Fermer

Action cœur de ville : des engagements tenus et un programme reconduit

La ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales Caroline Cayeux annonce que le programme Action cœur de ville a rempli ses objectifs. Mieux, il les a réalisés plus tôt que prévu. En ce mois d’octobre 2022, les engagements de l’État et de ses partenaires financiers s’élèvent d’ores-et-déjà à cinq milliards d’euros.
Publié le 24 octobre 2022

Partager : 

Action cœur de ville : des engagements tenus et un programme reconduit - Batiweb

Le programme Action cœur de ville, dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter le rôle de moteur de ces villes dans le développement du territoire, a dépassé son objectif initial. En effet, les cinq milliards d’euros engagés à l’échelle nationale sur cinq ans ont déjà été mobilisés.

Un plan d’action pour revitaliser les centres-villes

 

Le programme Action cœur de ville a pu voir le jour grâce à la coopération de l’État, des élus locaux (par l’intermédiaire de l’association d’élus Villes de France) et des partenaires financeurs (Action Logement, Banque des territoires, Agence nationale de l’habitat). Il prévoit notamment la rénovation de logements, la restructuration de commerces, la mise en place de nouvelles mobilités, ou encore le développement de l’offre culturelle, et tout un tas d’actions visant à rendre les villes plus vertes.

Ce plan, mis en place en 2018 dans 234 villes moyennes de métropole et d’Outre-mer, a permis d’engager 6 500 actions dans les communes concernées et de rénover 79 000 logements. Grâce à ses résultats, une hausse de 15 % de la fréquentation des centres villes bénéficiaires d’Action cœur de ville a été observée en 2021 par rapport à 2018.

Caroline Cayeux, la ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, se félicite de cette réussite et dévoile les ambitions pour la suite de ce programme, reconduit jusqu’en 2026 par le président de la République : « Grâce à Action cœur de ville, nos centres-villes sont plus attractifs. Ce plan a permis à chaque collectivité de développer ses propres projets. Action cœur de ville 2 nous permettra de poursuivre cette revitalisation, en intégrant cette fois les axes stratégiques des quartiers de gare et les entrées de ville dans la démarche. Il s’agira également de mettre l’accent sur la transition écologique afin d’accompagner les élus dans leurs démarches de sobriété foncière, de mobilité verte et de rénovation thermique », détaille-t-elle.

Dans les prochaines semaines, la ministre Caroline Cayeux dévoilera de manière plus détaillée quelles seront les grandes orientations à suivre pour la seconde phase de ce programme.

 

Jérémy Leduc

Photo de Une : Adobe Stock

Par Jeremy Leduc

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.