MaPrimeAdapt' : le dispositif devrait être précisé en janvier

Législation | 18.10.21
Partager sur :
MaPrimeAdapt' : le dispositif devrait être précisé en janvier - Batiweb
Lancée en mai dernier dans le rapport de Luc Broussy sur l'adaptation des logements au vieillissement de la population, l'idée d'un dispositif d'aides « MaPrimeAdapt' », sur le modèle de « MaPrimeRénov' », se concrétise. Le gouvernement a annoncé jeudi que ce nouveau dispositif devrait être détaillé en janvier, pour une mise en œuvre courant 2022.

Le 26 mai dernier, Luc Broussy remettait son rapport « Nous vieillerons ensemble... 80 propositions pour un nouveau pacte entre générations » sur l'adaptation des logements au vieillissement de la population.

 

Une aide sur le modèle de MaPrimeRénov'

 

Parmi ces propositions, Luc Broussy conseillait notamment la création de « MaPrimeAdapt' », une aide sur le modèle de MaPrimeRénov', dont le budget a été porté à deux milliards d'euros pour 2022, suite à son élargissement à tous les propriétaires, y compris bailleurs.

 

Avec « MaPrimeAdapt' », le gouvernement souhaite créer un guichet d'aides unique afin d'accélérer les travaux d'adaptation des logements (douches zéro ressaut, rampes, poignées...), alors que la population des 74-84 ans devrait augmenter de 47 % d'ici 2030. L'objectif : parvenir à 400 000 adaptations annuelles.

 

Jeudi 14 octobre, le gouvernement a confirmé, à l'occasion de la conclusion sur la démarche « Habiter la France de demain », qu'il travaillait sur le sujet, pour une mise en place début 2022.

 

« On souhaite initier ça début 2022, un peu comme sur le sujet de la rénovation énergétique. On avait avant plusieurs dispositifs cherchant à remplir le même objectif, c'est-à-dire accompagner l'adaptation au vieillissement », a expliqué Emmanuelle Wargon à l'occasion de la conclusion sur la démarche « Habiter la France de demain ».

 

Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'Autonomie, a de son côté assuré que le dispositif serait détaillé en janvier, mais précisé qu'il faudrait quelques mois pour qu'il se généralise et « trouve son public ».

 

A noter que ce nouveau dispositif « MaPrimeAdapt' » devrait être cumulable avec « MaPrimeRénov' ».

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ? - Batiweb

Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ?

Depuis le 16 mars, la crise du Covid-19 et les mesures de confinement ont créé un coup d’arrêt pour la rénovation énergétique des copropriétés. C’est le constat dressé par l’Agence parisienne du Climat, qui a interrogé plusieurs bureaux d’études et organismes, qui témoignent de l’arrêt des chantiers, de la baisse des consultations et demandes d’aide. Les Français reprendront-ils tout de même leurs projets ?
MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021 - Batiweb

MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021

Alors que le nouveau dispositif d'aides aux travaux de rénovation énergétique devait bénéficier à 200 000 ménages modestes, seuls 25 000 en ont profité. Face à ces faibles résultats, parfois imputés à la crise liée au Covid-19 ou au manque de lisibilité, Emmanuelle Wargon a annoncé que MaPrimeRénov' serait finalement étendue à tous les ménages, y compris les plus aisés, et même élargie aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés.
Les travaux engagés dès cet automne seront éligibles à MaPrimeRénov' - Batiweb

Les travaux engagés dès cet automne seront éligibles à MaPrimeRénov'

Le dispositif d'aide « MaPrimeRénov' », équivalent de l'ancien CITE, était initialement réservé aux ménages les plus modestes. La crise étant passée par là, la ministre du Logement annonçait le 24 juillet dernier son extension aux ménages aisés, ainsi qu'aux propriétaires et aux copropriétés. Elle a précisé ce samedi 5 septembre que les travaux engagés dès cet automne seraient bien éligibles, et la prime versée à compter du 1er janvier 2021. Les montants du nouveau barème devraient quant à eux être dévoilés d'ici fin septembre.
MaPrimeRénov' : jusqu'à 90 % du devis pris en charge pour les plus modestes - Batiweb

MaPrimeRénov' : jusqu'à 90 % du devis pris en charge pour les plus modestes

Ce dimanche 27 septembre, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon a apporté des précisions sur l'évolution du dispositif d'aide à la rénovation énergétique « MaPrimeRénov' », qui sera étendu aux ménages les plus aisés, ainsi qu'aux bailleurs privés et copropriétés. Parmi les annonces : le simulateur d'aide devrait notamment être dévoilé le 5 octobre prochain, et les travaux pourront être entrepris dans la foulée. Cette aide pourra couvrir jusqu'à 90 % du devis pour les foyers les plus modestes, avec un effet dégressif passant à 75 %, 60 %, et 40 % pour les plus aisés.