« Il nous faut mettre en œuvre la baisse des APL », Bruno Le Maire

Législation | 26.07.17
Partager sur :
« Il nous faut mettre en œuvre la baisse des APL », Bruno Le Maire - Batiweb
C’est dans un contexte particulièrement tendu que Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, s’est exprimé mercredi sur la tant décriée réforme des Aides personnalisées au logement (APL). Dans une interview publiée par Ouest-France, il a notamment rappelé sa détermination à « mettre en œuvre » la baisse des allocations. Les détails.
Pas moins de 6,5 millions de ménages français pourraient être concernés par la réforme des APL, qui consiste à réduire les aides de 5 euros par mois et par ménage à partir d’octobre et jusqu’à la fin de l’année.

Si la fondation Abbé Pierre et l’USH (Union sociale pour l’habitat), notamment, ont fait part de leurs inquiétudes concernant cette mesure, le gouvernement, lui, préfère camper sur ses positions, arguant que cette réforme n’est pas de son fait, mais nécessaire.

Moins d’aides pour les ménages

« Nous écopons les décisions du précédent gouvernement. Le budget des APL a été prévu sur la base d’une baisse de leur montant », a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, dans une interview accordée à Ouest-France. « La baisse n’a pas eu lieu mais le budget est resté identique ! Il nous faut donc la mettre en œuvre. »

« Et comme, avec Gérard Darmanin [ministre des Comptes publics, ndlr], nous voulons respecter l’engagement à l’égard des Français de ne pas augmenter les impôts et de maintenir notre déficit en dessous des 3% de notre richesse nationale, nous demandons des efforts à tous les ministères », poursuit-il.

Bruno Le Maire a également rappelé que « cette décision d’urgence respecte le budget voté ». « Nous l’assumons », affirme-t-il.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : @BrunoLeMaire
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La Confédération nationale du logement inquiète au sujet des APL - Batiweb

La Confédération nationale du logement inquiète au sujet des APL

En France, 15,5 milliards d’euros sont consacrés aux Aides personnalisées au logement (APL). Afin d’économiser 225 millions d’euros sur cette dépense, l’Etat propose un nouveau projet de décret visant à prendre en compte le patrimoine dans le calcul des APL. Face à cette mesure qui empêcherait de nombreux foyers de bénéficier d’une aide nécessaire, la CNL a fait part de ses inquiétudes, espérant faire reculer le Ministère du logement.
Emmanuel Macron demande aux propriétaires de baisser les loyers - Batiweb

Emmanuel Macron demande aux propriétaires de baisser les loyers

Il y a quelques jours, Emmanuel Macron créait un véritable tollé en faisant part de sa volonté d'aller au-delà de la baisse des APL de 5 euros par mois. Ce 5 septembre, le Président de la République est allé plus loin dans sa réflexion en appelant publiquement les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros par mois. Réagissant aux propos du chef de l'Etat, le Parti communiste a, quant à lui, demandé à ce qu'une loi soit votée afin de réduire durablement les prix des logements.
Le bâtiment au cœur du projet de loi Pacte - Batiweb

Le bâtiment au cœur du projet de loi Pacte

Après avoir fait plusieurs annonces en faveur du BTP lors du dernier Congrès national de la FFB, Bruno Le Maire a présenté ce lundi 18 juin son projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises). Censée permettre la création de nouveaux emplois en France et le développement des différentes sociétés, cette initiative fait notamment la part belle au bâtiment, avec deux mesures majeures réclamées depuis longtemps. Les détails.
Salaires, formation, aides fiscales : le point sur les principales évolutions en 2019 - Batiweb

Salaires, formation, aides fiscales : le point sur les principales évolutions en 2019

À nouvelle année, nouvelles réglementations ! 2019 ne fera pas exception, apportant son lot de (nombreux) changements. Du prélèvement à la source à la revalorisation du smic, en passant par la formation, la dématérialisation des documents ou encore les aides au logement et à la rénovation, tour d’horizon des dispositifs mis en place ou maintenus dès ce mois de janvier.