Acoustique et étanchéité de pointe pour le nouveau Stade de Bordeaux

Vie des sociétés | 04.07.14
Partager sur :
Acoustique et étanchéité de pointe pour le nouveau Stade de Bordeaux  - Batiweb
Actuellement en chantier, le Nouveau Stade de Bordeaux imaginé par le cabinet Herzog & de Meuron bénéficie d'une isolation acoustique et d'une étanchéité de grandes performances. Construit sur un terrain anciennement marécageux au Nord de l'agglomération bordelaise, il sera livré en mai 2015, un an avant le début de l'Euro 2016 de football, comme l'impose la réglementation de l'UEFA. Visite.

L'architecture du Nouveau Stade de Bordeaux s'annonce à la fois monumentale et délicate. Niché entre le Vélodrome et l'avenue de la Jallère, au Nord de l'agglomération bordelaise, le stade d’une capacité maximale d’environ 42 000 personnes se distingue au loin avec les 800 poteaux qui l'entourent, représentant la forêt de pins des Landes. « Il y a plusieurs familles de poteaux métalliques sur l’ensemble du site, qui possèdent chacune leurs propres caractéristiques déterminées en fonction du rôle qu’elles occupent » détaille Boris Janson, directeur de travaux. 400 d'entre eux ont un rôle purement décoratif.
 

Lorsque l'on pénètre dans l'enceinte, une partie de la charpente métallique assure déjà la couverture du toit. Ces éléments de couverture ont été préfabriqués en atelier, prémontés au sol puis « levés » par une grue unique en France, qui possède une capacité de levage de 600 tonnes. Ces éléments sont posés directement au contact des hauts rangs de gradins et soutenus par des poteaux « tirants » situés à l’extérieur de l’enceinte.

 
(c) Batiweb
 
(c) Batiweb

L'acoustique fait l'objet d'un traitement bien spécifique sur ce chantier. Le cahier des charges fixait un indice d’affaiblissement minimum de Rw+Ctr = 25 dB pour minimiser la propagation du bruit vers l’extérieur, en conformité avec la Réglementation des bruits de voisinage (décret n°-2006-1099 du 31 aout 2006), ainsi qu'un indice d’absorption acoustique de αw=0,8 pour pouvoir optimiser la diffusion des sonorisations de confort et de sécurité, en conformité avec la norme Systèmes électroacoustiques pour services de secours (NF EN 60849).

La pose des isolants acoustiques sur la charpente (voir le schéma du système Fivvacoustic d’Isover) s’effectue à 41 mètres de haut. « C'est le seul système sur le marché de la toiture étanchée sous Avis Technique, dont l’AT valide les performances acoustiques » nous confie Nicolas Voiret, responsable Grands Comptes des projets étanchéité construction métallique chez Isover. L’alternative sur le marché aujourd’hui est soit un système en 4 couches (3 couches d’isolants, dont 1 feutre en creux d’onde, et un pare-vapeur) soit un voile de verre de 3 mm (contre 30 mm pour le système Fivvacoustic) associée au panneau isolant.


Le système Fivvacoustic d’Isover

« Avec un pare-vapeur intégré à l’isolation acoustique, le système bénéficie d'une isolation en 2 couches avec un très bon niveau d’isolation et d’absorption acoustique (αw = 0,9 et Rw+Ctr = 27 dB) » relate Nicolas Voiret. Afin de compléter cette isolation, 2000 m2 de Soniroll, rouleau de laine de verre, ont été mis en œuvre en retombée de couverture, sur du bardage double-peau perforé, afin d’atteindre une isolation acoustique de Rw+Ctr = 25dB et un affaiblissement acoustique de αw =0,5.

©Sarec
©Sarec

Côté intérieur, les 70 loges de 12 places chacune se situent juste au-dessous des marches donnant accès au stade, qui sont à ciel ouvert. Un environnement présentant un taux d’humidité élevé. Pour éviter tout risque de condensation, pouvant à terme détériorer une partie de la structure du stade, Isover a participé à une étude pour définir l’endroit exact du point de rosée. Cette étude a permis de proposer la solution la plus performante, tout en écartant tout risque de condensation : l’isolant Alphatoit en 180 mm.

La construction du stade représente un coût total de 183 millions d'euros. Il est financé par un partenariat public-privé (PPP) par la société Stade Bordeaux Atlantique (la Ville de Bordeaux). A travers ce contrat à long terme, l’entité s’engage à assurer le financement, la conception, la construction, l’entretien, la maintenance et l’exploitation commerciale du stade jusqu’en 2045. Après 42 mois, dont 16 mois d’étude et 26 mois de travaux, la livraison est prévue en mai 2015.

Bruno Poulard

Redacteur
La sélection de la semaine
Quartix, experts en géolocalisation de véhicules - Batiweb

Quartix a été créée en 2001 par quatre experts de notre industrie qui cumulent plus de 120 ans...


Schindler CleanMobility prend soin de vous - Batiweb

Le contexte actuel exige de chacun d’entre nous une vigilance accrue au quotidien. Afin de faire face au coronavirus,...


MICROANCHORS : stabilisation & ancrage d’ouvrages contre terre - Batiweb

L’innovation MICROANCHORS est l’utilisation complémentaire d’une série de micro-ancrages...

Dossiers partenaires
Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


Insérer les produits GEOSTAFF directement dans vos maquettes B.I.M est désormais possible ! - Batiweb

Les avantages du BIM sont nombreux : visualiser ses projets plus facilement, réduire ses coûts, raccourcir ses délais, g…


Bien assurer ses véhicules professionnels, c’est protéger son outil de travail et donc son activité professionnelle ! - Batiweb

Les véhicules professionnels font partie des outils de travail essentiels à une entreprise de BTP. Lorsque, malheureusem…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb