Fermer

Smartisan forme les artisans du bâtiment aux outils numériques

Dans le cadre d’un appel à projets France Relance, le projet « Smartisan » a été retenu. Son objectif ? Former gratuitement les artisans aux outils numériques pour leur faire gagner une demi-journée par semaine, soit un temps précieux pour des professionnels qui travaillent parfois plus de 50 heures.
Publié le 27 avril 2022

Partager : 

Smartisan forme les artisans du bâtiment aux outils numériques - Batiweb

Après « Batigital » et « Ready4Digital », la formation « Smartisan » a été retenue dans le cadre du plan France Relance.

Les deux premiers programmes sélectionnés visaient notamment à aider les artisans du bâtiment à améliorer leur visibilité et réputation en ligne grâce à la création d’un site internet, le référencement, ou encore l’animation de leurs réseaux sociaux. « Smartisan » concerne quant à lui davantage la démocratisation des outils numériques pour faire gagner du temps aux artisans dans leur quotidien.

Selon le baromètre ArtiSanté datant de 2019, plus de la moitié des artisans du bâtiment travailleraient en effet plus de 50 heures par semaine. Ils consacreraient également une journée par semaine à des tâches administratives chronophages, dont la création de devis, les achats, les factures, les relances. 

La formation « Smartisan » a été conçue par trois dirigeants d’entreprises spécialisés dans la transition numérique du bâtiment : Ara Shahnazaryan, Pierre Boumard et Diana Gonzalez, respectivement dirigeants de S.H. Conseil, Brands at Work, et de Constructech.Club.

 

Un partenariat avec des distributeurs et industriels

 

Concrètement, cette formation, d’une durée de 4 heures, sera dispensée chez des distributeurs et industriels partenaires du projet. « Les distributeurs, c’est l’endroit où les artisans se rendent régulièrement, plusieurs fois par semaine, voire tous les jours. Ce sont des lieux et des interlocuteurs qu’ils connaissent », souligne Ara Shahnazaryan.

Les co-fondateurs constatent d’ailleurs un « bel enthousiasme » chez les distributeurs à qui ils ont présenté le projet : « Les distributeurs ont un grand pouvoir de prescriptions vis-à-vis des artisans. Comme ils ont un grand pouvoir de conviction, si on arrive nous-mêmes à les convaincre, ce seront nos meilleurs ambassadeurs », souligne Pierre Boumard.

« On leur apporte un service gratuit pour leurs clients. Leur engagement, c’est d’amener 10 ou 12 personnes intéressées pour que la formation soit suffisamment interactive et animée », ajoute Ara Shahnazaryan.

 

Des outils numériques pour gagner du temps

 

Les outils présentés durant la formation concernent notamment la gestion administrative, le pilotage des chantiers (planning des équipes, interventions…), ou encore la réduction de l’empreinte carbone (gestion des stocks et des chantiers de chantiers), et ont été sélectionnés pour leur pertinence dans le cadre d’entreprises de moins de 20 salariés. La promesse ? Leur faire économiser une demi-journée de travail. 

« Pour des solutions de devis en ligne, on essaie d’en proposer deux ou trois, et de ne pas prendre parti pour l’une ou l’autre. On va simplement conseiller s’il y en une qui sera plus ou moins adaptée qu’une autre au contexte de l’entreprise », précise Pierre Boumard.

« Ce sont des solutions qui sont accessibles en termes de prix, avec quelques dizaines d’euros par mois donc c’est largement rentabilisé », poursuit Ara Shahnazaryan.

Leur objectif : atteindre 1 500 petites et moyennes entreprises formées d’ici fin 2023.

 

Propos recueillis par Claire Lemonnier

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.