Décret tertiaire : contrainte ou opportunité ? La gestion de l’énergie comme outil pour optimiser les coûts.

Communiqué | 04.12.20
Partager sur :
Décret tertiaire : contrainte ou opportunité ? La gestion de l’énergie comme outil pour optimiser les coûts. - Batiweb
Le décret n°2019-771 du 23 juillet 2019, dit “décret tertiaire”, est venu préciser les obligations d’action de réduction de la consommation d’énergie finale dans les bâtiments, parties de bâtiments ou ensembles de bâtiments hébergeant des activités tertiaires des secteurs publics ou privés. Alors que certains y voient une contrainte supplémentaire, ce décret pourrait bien représenter une opportunité pour le budget des propriétaires et locataires.

Réduire la consommation énergétique, un objectif prioritaire pour les bâtiments tertiaires

Adopté fin 2018, l’article 175 de la loi Élan impose, pour les bâtiments à usage tertiaire, de nouveaux objectifs en matière de consommation d’énergie finale. Celle-ci devra ainsi être réduite de 40 % d’ici 2030, de 50 % d’ici 2040 et de 60 % d’ici 2050.

Le décret tertiaire, publié en juillet 2019, vient quant à lui détaillerles actions à mener afin d’atteindre ces objectifs.

La première étape sera ainsi de fournir, dès septembre 2021, des éléments permettant d’assurer le suivi de la mise en œuvre de cette réglementation sur la rénovation énergétique. Ces informations seront transmises par le biais de la plateforme numérique OPERAT.

Un outil pour centraliser et faciliter le traitement des informations énergétiques du bâtiment

Pour répondre aux exigences du décret tertiaire, il faudra renseigner, sur la plateforme OPERAT, le suivi des consommations des bâtiments concernés, ainsi qu’un plan d’action chiffré précis.

Collecter et centraliser les informations en matière énergétique est donc essentiel. La solution Optimzen®, développée par Oze- Énergies, permet de récupérer et traiter automatiquement les factures via interfaçages auprès des fournisseurs.

Cela permet de respecter les échéances prévues par le décret, mais aussi de mettre en place plus facilement un plan d’action permettant d’optimiser les travaux de transition énergétique.

Optimiser la consommation d’énergie grâce à l’analyse des données

Une fois les dossiers déposés en 2021, il faudra s’atteler à réduire les consommations énergétiques pour atteindre 40 % de baisse d’ici 2030.

En combinant l’Intelligence Artificielle à l’analyse de données, il est possible d’atteindre une baisse de 25 % de sa consommation d’énergie sans entreprendre de travaux.

OPTIMZEN® GOLD est, en effet, une solution qui permet, grâce à des capteurs collectant des données, d’optimiser les performances énergétiques d’un bâtiment et ainsi réaliser des économies substantielles tout en sécurisant le niveau de confort et de QAI des occupants.

Pour atteindre les 40 % exigés par le décret tertiaire, il sera facile d’identifier les travaux les plus opportuns à réaliser grâce à OPTIMZEN® GOLD. Les budgets seront ainsi maîtrisés, et les économies d’énergie attendues sécurisées.

 

Pour en savoir plus exit_to_app

 

filter_list

Sur le même sujet

Protect, la gamme de plaques de plâtre Isolava - Batiweb

Protect, la gamme de plaques de plâtre Isolava

Il existe toujours une solution Isolava pour satisfaire les plus exigeants en matière de qualité et de performances techniques, que ce soit pour le tertiaire, l’habitat collectif ou individuel ou encore les ERP, en neuf et en rénovation.
Les rupteurs de ponts thermiques Schöck fêtent l’anniversaire de leurs Avis Techniques en France : 30 ans en ITE et 20 ans en ITI - Batiweb

Les rupteurs de ponts thermiques Schöck fêtent l’anniversaire de leurs Avis Techniques en France : 30 ans en ITE et 20 ans en ITI

Inventeur des rupteurs de ponts thermiques, Schöck a obtenu un premier Avis Technique du CSTB dès 1988 pour son rupteur Schöck Rutherma® (appellation d’origine Isokorb®), en Isolation Thermique par l’Extérieur. Précurseur sur le marché français, Schöck s’avère toujours le seul à disposer d’un ATec en ITE et en zone sismique, qui se double, depuis 1998, d’un Avis Technique Schöck Rutherma® en Isolation Thermique par l’Intérieur. 2018 célèbre ainsi les 30 ans d’ATec en ITE et 20 en ITI des rupteurs Schöck Rutherma® : une véritable performance pour une gamme de solutions qui répond, depuis l’origine, aux exigences structurelles, thermiques, acoustiques et feu des différentes réglementations qui se sont succédées, mais aussi à des labels comme Passivhaus. Cette longévité vaut aujourd’hui à Schöck d’asseoir son logo sur une baseline des plus légitimes, emblématique de son ADN : "porteur de fiabilité".
Blocs-portes vitrés acoustiques MONTIBERT, des produits sans équivalent sur le marché ! - Batiweb

Blocs-portes vitrés acoustiques MONTIBERT, des produits sans équivalent sur le marché !

Jusqu’à présent, aucune offre de blocs-portes bois vitrés avec affaiblissement acoustique attesté n’était disponible sur le marché français, alors que le confort acoustique est de plus en plus demandé dans tous les bâtiments et tout particulièrement dans les bureaux. Pour répondre à cette situation, le fabricant MONTIBERT a mis au point 7 nouvelles solutions disponibles dès aujourd’hui !
CLIMAVER®, le premier conduit aéraulique pré-isolé rigide sous Avis Technique de la marque ISOVER - Batiweb

CLIMAVER®, le premier conduit aéraulique pré-isolé rigide sous Avis Technique de la marque ISOVER

Alternative aux gaines métalliques, CLIMAVER® est un panneau de laine de verre rigide, façonnable en conduits et en raccords de ventilation et réalisable directement sur site. Sa conception technique étanche permet de transporter l’air chaud, tempéré ou froid dans les bâtiments et assure également le double rôle d’isolant thermique et acoustique.