Fermer

Chaudières biomasse : un 1er trimestre satisfaisant

Dans son dernier bilan, le Syndicat français des Chaudiéristes Biomasse (SFCB) confirme que les chaudières biomasse ont poursuivi leur dynamique au premier semestre 2021, enregistrant même une augmentation de +150 % entre le premier semestre 2019 et le premier semestre 2021 ! Le syndicat s'inquiète en revanche de la suite en raison des pénuries de matériaux et composants électroniques.
Publié le 17 septembre 2021

Partager : 

Chaudières biomasse : un 1er trimestre satisfaisant - Batiweb

Très peu impactés par les effets de la crise sanitaire sur leurs résultats, globalement très positifs, les chaudiéristes biomasse montrent, dans leur dernière conjoncture trimestrielle, une forte croissance dans le secteur. Encouragée par les pouvoirs publics dans le domestique comme dans le collectif, cette augmentation régulière peut notamment s'expliquer par le remplacement progressif des chaudières au fioul. L'installation de nouvelles chaudières au fioul devant être interdite d'ici l'année prochaine.

Ainsi, les chaudières bois ont tiré partie de ces annonces, et connu une augmentation de +150 % entre le premier semestre 2019 et le premier semestre 2021, soit plus de +89 % sur l'année 2020.

Toutefois, le Syndicat français des Chaudiéristes Biomasse (SFCB) appelle à « un renforcement des aides pour le remplacement des chaudières à bûches non performantes, par de nouveaux équipements plus économes et plus propres afin de réduire les émissions particulaires et les consommations de bois ».

Il s’interroge également sur la poursuite de la croissance au deuxième semestre. En effet, si le secteur connaît une forte hausse de la demande pour de nouveaux équipements, il fait parallèlemnet face aux pénuries de matériaux et de composants électroniques, qui risquent de peser sur le prochain bilan.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©AdobeStock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.