JO 2024 : Lancement des travaux pour le centre aquatique de Marville en Seine-Saint-Denis

Urbanisme | 27.04.22
Partager sur :
JO 2024 : Lancement des travaux pour le centre aquatique de Marville en Seine-Saint-Denis - Batiweb
Après une phase de conception, d’études et d’obtention du permis de construire, les travaux de construction du centre aquatique de Marville ont officiellement débuté jeudi dernier et s’achèveront en octobre 2023. Le futur site d’entrainement de water-polo pour les prochains Jeux Olympiques de 2024, constituera l’un des principaux héritages sportifs des JO pour la Seine-Saint-Denis et pour ses habitants.

« Des potirons, pas du béton ! ». En avril 2021, près de 500 personnes manifestaient à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, pour défendre les 18 parcelles des jardins ouvriers. Une partie de ces derniers devaient en effet disparaitre, au profit d’un centre aquatique qui servirait au Jeux Olympiques de Paris en 2024. Les manifestants obtiendront par la suite gain de cause, puisque la justice suspendra le permis de construire et le projet du centre aquatique tombera provisoirement à l’eau.

Après de nombreux rebondissements, la justice autorisera la reprise des travaux du chantier, et ce malgré l’opposition des habitants et des défenseurs de l’environnement, mais à condition de préserver les jardins d’Aubervilliers. Cependant, suite à de nouvelles manifestations et à une occupation forcée des lieux du projet, les travaux seront de nouveau suspendus.

Désormais, c’est le centre aquatique de Marville qui est au cœur de l’attention. Les travaux de construction ont officiellement été lancés le jeudi 21 avril, sous la direction d’un groupement d’entreprises mené par GCC, et s’achèveront en octobre 2023. Le site sera donc livré pour les Jeux Olympiques en janvier 2024, avant une ouverture au grand public prévue en septembre de la même année.

 

Un héritage sportif pour la Seine-Saint-Denis

 

Le nouveau centre aquatique remplacera l’actuelle piscine ouverte en 1975 au sein du Parc départemental des sports de Marville, situé entre les communes de Saint-Denis et de La Courneuve. Financé à hauteur de 30,5 millions d’euros par la SOLIDEO, il accueillera les entrainements des équipes olympiques de water-polo en 2024.

Après les Jeux Olympiques de Paris, ce nouvel équipement renforcera considérablement l’offre aquatique du parc des sports de Marville, que ce soit pour une pratique sportive ou de loisirs, des clubs, des groupes scolaires, ou plus généralement des habitants de Seine-Saint-Denis. 

L'infrastructure offrira ainsi un espace totalement neuf de 4 600m2, dont près de 1 600m2 de plan d’eau, avec des bassins intérieurs et extérieurs, un espace bien-être et balnéothérapie, deux solariums, une plage aqualudique ou encore une lagune de jeux. « Dès la rentrée 2024, les habitants de Seine-Saint-Denis et de Paris, et en particulier les plus jeunes d’entre eux, pourront bénéficier de ces nouveaux bassins qui auront accueilli les meilleures équipes du monde de water-polo pour leur préparation aux Jeux de 2024 », indique Pierre Rabadan, adjoint à la Maire de Paris en charge du sport, des Jeux olympiques et paralympiques et de la Seine.

 

Encourager la pratique des sports aquatiques

 

Le futur centre aquatique s’inscrit dans le cadre du projet d’aménagement du Parc des sports de Marville. Ce site de 33 hectares, dont le département de Seine-Saint-Denis est gestionnaire depuis 2019, bénéficiera par ailleurs de 30 millions d’euros d’investissement, dans le but de réhabiliter ses équipements sportifs et d’en faire un site sportif pouvant accueillir aussi bien les pratiques sportives conventionnées, que les pratiques sportives libres pour toutes et tous.

Le projet du centre aquatique de Marville s’inscrit également dans le « Plan piscines », voté par le département fin 2015. Ce plan de 40 millions d’euros a pour objectif de rénover la moitié des piscines du territoire et d’en construire cinq nouvelles en Seine-Saint-Denis. Un effort non négligeable donc, pour un département qui compte moins de 60 m2 de bassin de natation pour 10 000 habitants, contre plus de 160 m2 en moyenne en Île-de-France, et où plus de 60 % des élèves entrant au collège ne savent pas nager.

« Dans un territoire où nous manquons fortement d’infrastructures en matière de natation, ce futur centre aquatique démontre à quel point les Jeux peuvent être un accélérateur des politiques publiques et de la pratique sportive pour toutes et tous, qu’elle soit de loisirs ou tournée vers la compétition », souligne Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis.
 

Robin Schmidt

Photo de une : Adobe Stock

Robin.schmidt
La sélection de la semaine
fix’bric : colle prête à l’emploi haute adhérence pour briques bgv20 - Batiweb

Rapide et fiable : jouez la carte de la productivité sur chantier avec la colle prête à l’emploi...


Margelle de piscine en U - Batiweb

Margelle de picine en U, avec deux retombées ou talons. Cette margelle vient chevaucher la ceinture de la piscine...


Cardeuse-souffleuse KRENDL : les cardeuses-souffleuses tout isolant en vrac les plus robustes du marché - Batiweb

KRENDL, le leader mondial des cardeuses-souffleuses conçues aux États-Unis depuis plus de 60 ans a choisi Igloo...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


La Tribune des solutions avec FEEBAT, programme de formation aux économies d’énergie - Batiweb

Vendredi 3 Juin, FEEBAT, programme de formation à la rénovation énergétique, était l’invité de la Tribune des Solutions,…


EDILTECO® remanie sa gamme d'entrevous moulés et présente EDIL-Moulé, gamme d'entrevous PSE pour poutrelles précontraintes et poutrelles treillis - Batiweb

La nouvelle gamme EDIL-Moulé regroupe des entrevous moulés à associer à des poutrelles en béton. Au bénéfice d’une deman…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb