Bouygues s’engage pour plus de mixité dans le secteur du BTP Vie des sociétés | 18.12.17

Partager sur :
Le 12 décembre dernier, Philippe Bonnave, PDG de Bouygues Construction a été nommé Président d’honneur de l’association « Elles bougent ». Il vient succéder à Bruno Guillemet, directeur des ressources humaines de Valeo. Cette nomination va permettre à Bouygues de s’investir plus encore pour « faire progresser » la mixité dans le secteur du BTP. Le Groupe accompagnera notamment la grande journée inter-entreprises « Elles construisent la ville de demain » qui aura lieu le 5 avril 2018.
Créée en 2010, l’association « Elles bougent » a pour objectif de
« susciter des vocations pour que les collégiennes, lycéennes et étudiantes rejoignent des secteurs industriels en manque de talents féminins tels que la construction, l’énergie, le numérique, les transports, etc. »

Chaque année, de nombreux événements sont organisés, au cours desquels les marraines, femmes en activité chez les partenaires, témoignent avec enthousiasme et passion de leurs parcours et de la diversité des métiers.

Parmi ces partenaires, on retrouve des entreprises du BTP dont Bouygues Construction qui a pris, le 12 décembre dernier, la présidence d’honneur de l’association. Philippe Bonnave, PDG de Bouygues Construction, est en effet venu succéder à Bruno Guillemet, directeur des ressources humaines de Valeo.

Le groupe accompagnait déjà « Elles bougent » à travers son réseau de femmes Welink mis en place en décembre 2016. L’objectif pour 2018 va être de renforcer cette implication pour que tous les métiers et territoires du Groupe soient couverts.

« La mixité est l’un des principaux enjeux de Bouygues Construction et nous avons de plus en plus de femmes dans nos effectifs. Néanmoins, il n’y a pas assez de jeunes femmes dans les écoles d’ingénieur et pas assez de femmes qui candidatent chez nous en stage. Le partenariat avec Elles Bougent nous permet donc de travailler sur le long terme pour que nous puissions recruter davantage de femmes issues des filières techniques et d’ingénieurs », a-t-il expliqué.

La mixité, une priorité

Cette nomination va permettre à Bouygues Construction de s’engager plus encore en faveur de la mixité qui
« est un élément essentiel de la performance future pour nos entreprises et pour notre secteur. Nous avons un rôle clé pour la faire progresser », a souligné Philippe Bonnave.

Le groupe accompagnera la grande journée inter-entreprises organisée par « Elles bougent » consacrée à la construction et à la Smart City. Baptisé « Elles construisent la ville de demain », l’événement qui aura lieu le 5 avril 2018, est une première pour le secteur. Il s’articulera autour de visites de chantiers et d’entreprises, suivies d’un grand rassemblement de participantes dans 6 grandes villes de France.

« Je suis heureuse et fière que Philippe Bonnave soit le nouveau Président d’Honneur d’Elles bougent car le secteur de la construction est l’un des plus porteurs de croissance pour la future génération, notamment au travers du concept de « smart city », qui permet une large transversalité des secteurs (transports, énergies, bâtiment, numérique). Autant de secteurs que nous souhaitons conjuguer de plus en plus au féminin ! », a conclu Marie-Sophie Pawlak, Président et fondatrice de l’association.

R.C
Photo de une : ©Bouygues Construction
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Le métier d’électricien requiert avant tout de la réflexion », Marie-Noëlle Letouze  - Batiweb

« Le métier d’électricien requiert avant tout de la réflexion », Marie-Noëlle Letouze

JOURNÉE DE LA FEMME - A 44 ans, Marie-Noëlle Letouze vit pleinement de son métier d’électricienne. Mère de deux enfants, elle a d’abord évolué en tant que visiteuse médicale avant de se tourner vers le bâtiment, un secteur qui l’attire depuis toujours. En cette journée dédiée aux femmes du monde entier, nous avons décidé de vous raconter le parcours de cette grande passionnée installée à Pérols dans l'Hérault.
1 milliard d’euros investi en Ingénierie et construction créerait près de 12 000 emplois - Batiweb

1 milliard d’euros investi en Ingénierie et construction créerait près de 12 000 emplois

Selon l’étude « Ingénierie et Construction : impact de la filière sur l’économie française » réalisée par le cabinet d’audit et de conseil PwC, chaque milliard d’euros investi permettrait de générer 2,3 milliards d’euros de revenus pour l’économie française et de créer 12 000 emplois. Pourtant les perspectives de croissance sont modestes : PwC estime que le marché ne devrait augmenter que d’1,1% par an sur les 10 prochaines années, et ce par manque de soutien aux investissements.
L’OPQIBI fait le point sur les marchés publics de construction - Batiweb

L’OPQIBI fait le point sur les marchés publics de construction

382 acheteurs, ingénieurs et techniciens de collectivités territoriales ont participé l’été dernier à une vaste étude menée par l’Organisme de qualification de l’ingénierie (OPQIBI). Cette dernière avait pour objectif de mieux cerner l’opinion de sa cible sur la réforme 2016, la qualité des prestataires d’ingénierie ou encore les critères retenus pour sélectionner les candidatures et les offres. Tous les détails des résultats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter