Batimat : « Le Hercules 10, un vecteur à partir duquel vous pouvez adapter différents outils », O. Gualdoni Nouveaux produits du BTP | 08.11.17

Partager sur :
La tournée des lauréats des Trophées de l'Innovation se poursuit ! Après Ludovic Deblois, qui nous présentait lundi la façade photovoltaïque esthétique Wysips Cameleon de Sunpartner Technologies, c'est aujourd'hui au tour d'Olivier Gualdoni, président directeur général de la société Drone Volt, de nous présenter son dernier produit-phare : le drone pulvérisateur Hercules 10. Ce dernier a remporté l'argent dans la catégorie Matériel de chantier, outillage et équipement. Interview exclusive.

En quoi consiste le Hercules 10 ?

Olivier Gualdoni : Le Hercules 10, c'est un drone qui a été développé pour pouvoir faire de la pulvérisation, et plus particulièrement au-dessus des toits afin de les nettoyer. Ce n'est bien sûr que l'une de ses utilisations. En fait, le Hercules 10 n'est qu'un vecteur à partir duquel vous pouvez adapter différents outils. Pour le bâtiment, on peut notamment imaginer une utilisation visant à démousser les toits ou encore appliquer de la peinture sur des endroits difficilement accessibles.

Quels sont les intérêts pour les professionnels du BTP ?

O. G : Le premier intérêt concerne bien sûr la sécurité des personnels. C'est ce qu'il y a de plus important pour un employeur, d'autant que le bâtiment est un secteur à risque. Il y a des endroits où il est extrêmement dangereux d'accéder, et où il est indispensable d'envoyer un drone. Le Hercules 10 présente également des avantages d'un point de vue efficacité. Par exemple, si vous avez besoin d'accéder à un endroit pour démousser, si vous mettez quelqu'un sur le toit, il est nécessaire de mettre en place un matériel de sécurité pour éviter les chutes, etc. Avec le drone, rien de tout ça, puisque l'appareil va simplement passer le produit, très rapidement et dans des conditions de sécurité parfaites. Ainsi, même si le coût de façade est important, l'investissement est vite rentabilisé sur la durée.

En quoi est-ce important pour vous d'avoir remporté un Trophée ?

O. G : Cela nous permet d'avoir de la visibilité. Du reste, nous en voyons déjà les retombées puisque de nombreux visiteurs du salon s'intéressent à nos produits. Ce Trophée est l'occasion pour nous de promouvoir nos solutions, de nous faire connaître et d'aller à la rencontre des professionnels du bâtiment. C'est vraiment très positif pour nous.

Propos recueillis par Fabien Carré
Photo de Une : ©FC
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Batimat : Edilteco fait le plein de nouveautés !

Batimat : Edilteco fait le plein de nouveautés !

Après Ludovic Deblois, qui nous présentait hier les dernières innovations de Sunpartner Technologies, c'est aujourd'hui au tour de Franck Pied, responsable marketing et technique chez Edilteco, de répondre en exclusivité à nos questions. L'occasion de faire le point sur l'actualité de l'entreprise spécialisée dans l'isolation thermique et acoustique. Entretien.
Batimat : « Le Leadax, une alternative au plomb, plus léger et moins cher », Jérémy Combes

Batimat : « Le Leadax, une alternative au plomb, plus léger et moins cher », Jérémy Combes

Cette semaine sur Batimat, le fabricant d'isolants thermiques incombustibles Winco Technologies proposait aux visiteurs de découvrir en avant-première le Leadax. Présenté comme une « alternative au plomb nouvelle génération », ce nouveau produit se distingue par sa durée de vie (garantie de 20 ans!) et par sa capacité à traiter l'ensemble des points d'étanchéité de la toiture et de la façade. Jérémy Combes, chargé de communication chez Winco Technologies, a accepté de répondre aux questions de Batiweb.
Tramico fait le bilan de son Mondial du Bâtiment !

Tramico fait le bilan de son Mondial du Bâtiment !

La semaine dernière, Tramico, spécialiste de l'étanchéité et de l'acoustique des bâtiments, était évidemment présent sur Batimat pour présenter ses (nombreuses) nouveautés. Si, depuis, le salon a fermé ses portes, Ronan Bariou, directeur opérationnel de la société, a accepté de répondre en exclusivité aux questions de Batiweb. Interview.
Lignoloc, pour « tous les gens qui veulent fixer du bois sur du bois », Christophe Kaboré

Lignoloc, pour « tous les gens qui veulent fixer du bois sur du bois », Christophe Kaboré

Primé lors des Trophées de l'Innovation dans la catégorie « Matériel de chantier, outillage et équipement », Lignoloc fait partie de ces produits qui s'inscrivent clairement dans la tendance de la construction durable. Son fabricant, Alsafix, démontre ainsi sa volonté de se développer vers des marchés où on ne l'attend pas. Christophe Kaboré, product manager au sein de la société, nous en dit plus.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter