Dispano publie un catalogue outillage et quincaillerie

Nouveaux produits du BTP | 02.09.20
Partager sur :
Dispano publie un catalogue outillage et quincaillerie - Batiweb
Dispano, filiale de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France spécialisée dans les panneaux de bois pour le négoce propose en outre des outils manuels et électro-portatifs et de la quincaillerie pour répondre aux besoins de professionnels sur leurs chantiers. Pour les aider à s'équiper au mieux, l'enseigne annonce la publication de son tout premier catalogue dédié à l'outillage et la quincaillerie. Avec plus de 7 700 produits référencés, les professionnels de tous corps de métiers devraient trouver leur bonheur.

Créée en 2009, Dispano est spécialisée dans le négoce de produits en bois pour la construction et la menuiserie. La marque appartient à la filiale Distribution Matériaux Bois Panneaux de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (SGDBF).

 

En cette période de rentrée et de reprise d'activité, l'enseigne a annoncé le lundi 24 août la publication de son tout premier catalogue dédié à l'outillage et à la quincaillerie, pour aider les professionnels à choisir les outils qui répondent le mieux à leur besoins sur chantiers.

 

Un catalogue de 500 pages référençant plus de 7 700 produits

 

Les 500 pages de ce nouveau catalogue comprennent plus de 7 700 références adaptées aux métiers du bois. Pour plus de lisibilité, ces références sont classées en fonction de 9 univers produits, repérables grâce à différentes couleurs : béquillage, quincaillerie du bâtiment, quincaillerie d'ameublement, fixation, outillage électro-portatif, outillage manuel, consommables atelier et matériel, colles et mastics, et protections.

 

Pour aider les professionnels dans leur choix et le passage de leur commande, chaque référence contient un numéro, un descriptif avec un visuel, les dimensions du produit, ses coloris, et son prix.

 

Dispano propose par ailleurs une liste de 75 produits incontournables.

 

Conseils et réactivité

 

En cas d'hésitation ou de questions techniques, l'enseigne met à disposition un numéro Instaply, permettant à tout professionnel d'entrer en contact avec un expert quincaillerie directement par SMS.

 

Le site Internet et l'espace personnel permettent également de vérifier la disponibilité d'un produit dans les 40 agences situées dans toute la France, de télécharger les tarifs personnalisés, de passer commande 24/24h et 7/7 jours, et d'imprimer des documents administratifs.

 

De plus, grâce à sa plateforme logistique située à Challans, en Vendée (85), l'enseigne s'engage à livrer en 24 h toute commande passée avant 12 h (sauf pour les produits de grande longueur ou fragiles).

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Comment les architectes perçoivent-ils le PVC ? (sondage) - Batiweb

Comment les architectes perçoivent-ils le PVC ? (sondage)

En début d'année, le syndicat national de l'extrusion plastique (SNEP) a commandé une étude à Batimédia pour mieux cerner le rapport des architectes au PVC. Malgré la concurrence du bois et de l'aluminium, ce matériau est jugé particulièrement intéressant en menuiserie, notamment pour son coût, ses performances en isolation, et son potentiel en termes de recyclage.
Traitement du bois :  le FCBA lance une charte de bonnes pratiques - Batiweb

Traitement du bois : le FCBA lance une charte de bonnes pratiques

Soucieux d'apporter des connaissances techniques aux entreprises et de valoriser leur savoir-faire, le FCBA, institut technologique des filières bois-forêt et ameublement, annonce lancer une charte de bonnes pratiques concernant le traitement des différents bois. L'objectif : valoriser les professionnels mettant en œuvre les meilleures pratiques.
Pénuries : « Cela va se tasser par la demande », estime C-G Chaloyard - Batiweb

Pénuries : « Cela va se tasser par la demande », estime C-G Chaloyard

Alors que les pénuries et hausses de prix des matériaux perdurent et impactent durablement le secteur du bâtiment, Charles-Gaël Chaloyard, Directeur Général du réseau Tout Faire Matériaux, fait le point sur la situation. Selon lui, le marché n'était pas préparé à cette sorte « d'hystérie », mais la demande devrait finir par se tasser et réguler naturellement le marché, lorsque les consommateurs ne pourront plus absorber la hausse des prix. Explications.