Fermer

La Commission européenne veut accélérer la rénovation des bâtiments

Ce mercredi 15 décembre, la Commission européeenne a présenté un texte prévoyant de rénover les 15 % de bâtiments les plus mal isolés dans chaque État membre de l'Union européenne d'ici 2030. L'objectif : rendre le parc immobilier européen entièrement neutre en carbone d'ici 2050.
Publié le 16 décembre 2021

Partager : 

La Commission européenne veut accélérer la rénovation des bâtiments - Batiweb

En cette fin d'année, la Commission européenne a présenté un plan pour accélérer la rénovation énergétique des bâtiments à l'échelle européenne, en proposant un texte qui devra être approuvé par les 27 États membres de l'Union européenne et les eurodéputés.

 

Ce texte fixe l'objectif d'atteindre 100 % de bâtiments neufs neutres en carbone en 2030, et dès 2027 pour les bâtiments publics. Ces bâtiments devant notamment présenter des consommations modérées, et être alimentés et chauffés par des énergies décarbonées.

 

Chaque État devra en outre planifier l'élimination progressive des combustibles fossiles pour le chauffage et la climatisation d'ici 2040, pour parvenir à un parc immobilier sans émission de carbone d'ici 2050.

 

Gonzalo Sánchez, de l'ONG Bureau européen de l'environnement, a également appelé à prendre en compte les émissions polluantes « cachées » issues de la production et du transport des matériaux de construction, plaidant pour privilégier le recyclage des matériaux.

 

Rénover les bâtiments les plus mal isolés d'ici 2030

 

Outre la construction durable, la Commission européenne veut surtout mettre l'accent sur la rénovation énergétique dans l'ancien, en durcissant les exigences minimales. D'ici 2027, les 15 % des bâtiments non résidentiels les plus mal isolés de chaque État devront être rénovés pour remonter au minimum de la catégorie G à F. Parallèlement, cette obligation s'appliquera également aux logements, avec trois ans de délai supplémentaire avant l'échéance, fixée à 2030.

 

Le texte prévoit également de rendre les certficats de performance énergétique obligatoires dans tous les pays de l'Union européenne, non seulement pour les biens immobiliers mis en vente ou en location, mais aussi pour les bâtiments publics et les bâtiments rénovés, et de créer un « passeport de rénovation » pour chaque bâtiment.

 

« Les bâtiments représentent 40 % de l'énergie que nous consommons et 36 % de nos émissions de gaz à effet de serre, et l'essentiel des bâtiments actuels seront encore là en 2050. Pour réduire les émissions, il faut rénover », a insisté Frans Timmermans, vice-président de l'exécutif européen.

 

« L'urgence d'agir est énorme : des millions d'Européens ne peuvent pas payer leurs factures d'énergie, ils vivent souvent dans des maisons mal isolées et dotées de chauffages obsolètes », a-t-il ajouté, incitant à aider les ménages les plus modestes à rénover leur logement grâce à des subventions.

 

Claire Lemonnier (avec AFP)

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

Rénovez, valorisez, économisez

Conseils, primes, accompagnement : Hellio aide ses entreprises de travaux partenaires à bénéficier des financements et à constituer leurs dossiers. Développez et valorisez votre activité avec Hellio. Moins...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.