BIM : le CSTB et Seqens nouent un partenariat

Numérique - BIM | 23.06.21
Partager sur :
BIM : le CSTB et Seqens nouent un partenariat - Batiweb
Le BIM à la phase de gestion-exploitation-maintenance reste encore peu utilisé mais peut pourtant faciliter le travail des différents intervenants, et réduire les coûts de fonctionnement pour les maîtres d'ouvrage et bailleurs, et les charges pour les occupants. Dans ce contexte, le CSTB et le bailleur social Seqens dévoilent les contours de leur partenariat.

Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) et le bailleur social francilien Seqens, filiale d'Action Logement gérant plus de 100 000 logements, annoncent avoir noué un partenariat pour expérimenter et « mettre en production » un nouvel outil de partage des données BIM pour la phase de gestion-exploitation-maintenance (GEM), mis à jour en temps réel et utilisable par tous les intervenants et prestataires.

 

Si le BIM est déjà très répandu pour la phase conception-construction, il s'agit désomais de le généraliser pour la gestion-exploitation-maintenance, notamment pour assurer la qualité de l'ouvrage tout au long de sa durée de vie, mais aussi réduire les coûts pour les bailleurs et les occupants.

 

De l'expérimentation à la démocratisation

 

Cet environnement de collecte et de partage de données BIM (ECPD-BIM) a été expérimenté pendant quatre mois par Seqens :« Cette phase d’expérimentation a démontré l’intérêt de la solution pour les activités de Seqens, tant dans la phase d’initialisation, qui permet de nourrir les systèmes d'informations de la société depuis des données BIM de conception, que dans la phase d’exploitation des bâtiments, où les informations de terrain sont centralisées dans un modèle unifié, pour être diffusées aux collaborateurs. L’ECPD-BIM ouvre également des opportunités à Seqens pour imaginer de nouvelles applications de collecte et de partage des informations de terrain », témoignent les deux partenaires.

 

Ces derniers annoncent aujourd'hui se donner un an pour améliorer l'outil et le démocratiser.

 

Pascal Van Laethem, directeur général de Seqens, explique que « Seqens a la volonté d’être précurseur et d'ouvrir la voie pour les autres bailleurs, mais surtout et avant tout être un pionner, notamment dans la démarche BIM-CIM ». «  Cela s'inscrit par ailleurs dans la démarche plus globale engagée par Seqens en faveur de la digitalisation des procédures pour une meilleure connaissance et un pilotage plus performant de son parc social, et avec un seul objectif : l'amélioration du cadre de vie de ses locataires », ajoute-t-il.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Les gares se mettent au BIM avec les jumeaux numériques - Batiweb

Les gares se mettent au BIM avec les jumeaux numériques

SNCF Gares & Connexions s’engage dans le BIM (Building Information Modeling) et annonce la numérisation de plus de 50 000m2 de ses gares. L’initiative dépasse le simple recours aux maquettes et prévoit le déploiement de jumeaux numériques : des copies numérisées d’un bâtiment, qui recenseront toutes ses données et permettront d’entretenir les équipements afin de prévenir les pannes et dysfonctionnements.
Digitalisation : « Il y a des solutions, le bâtiment doit s'en saisir » (FlexThings) - Batiweb

Digitalisation : « Il y a des solutions, le bâtiment doit s'en saisir » (FlexThings)

Le 11 juin dernier, le CSTB Lab' annonçait avoir fait entrer quatre nouvelles start-up au sein de son incubateur. Ces dernières font la part belle à la digitalisation des entreprises et de leurs process. Parmi elles, FlexThings, propose différentes solutions pour aider les entreprises à optimiser le traitement de leurs données. Le point avec Hugues Drion, son fondateur.