Mondial du Bâtiment, nouveau nom pour Batimat, Idéobain et Interclima+Elec

BATIMAT 2015 | 09.02.15
Partager sur :
Mondial du Bâtiment, nouveau nom pour Batimat, Idéobain et Interclima+Elec - Batiweb
Les trois grands salons du bâtiment, Batimat, Interclima+Elec et Idéobain, seront réunis en novembre prochain au Parc des Exposition de Paris-Nord Villepinte. Mais ils feront bannière commune puisque l’événement va s’appeler le Mondial du Bâtiment. Guillaume Loizeaud, le nouveau directeur du salon Batimat et directeur de la division Construction de Reed Expositions, a présenté les lignes directrices de l’édition 2015.

Les trois salons, qui avaient déjà occupé ensemble le parc des expositions de la Porte de Versailles au milieu des années 90 avant de se retrouver ensemble à Villepinte depuis 2013, vont maintenant plus loin. Ils se retrouvent  cette fois-ci sous une marque commune, le Mondial du Bâtiment. Loin d’être anecdotique, la création de cette marque commerciale sous laquelle les trois entités vont cohabiter pointe une évolution importante du secteur du bâtiment.

Dans le neuf, de la conception à la livraison du bâtiment, la coordination entre les différents corps de métier devient une obligation, la maquette numérique – le BIM – en étant le meilleur exemple. Et c’est aussi vrai dans la rénovation où une entreprise artisanale doit être maintenant capable de prendre en compte le chantier dans sa globalité et notamment pour répondre à la question de sa performance énergétique, conférer le label RGE.
Guillaume Loizeaud justifie ce nouveau positionnement des trois salons par la volonté des organisateurs de s’adapter à cette nouvelle donne. Et tout ceci se retrouve dans les grands thèmes du Mondial du Bâtiment.

Innovation

L’innovation est la première motivation de participation pour 96% des exposants et 99% des visiteurs, rappelle Guillaume Loizeaud. C’est dans cette optique que le dispositif autour du Concours de l’Innovation 2015 a été́ renforcé. Depuis le regroupement en 2013, il devient un évènement transverse, ouvert aux exposants des trois salons, couvrant les marchés de la construction, du confort & de l’efficacité́ énergétique et de la salle de bains.

Pour l’édition 2015 la cérémonie de remise des Trophées aura lieu en septembre, avant le salon. Cela permettra de valoriser le palmarès en amont auprès des futurs visiteurs, et de dévoiler en avant-première les grandes tendances novatrices du salon.

Pendant le salon, pour assurer de la visibilité au delà des stand des exposants nominés, les organisateurs ont prévus plusieurs totems de 7m de haut, placés au cœur des halls et qui offriront une très forte visibilité́ à l’ensemble des produits/solutions nominés et lauréats.

Informer et former

Les organisateurs du Mondial du Bâtiment veulent aussi en faire une plateforme d’informations unique, grâce à des conférences d’actualité ou de prospectives qui font le point sur les grands enjeux sectoriels. Pour cette édition 2015, ce sont 200 conférences et ateliers exposants qui seront proposés en accès libre et gratuit aux visiteurs dans les Forums, afin de les tenir informés sur les évolutions règlementaires, les enjeux sociétaux, les avancées technologiques et les tendances de consommation du marché de la construction.

Enjeu stratégique pour la profession, la formation aura elle aussi une place de premier choix dans l’offre de cette édition : le Mondial du Bâtiment proposera en effet des « Espaces Démonstration », sur lesquels des exposants pourront faire une démonstration de leur produits et échanger avec les visiteurs. Ce nouveau format permet d’optimiser les parcours de visites et de favoriser la transmission de connaissances. Ils permettront aux exposants de bénéficier d’un espace privé pour des démonstrations de leur produit/solution à l’attention de leurs clients et prospects visiteurs.

Des Espaces Thématiques

Modes de Bains, mettra en avant, par l’exposition de produits, les évolutions technologiques en phase avec la règlementation et les nouveaux usages de la salle de bain. Véritable lieu de découvertes et de conseils, les visiteurs pour voir, toucher et comprendre les nouvelles solutions et se familiariser aux nouvelles méthodes d’installations.

Batiment du Futur  a pour ambition la mise en scène, concrète et démonstrative, de solutions (ou prototypes) qui seront les standards de demain dans le bâtiment. Le visiteur en immersion dans cet espace  y découvrira et testera les nouveaux outils de conception (maquette numérique, image 3D par ex), les solutions connectées pour mieux concevoir ou gérer les bâtiments, les nouveaux outils pour industrialiser les méthodes de mise en œuvre (imprimante 3D, préfabrication, exosquelette par exemple).

Un lieu de rencontre et de business

Le salon n’oublie pas pour autant son rôle premier qui est de faire se rencontrer des professionnels et des exposants. Pour cela, s’inspirant peut-être de petits salons qui rencontrent un grand succès, le Mondial clarifie son offre, améliore la visibilité des différents secteurs et vise à simplifier la visite. Il est vrai que beaucoup de professionnels étaient habitués de longue date à la Porte de Versailles et avaient eu du mal à prendre leurs marques dans le gigantesque labyrinthe de Villepinte, en 2013.

Des parcours thématiques sont créés, des espaces de networking (réseautage d’affaire) sont placés dans des endroits stratégiques. Le salon veut créer un grand nombre d’occasions de rencontre ou de mise en relation entre les exposants et les visiteurs.

L’Afrique subsaharienne à l’honneur

Cette année, exposants et visiteurs pourront mesurer la vitalité, l’attractivité et la diversité de ce grand continent émergent pour lequel les enjeux sont immenses et où les projets de chantiers très nombreux en raison du contexte et des besoins actuels : démographie croissante de la population, grands programmes de logements, de transports et d’infrastructures, fortes exigences en matière d’accès à l’éducation et à la culture.

Des rencontres seront organisées avec les architectes, les négociants, les promoteurs immobiliers, les administrations publiques, les entrepreneurs de cette région d’Afrique pour engager de nouveaux projets.
Régis Bourdot
 

Quelques chiffres :

- 70 % des surfaces de Batimat et d’Interclima+Elec seraient réservées et Idéobain aurait dépassé la surface d’exposition de 2013.
- Plus de 15 % seraient de nouveaux exposants.
- Coté pratique, les surfaces de parking visiteur seront augmentées de 50%.
- 500 camions sont attendus et des zones de délestage spécifiques leur seront réservées

En 2013,
- Les visiteurs étaient à 38% des installateurs et à 27% des prescripteurs
- 81% des visiteurs et 55% des exposants étaient français
- Les 19% de visiteurs internationaux ont représentés 62 nationalités venant principalement de 4 zones géographiques : l’Europe, le Maghreb, l’Afrique subsaharienne et l’Amérique du Sud.
- Les 45% d’exposants étrangers sont principalement issus d’Allemagne, d’Italie, de Belgique, d’Espagne et de Turquie

 

 

 

 

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Autodesk veut se faire remarquer à Batimat - Batiweb

Autodesk veut se faire remarquer à Batimat

Autodesk, spécialiste des marchés de l'architecture, de l'ingénierie et de la construction (AEC), profite de Batimat pour présenter ses outils destinés à aider les différents acteurs du secteur industriel à améliorer leur travail collaboratif et à prendre en compte les données écologiques dans la conception.
TEST - Batiweb

TEST

BATIMAT 2009 : Poujoulat innove ! Nous vous accueillons du 2 au 7 novembre 2009, dans le Hall 1, allée J, stand 45. Cheminées Poujoulat, expose à BATIMAT et met l’accent sur l’efficacité énergétique et le design. Cheminées Poujoulat présentera toutes ses nouvelles solutions techniques en neuf et en rénovation. Les énergies renouvelables, notamment le bois énergie, seront également très présentes, sans oublier le design au travers de nouvelles sorties de toit.