

EnR : des mesures de soutien satisfaisantes pour le SER

EnR : des mesures de soutien satisfaisantes pour le SER

La veille de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi sur la transition énergétique, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a réuni des industriels du secteur des énergies renouvelables en vue de lever les freins au développement de la filière. Réaction du syndicat des énergies renouvelables.
La CRE recommande une révision des mécanismes de soutien aux EnR

La CRE recommande une révision des mécanismes de soutien aux EnR

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié un rapport le 15 avril dernier sur les coûts et la rentabilité des énergies renouvelables en France métropolitaine. Ce rapport dresse le bilan des filières de l'éolien terrestre, du solaire photovoltaïque, de la biomasse et de la cogénération. La CRE recommande de généraliser les appels d'offres plutôt que de soutenir le tarif d'achat. En réponse, le SER a publié ses propres recommandations pour la filière éolienne.
Territoires d'Outre-mer, les laissés-pour-compte de la transition énergétique ?

Territoires d'Outre-mer, les laissés-pour-compte de la transition énergétique ?

Alors qu'une mission d'information sur l'adaptation du droit de l'énergie aux Outre-mer vient d'être confiée à Eticka Bareigts, députée de la Réunion, le Syndicat des Energies renouvelables fait savoir qu'une série de freins bloque actuellement le développement des filières des énergies renouvelables en Outre-mer. Le syndicat préconise un ensemble de mesures pour assurer la transition énergétique dans ces territoires.
Rénovation énergétique : la convention FEE Bat enfin signée

Rénovation énergétique : la convention FEE Bat enfin signée

Le dispositif de formation aux économies d'énergie des entreprises et des artisans du bâtiment (FEE Bat) a été signé ce mercredi 30 avril par la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, et la ministre du Logement, Sylvia Pinel, en présence des professionnels du secteur. Cette signature permet de reconduire ce dispositif pour la période 2014-2017, une nouvelle très attendue par les professionnels du bâtiment et de la construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter