À Saint-Ouen (93), le PSE de Hirsch Isolation sert de remblai à un tunnel de métro

Urbanisme | 06.05.22
Partager sur :
À Saint-Ouen (93), le PSE de Hirsch Isolation sert de remblai à un tunnel de métro - Batiweb
Visite de chantier à deux pas de la gare de Saint-Ouen (93), où la pose de remblais en polystyrène expansé, au niveau du tunnel traversé par la ligne 14 du métro parisien, avance. Le but du projet ? Créer à terme, sur la partie supérieure du tunnel, une zone adaptée à la circulation de piétons et de véhicules. Réalisée par Dubrac TP, l’opération a été fournie par la gamme Stisol Remblai de Hirsch Isolation.

C’est une zone maculée de blanc qui s’étend à deux pas de la gare de Saint-Ouen-sur-Seine (93). Mais attention, ce n’est pas le résultat d’une chute de neige, mais plutôt de la pose de blocs en polystyrène expansé en guise de remblais, par Dubrac TP.

Le constructeur a déjà réalisé 70 % des travaux dans le secteur 5 de la ZAC des docks de Saint-Ouen-sur-Seine. Il s’agit là d’un chainon du grand développement de l’éco-quartier des Docks, dans le cadre du Grand Paris. Ce vaste projet métropolitain a déjà exigé l’allongement la ligne 14 jusqu’à la gare de St Ouen-sur-Seine

Plan d'aménagement des espaces publics sur le niveau supérieur du tunnel de la ligne 14 à Saint-Ouen (93) - Crédit photo : V.K
Travaux publics et aménagements paysagers se rejoignent sur la pose de remblai au-dessus du tunnel de la ligne 14 à Saint-Ouen, servant à monter à niveau les zones de circulation et les espaces verts

Et c’est justement au-dessus de ce tunnel qu’un chantier de remontée de niveau est lancé en septembre dernier. L’idée : créer des espaces publics où se côtoient commerces, espaces verts, ainsi que voies piétonnes et circulées. 

« Ça a commencé avec le passage de tous les réseaux pour l’alimentation des bâtiments en électricité et eaux. Sur ce côté-là, les premiers travaux, c’étaient des travaux de terrassement, donc avec une préparation pour la pose, puisque les réseaux viennent au-dessus du polystyrène qu’on pose », explique Aymen Zouhair, ingénieur travaux chez Dubrac TP.

La résistance à la compression, une propriété encore méconnue du PSE

 

Le choix ne s’est cependant pas porté sur le PSE dès le départ, mais plutôt sur le produit Nidaplast, « nid d’abeille en plastique, aussi léger que le polystyrène », nous rappelle Aymen Zouhair. Bémol cependant : il s’agit d’une matière plus rigide que le PSE.

Réputé dans l’isolation, le PSE dans le remblai est une « application qui est un peu moins connue, puisqu’en France elle a été introduite dans les années 80. Et ça existait déjà dans le Nord de l’Europe dans les années 70 », compare Camille Pennel, cheffe de projets Marketing et Communication chez Hirsch Isolation. La marque a fourni et aiguillé le projet de remblai à Saint-Ouen-sur-Seine dans son choix de PSE.

Parmi les principales qualités retenues pour le PSE, on compte sa souplesse et sa légèreté. En général, au sein de Dubrac TP, « on utilise rarement des remblais allégés, parce que si on les utilise, c’est qu’on a une contrainte en sous-sol et qui fait qu’on est obligés d’utiliser ce genre de processus. Sinon, c’est du remblai classique, la grave, la terre… », confie Jelil Moutarou, directeur d’exploitation de Dubrac TP Grand Paris Sud.

Or, au-delà des avantages évoqués, le polystyrène expansé est doté d’une forte résistance au taux de compression. C’est en tout cas le but des produits de la gamme Stisol Remblai, inventée par Hirsch. 

Deux modèles ont été sélectionnés pour le chantier de remblai au niveau du secteur 5 de la ZAC des docks, à Saint-Ouen-sur-Seine. Le Stisol Remblai 70, capable d’une résistance à la compression de 70 kPa, supportera les passages piétons et espaces verts, sur les futurs espaces publics culminant le tunnel du métro 14. Le Stisol Remblai 150 (150 kPa de capacité de résistance à la compression), équipera les dessous de la voie lourde, réservée aux passages des camions de pompiers.

Grâce à la légèreté du PSE, plus de rapidité et de sécurité sur chantier

 

Sur un bloc Stisol, le poids est en environ de 7 kg par m2, ce qui est minime comparé à d’autres types de remblai. La légèreté du PSE induit un autre avantage : la matière est facile à transporter comme à manipuler.

Il est possible de refaçonner et retailler les blocs de 6 m sur 1,24 m, à l’aide notamment d’un fil chaud, qui permet une découpe propre, sans éliminer de la matière sur chantier.

Découpe au fil chaux des blocs PSE Stisol Remblai - Crédit photo : V.K
Découpe au fil chaux des blocs PSE Stisol Remblai - Crédit photo : V.K

D’autant qu’avec un PSE allégé, le risque pour la sécurité est amoindri, faisant reculer le risque de troubles musculosquelettiques parmi les ouvriers, par exemple. Selon Aymen Zouhair, les blocs Stisol s’empilent comme « dans un jeu Tetris ». Une fois empilés à différentes hauteurs, selon la voie couverte et les emprises des bâtiments environnants, les blocs sont recouverts d’un voile textile, résistant aux émanations d’hydrocarbures. Un coulage béton est ensuite effectué, suivi d’une pose de dallage en granit. Le tout avant de laisser place à des installations paysagères.

Côté transports, deux camions par jour viennent et viendront déposer les solutions du remblai sur le site des travaux à Saint-Ouen-sur-Seine, sur les neufs mois de pose, débutés en février dernier. Pour la manipulation des blocs, le recours à une pelle à long bras a été nécessaire. 

Transport des blocs Stisol par engins de chantier - Crédit photo : V.K
Transport des blocs Stisol par engins de chantier - Crédit photo : V.K

Une méthodologie a dû maturer pour maîtriser l’engin à l’échelle du chantier. À partir de la deuxième phase, les équipes d’environ six personnes savaient ainsi à la fois « terrasser, préparer et poser tout en même temps », nous révèle Aymen Zouhair. « On a deux engins, un gros et un petit en pilote d’œuvre, et on a quatre personnes. En terrassement, on n’en a pas forcément l’utilité, mais en pose, on a deux personnes qui poussent et deux personnes qui calent », précise l’ingénieur Travaux de Dubrac TP.

Calage des blocs Stisol - Crédit photo : V.K
Calage des blocs Stisol - Crédit photo : V.K

En vue de l’avancement des travaux, la pose de remblais PSE comprise sur le tunnel de la ligne 14 à Saint-Ouen devrait s’achever entre octobre et novembre prochain. 

Pour découvrir l'actualité sur le chantier du Grand-Paris, rendez-vous sur notre dossier spécial

 


Virginie Kroun

Photo de Une : V.K 

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
Préparation des supports : Monobrosse "Quattro Boost" - Batiweb

La monobrosse est spécialement recommandée pour des travaux conséquents en matière de préparation...


Pergola Arlequin - Batiweb

Autre innovation née de l'entreprise SOLISYSTEME, la pergola ARLEQUIN réinvente le concept de couverture...


Porte étanche Acquastop Integra Swing - Batiweb

La Porte étanche Acquastop Integra Swing est légère et étanche dès la fermeture...

Dossiers partenaires
Powerdeck+, un isolant thermique performant pour les toits-terrasses - Batiweb

Fabriqué à Bourges, au cœur de la France, Powerdeck+ est le panneau thermique support d’étanchéité qui combine légèreté …


Presto Linea : 7 nouvelles finitions pour vos designs d’intérieur - Batiweb

Ce robinet de lavabo à déclenchement automatique tout intégré est l'un de nos produits phare de cette année. Son design …


Poignée de fenêtre SecuForte®, un nouveau geste pour plus de sécurité ! - Batiweb

Avec la poignée de fenêtre de sécurité SecuForte®, HOPPE propose une solution qui vient contrer les nouvelles métho…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb