Autodesk rachète BuildingConnected et PlanGrid

Vie des sociétés | 03.01.19
Partager sur :
Autodesk rachète BuildingConnected et PlanGrid - Batiweb
L’entreprise Autodesk a annoncé jeudi 20 décembre qu’elle rachetait BuildingConnected, plateforme de pré-construction, pour 275 millions de dollars, et PlanGrid, éditeur de logiciel de productivité dans le secteur de la construction, pour 875 millions de dollars. Deux transactions qui annoncent du mouvement dans le BIM.
BuildingConnected et PlanGrid ont été rachetées par Autodesk. L’opportunité pour ce fournisseur de logiciels de se renforcer et de développer de nouvelles innovations dans son secteur de prédilection : le BIM.

D'après Autodesk, PlanGrid a développé un logiciel complémentaire au sien. En effet, la plateforme de gestion BIM 360 du géant américain relie les personnes, les données et les flux de travail des projets de construction, et facilite la prise de décision tout au long du cycle de vie du projet, tandis que le logiciel PlanGrid permet aux entrepreneurs généraux, aux sous-traitants et aux propriétaires d’entreprises d’avoir accès en temps réel aux plans de projet, tâches de projet, et photos de progression. Tout membre de l’équipe peut ainsi gérer et mettre à jour des plans, des spécifications, des photos, des rapports de terrain et d’autres informations à partir de n’importe quel appareil. « PlanGrid est ainsi utilisé dans plus d’un million de projets commerciaux et autres, dans plus de 90 pays », rappelle Autodesk dans son communiqué de presse.

Du mouvement dans le BIM

« PlanGrid a excellé dans la création d'un portefeuille de produits et d'un moteur de commercialisation permettant de satisfaire les besoins des équipes de projet utilisant une documentation de projet essentielle pour rationaliser les tâches de construction quotidiennes », a déclaré Andrew Anagnost, PDG d'Autodesk. « Je suis ravi d'accueillir l'équipe de PlanGrid et leurs clients dans la famille Autodesk. En combinant nos capacités, Autodesk et PlanGrid peuvent offrir aux clients du secteur de la construction des avantages immédiats et les aider à se préparer à de nouvelles méthodes de travail innovantes, grâce à une technologie qui améliore les phases de conception, de construction et d'exploitation. »

BuildingConnected, l’autre entreprise rachetée, est quant à elle une plateforme de pré-construction permettant aux propriétaires immobiliers de faire appel à des entrepreneurs qualifiés pour leurs projets. Son objectif est de connecter toutes les entreprises du secteur de la construction d’une valeur de 10 000 milliards de dollars et de renforcer les relations de millions de professionnels de la construction à travers le monde.

Son acquisition permet à Autodesk d’ajouter la gestion des offres, l'analyse des risques et d'autres solutions de pré-construction à son portefeuille de construction. Le réseau de BuildingConnected lui offre également la possibilité de créer un marché numérique d’ampleur pour les biens et services de construction, puisque l’entreprise a constitué un réseau de plus de 700 000 acteurs du secteur, aidant les propriétaires immobiliers à trouver et à embaucher des entrepreneurs qualifiés pour leurs projets. « C'est le réseau numérique le plus important et le plus actif des professionnels de la construction », affirme Autodesk.

« Nous investissons dans la numérisation et l’automatisation des flux de travaux de construction. Le but d'Autodesk est de relier les processus de construction à travers la conception, la construction et les opérations. BuildingConnected a prouvé aux clients l'énorme utilité de passer des tableaux blancs, courriers électroniques et feuilles de calcul traditionnels à une plate-forme d'enchères numériques conviviale. BuildingConnected, avec Autodesk BIM 360, Revit, AutoCAD et nos acquisitions de PlanGrid et d'Assemble Systems, nous offre une offre de construction complète et des capacités de mise sur le marché. Nous sommes impatients d'intégrer nos récentes acquisitions et de faire de la construction le prochain marché d'un milliard de dollars d'Autodesk », conclut Andrew Anagnost.

C.L.
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Lancement d'Autodesk Construction Cloud - Batiweb

Lancement d'Autodesk Construction Cloud

Lancé à l’occasion du sommet Connect & Construct, Autodesk Construction Cloud regroupe les solutions de construction Assemble, BuildingConnected, BIM 360 et PlanGrid. Ce nouveau système comprend notamment une cinquantaine d’améliorations de produits et de nouvelles fonctionnalités basées sur l’intelligence artificielle. Il permet ainsi de parvenir à une « solution unifiée de la conception au chantier ».
Finalcad lève 40 M$ et poursuit la numérisation du secteur de la construction - Batiweb

Finalcad lève 40 M$ et poursuit la numérisation du secteur de la construction

La startup française Finalcad annonce avoir levé 40 millions de dollars auprès de fonds internationaux ; un nouveau tour de table qui lui permettra d’accélérer le déploiement de ses services et produits en Europe et en Asie, notamment ses outils de numérisation des chantiers de construction. Lancée en 2012, la société compte actuellement 170 salariés, dont une centaine en France.
Outils numériques : Trimble fait évoluer ses logiciels dédiés à la construction - Batiweb

Outils numériques : Trimble fait évoluer ses logiciels dédiés à la construction

Toujours plus impliqué dans l’innovation, Trimble, spécialiste des solutions d’amélioration de la vie de l’entreprise, a récemment présenté les dernières versions de ses logiciels dédiés à l’ingénierie, la fabrication et la construction. Objectif : améliorer les méthodes de communication et de modélisation afin d’accroître la productivité des utilisateurs. Tous les détails.
« Les technologies innovantes vont bouleverser les infrastructures » (Etude) - Batiweb

« Les technologies innovantes vont bouleverser les infrastructures » (Etude)

Innovations technologiques, quelles conséquences sur les infrastructures ? C’est la question que s’est posé le cabinet de conseil américain McKinsey & Company qui a publié ce jeudi une étude consacrée aux technologies innovantes. Car si elles représentent une réelle opportunité pour les Etats, elles vont aussi venir bouleverser les besoins en infrastructures et compliquer l’évaluation des investissements nécessaires.