L’Italie confirme sa participation au projet Lyon-Turin

Législation | 30.07.19
Partager sur :
L’Italie confirme sa participation au projet Lyon-Turin - Batiweb
La ligne ferroviaire Lyon-Turin verra bien le jour. L’Italie a en effet confirmé sa participation après plusieurs mois de revirements liés au désaccord internes au gouvernement, partagé entre La Ligue de Matteo Salvini, favorable au projet, et le Mouvement 5 Etoiles de Luigi di Maio, qui y est défavorable. Guiseppe Conte, premier ministre italien, a finalement annoncé l’engagement de l’Italie ce vendredi 26 juillet, estimant qu’arrêter le chantier à ce stade coûterait plus cher au pays que de le continuer.

Les partisans du projet Lyon-Turin voient enfin le bout du tunnel. Après plusieurs mois d’incertitudes et de controverses, le premier ministre italien Guiseppe Conte, a annoncé ce vendredi 26 juillet que son pays participerait bien la construction de la liaison ferroviaire Lyon-Turin. L’Italie confirme ainsi son « engagement à réaliser le Lyon-Turin dans l’intérêt national », considérant qu’arrêter le chantier à ce stade « coûterait plus cher au pays que le terminer ».

 

Des revirements liés à des dissensions politiques internes

 

Mais le projet est loin de faire l’unanimité au sein du gouvernement italien. Si le Mouvement 5 Etoiles y est opposé au nom de la « felice decrescita » (décroissance heureuse), La Ligue, formation d’extrême droite menée par Matteo Salvini, y est en revanche favorable.

 

En mars dernier, le gouvernement avait annoncé remettre en question sa participation pour des raisons de coûts et pour se concentrer sur l’amélioration de son propre réseau ferroviaire. Affaibli lors après les élections européennes, le Mouvement 5 Etoiles a finalement perdu la bataille, au profit des partisans du projet.

 

Le coût du projet est estimé à 20 millions d’euros, financé par l’Italie et la France. L’Union européenne, favorable à cette liaison Lyon-Turin, s’est quant à elle proposée de payer les travaux à hauteur de 55%, contre les 40% prévus initialement.

 

Une alternative plus fiable ?

 

Dans un communiqué publié ce dimanche 28 juillet, le Comité pour La Transalpine a rappelé que la ligne ferroviaire de la Maurienne avait été coupée pendant trois semaines à cause d’une coulée de boue.

 

« Pendant ces trois semaines, le trafic voyageurs régional et international (ligne Paris-Milan) a été interrompu et des liaisons par autocars mises en place pour "enjamber" la zone sinistrée au niveau de Saint-Jean-de-Maurienne. Quant au trafic de fret, il a pour l’essentiel basculé sur la route faute d’itinéraires ferroviaires de substitution véritablement appropriés. Il est à craindre que cet épisode se traduise durablement par une accentuation du trafic de poids lourds dans les Alpes. L’expérience montre en effet qu’il est difficile de faire revenir les marchandises sur le rail après une longue interruption du service », a regretté le comité.

 

Mettant en cause cette ligne datant du XIXe siècle et les risques d’éboulements du secteur, il a ainsi souligné l’avancée fiable et crédible que constituerait le futur tunnel Lyon-Turin.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur
La sélection de la semaine
BOITCO, la référence de la boite d'incorporation - Batiweb

Main d'oeuvre : BOITCO ne nécessite aucune préparation avant son incorporation (perçage des...


Woven Gradience - Batiweb

Woven Gradience célèbre la couleur tout en se fondant parfaitement avec votre environnement. Comme dans la nature, les...


Verrière d'atelier en acier Bario H.1500mm - Batiweb

La gamme de verrières Bario se compose de verrières fixes en acier pour une installation en intérieur....

Dossiers partenaires
Quartix réalise un record de nouvelles installations de balises de suivi de véhicules - Batiweb

Quartix, l'un des leaders mondiaux en solutions de suivi de véhicules est ravi d'annoncer de solides résultats financier…


L'ouverture de la porte pour le projet pionnier - Batiweb

Le nouveau quartier, avec ses nombreux bâtiments commerciaux et résidentiels, façonnera et modifiera le paysage urbain d…


Un écrin de zinc "Nuit noire", nouvelle couleur VMZINC®, pour une ville à Onet-Le-Château (12) - Batiweb

L’agence ECOUMENE ARCHITECTURE/AMÉLIE COUFFIGNAL ARCHITECTE a imaginé une villa de 170 m2 de surface habitable, de pla…