Toiture végétalisée : prix m2, avantages et inconvénients

Urbanisme | 28.09.22
Partager sur :
Toiture végétalisée : prix m2, avantages et inconvénients - Batiweb
Les toitures végétalisées attirent de plus en plus de particuliers et d’entreprises pour leurs nombreux avantages. En effet, en plus d’apporter du cachet aux bâtiments, elles ont entre autres des effets positifs sur le confort thermique ainsi que sur l’environnement.

Les vagues de chaleur de plus en plus intenses et les variations des prix de l’énergie encouragent entreprises et particuliers à trouver des solutions pour se rafraîchir naturellement. Le confort d’été est en effet l’une des notions liées à la dernière réglementation environnementale (RE2020). Elle consiste à garder des températures agréables à l’intérieur même lors des pics de chaleur de l’été, sans avoir recours à la climatisation. La toiture végétalisée est une alternative aux toitures classiques, qui constitue l’une des solutions à cette problématique. Esthétique et durable, elle offre en effet de nombreux avantages. 

 

toiture végétalisée

 

Quel est l’intérêt d’une toiture végétalisée ? 


Une toiture végétalisée est une alternative aux revêtements de toiture classiques comme les tuiles ou les ardoises. La charpente du toit est ainsi recouverte de terre et de végétaux de manière à y créer sorte de jardin en hauteur. Plusieurs raisons peuvent motiver la création d’une toiture végétalisée : 

  • Améliorer le confort thermique et phonique : la raison la plus courante pour laquelle les particuliers optent pour une toiture végétalisée est le confort thermique. En effet, la végétation et le sol des toits végétaux agissent comme un écran au rayonnement solaire et renforcent l’isolation de la toiture en constituant une couche supplémentaire. Les toitures végétalisées réduisent ainsi les besoins de climatisation en été sans pour autant augmenter les besoins de chauffage en hiver. Une étude menée sur 10 ans à Paris a notamment démontré que ce type de toiture permet d’économiser de l’énergie quelle que soit la saison, à hauteur de 23 % (28 % si les toitures sont arrosées) en été et de 4,5% en hiver. De plus, les végétaux présents sur la toiture absorbent le son et offrent ainsi une excellente isolation phonique
  • Participer au rafraichissement des villes : en milieu urbain, les toitures végétalisées participent également à la végétalisation des villes. Elles contribuent ainsi à rafraîchir l’air extérieur. En effet, une étude menée dans 9 villes du monde pendant le mois le plus chaud de l’année a démontré que les toitures et murs végétalisés permettaient de réduire les températures de 3,6°C à 11,3°C à l’heure la plus chaude et de 3°C à 9,1°C en moyenne sur la journée dans certaines rues. 
  • Renforcer le bien-être et la santé : les plantes ont des effets positifs aussi bien sur la santé physique que mentale. Tout d’abord, les plantes présentes sur les toitures végétalisées améliorent la qualité de l’air en absorbant les particules fines présentes dans l’air. La végétation améliore également la circulation de l’air. Elle est également bénéfique pour la santé mentale. Une étude a notamment démontré que la présence d’un environnement vert dans un quartier entrainait une baisse d’environ 10% des prescriptions de médicaments contre le TDAH (troubles de déficit de l’attention avec hyperactivité) aux enfants. 
  • Favoriser la biodiversité : les toitures végétalisées constituent enfin un repère pour de nombreuses espèces animales, en particulier en ville. 
  • Avoir une toiture durable : en plus de les décorer, les toitures végétales permettent également de protéger les toits. Si la toiture est adaptée à la charpente et qu’elle est bien entretenue, elle pourra ainsi durer de longues années

 

Quels sont les inconvénients d’un toit végétal ? 


S’ils offrent de nombreux avantages, les toits végétaux comportent toutefois quelques inconvénients. Tout d’abord, le prix de ce type de toiture est assez élevé. En effet, leur installation étant complexe, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour la réaliser. En fonction de l’état de la charpente, du type de toiture et des plantes choisies, le prix d’une toiture végétalisée varie ainsi entre 115€ et 350€ le m², pose incluse. De plus, les toitures végétalisées ne sont pas adaptées à tous les types de bâtiment. En effet, le poids de ce type de toiture étant considérable, il faut s’assurer la charpente puisse le supporter. Par ailleurs, pour assurer leur longévité, les toitures végétalisées demandent un entretien régulier

 

village de maisons avec toits végétaux

 

Comment installer un toit végétalisé ? 


On peut distinguer trois types de toitures végétalisées

  • La toiture végétalisée intensive : son fonctionnement s’apparente à celui d’un jardin disposant d’un substrat de plus de 30 cm. Elle demande donc un entretien régulier. Compte tenu de son poids et de ses spécificités, ce type de toiture est souvent réservé aux toits d’immeubles en béton
  • La toiture végétalisée semi-intensive : elle nécessite un substrat dont l’épaisseur est comprise entre 15 cm et 30 cm et peut s’adapter à un plus large choix de structures
  • La toiture végétalisée extensive : il s’agit d’un tapis végétal nécessitant un substrat de 4 cm à 15 cm d’épaisseur et qui demande ainsi moins d’entretien. Ce type de toiture s’adapte à tous les types de toits

Le choix de l’installation dépend donc du type de toit. Il est toujours important de vérifier que la charpente puisse supporter le poids d’une toiture végétalisée, raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à un professionnel. L’étanchéité est également un critère très important. En effet, il faut s’assurer que l’eau de la toiture est bien évacuée et ne pénètre pas dans le bâtiment. Peu importe le type de toiture végétalisée, il faudra également vérifier fertilité du sol et régulièrement en retirer les plantes mortes. 

 

Quelles plantes pour une toiture végétale ? 


Plus le type de toiture végétalisée est lourd, plus le choix de végétaux est large. Les toitures extensives sont donc celles qui offrent le moins de choix en ce qui concerne les plantes utilisées. S’il est possible d’aménager un potager, voire de planter des arbres sur une toiture intensive, il est recommandé de privilégier les plantes qui demandent peu d’arrosage pour les toitures extensives. 

Mariane.albrieux
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Se former à l’audit énergétique en maisons individuelles avec FEEBAT, plus que jamais d’actualité ! - Batiweb

Les travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles sont soutenus par différentes aides publiques ou privées…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb