Blois : une formation innovante pour mieux préparer les futurs professionnels du BTP

Vie des sociétés | 20.01.17
Partager sur :
Blois : une formation innovante pour mieux préparer les futurs professionnels du BTP - Batiweb
Alors que le secteur de la construction subit de nombreux changements, un CFA « Nouvelle génération et filières d'excellence » a récemment vu le jour à Blois. Objectif de cette formation : répondre « à une démarche de développement des compétences durables et de la formation en alternance dans les métiers du bâtiment ». Une initiative valorisée par le Premier ministre Bernard Cazeneuve, présent lors de l'inauguration de ce nouveau Centre.
Un véritable cortège de politiques étaient présents ce jeudi 19 janvier à Blois à l'occasion de l'inauguration du nouveau BTP CFA Loir-et-Cher. Une journée placée sous le signe de l'apprentissage par Bernard Cazeneuve, Premier ministre, qui était notamment accompagné de la ministre du Travail Myriam El Khomri.

Élaboré en tenant compte des mutations techniques, réglementaires et environnementales qui touchent le secteur du BTP, ce CFA ''Nouvelle génération filières d'excellence'' propose de faire évoluer les compétences et les qualifications des professionnels de demain afin d'accroître leurs performances.

Le symbole d'une évolution

600 jeunes pourront ainsi bénéficier de cette formation, dispensée dans un bâtiment exemplaire. En effet, le CFA a été installé sur une superficie totale de près de 10 000 m2 et répond aux normes Bâtiment écologique et basse consommation, en partie grâce à sa toiture végétalisée, sa chaudière bois et son éclairage naturel.

Par ailleurs, le bois a été grandement privilégié dans la construction de l'établissement, valorisant « l'image et la technicité des métiers du bâtiment et des travaux publics, ainsi que le savoir-faire des entreprises du secteur », selon le CCCA-BTP. « L'organisation des locaux en forme d'anneaux, autour de deux patios servant d'aires de démonstration montrera également l'expertise dont dispose le CFA en matière de formation aux métiers du BTP », ajoute-t-il.

Une formation ultra-complète

La conception des programmes de formation fait, elle aussi, la part belle à l'innovation, en proposant des parcours répondant parfaitement aux enjeux de l'éco-construction. Plusieurs plateformes de compétences ont ainsi été créées, consacrées aux sept filières vertes du bâtiment, dont la ventilation, l'énergie bois ou le photovoltaïque.

Par ailleurs, pas moins de neuf nouveaux diplômes sont désormais proposés dans trois filières d'excellence : bois et systèmes des constructions bois, enveloppe du bâtiment et patrimoine historique du bâtiment. L'offre de formation continue est également très vaste, répondant au mieux « aux besoins de qualification des entreprises », d'après le CCCA-BTP.

Enfin, le BTP CFA Loir-et-Cher est le premier du genre à être éligible au titre du Programme d'investissement d'avenir (PIA). Mis en place par l'État, ce dernier permet aux établissements d'enseignement supérieur innovants de bénéficier d'un financement visant à récompenser leurs efforts.

F.C
Photo de Une : ©CCCA-BTP
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le groupe Saint-Gobain va recruter 2 000 apprentis - Batiweb

Le groupe Saint-Gobain va recruter 2 000 apprentis

L'alternance, qui allie théorie et pratique, connaît toujours plus de succès auprès des jeunes comme des entreprises en France, et d'autant plus avec les aides de l'Etat lancées dans le contexte de crise. Le groupe Saint-Gobain annonce pour sa part le recrutement de 2 000 apprentis pour la rentrée prochaine, et de 145 étudiants pour la nouvelle promotion de son CFA d'entreprise.
OPCO de la Construction : les partenaires sociaux ont trouvé un accord - Batiweb

OPCO de la Construction : les partenaires sociaux ont trouvé un accord

Le 29 juin dernier, le Tribunal administratif de Paris annulait l'agrément de l'OPCO de la Construction Constructys, suspendant ainsi certaines de ses missions. Mais après plus de deux ans de tensions, un accord a finalement été trouvé entre les différentes fédérations du BTP ce mardi 27 juillet. L'opérateur de compétences devra désormais demander un nouvel agrément auprès du ministère du Travail. Explications.