Volets : le marché français recule de 5 % en 2020

Vie des sociétés | 16.09.21
Partager sur :
Volets : le marché français recule de 5 % en 2020 - Batiweb
Selon la dernière étude de TBC Innovations, le marché français des volets a connu un déclin de 5 % en 2020. Un résultat notamment corrélé à une baisse des mises en chantiers dans le neuf. Toutefois, un rebond des travaux de rénovation depuis le second semestre 2020 laisse présager un meilleur avenir pour le secteur en 2021.

Le volet en France n’a pas échappé à l’impact de la crise liée au Covid-19. C’est ce qu’observe TBC Innovations dans sa récente étude de marché, tirée d’entretiens s’étant déroulés entre février et mars dernier avec 250 entreprises de pose et fourniture-pose, 100 distributeurs, ainsi que 50 acteurs de la conception de bâtiments neufs. 

Résultat : le marché du volet français a reculé de 5 % en 2020 par rapport à 2019. La société de conseil et d’études spécialisée dans l’innovation pour le bâtiment précise même que le nombre de volets installés, tous types confondus, est passé sous la barre des 6 millions.

Fort repli pour la pose en neuf, rattrapage en rénovation

« L’embellie des années précédentes s’éloigne », commente l’étude au sujet la pose de volets en neuf. Celle-ci était en pleine croissance depuis trois ans, avant d’être fortement impactée par la baisse des mises en chantier de logements depuis début 2018, aggravée par la crise sanitaire et le confinement. Courant 2020, 357 000 chantiers de logements neufs ont été lancés en France, soit 8 % de moins qu’en 2019. 

Ainsi, le document déplore un manque à gagner de 30 300 chantiers de logements, qui n’ont pas commencé l’an dernier. Chose qui pèsera sur le débouché des volets neufs en résidentiel dans les deux ans à venir, et ce même si la pose des volets arrive en décalage de 6 à 12 mois après le démarrage des chantiers.

Est-ce que ce déficit peut être compensé par l’installation de volets en rénovation ? Les résultats de TBC Innovations semblent le prédire en se basant sur l’activité immobilière de l’ancien en 2020. Pourtant, les ventes avaient remarquablement fléchi entre mars et avril. Mais depuis le second semestre 2020, selon des sources notariales, ces dernières ont rebondi, atteignant 1,13 million transactions entre juin 2020 et mai 2021. « Un record depuis l’an 2000 ! », selon TBC Innovations. La remontée coïncide avec une forte progression de la demande en travaux de réaménagements à cette période (installations de volets dans les logements non-équipés, changements de volets cassés, motorisation de volets…). De quoi prédire des meilleurs jours à la pose de volets en rénovation pour 2021.

Le volet roulant comme solution privilégiée, la motorisation en progression…

Considérés comme vecteurs de confort, de sécurité comme de fonctionnalité, les volets roulants dominent encore le marché en 2020. Ils occupent 74 % des parts, avec plus de 4,4 millions d’unités posées.

Malgré une diversité de modèles combinant différents matériaux, des découpes laser voire des solutions persiennes, les volets battants comme coulissants représentent en moyenne 22 % du marché en 2020. Leurs évolutions esthétiques restent tout de même, d’après l’enquête, appréciées des particuliers, maîtres d’ouvrage et architectes « à la recherche d’une signature de façade contemporaine et originale ». Généralement installés sur les bâtiments tertiaires, les brises soleil orientables (BSO), quant à eux, pénètrent difficilement le résidentiel français, considéré comme un marché de niche, face à la Suisse, l'Allemagne ou l'Autriche, où ils ont du succès. 

S'il y a une tendance de plus en plus prégnante sur le marché français, c'est la motorisation, permettant plus de confort de manœuvre. En 2020, les volets motorisés représentent près de 58 % des volets installés. S’ajoutent à cela les systèmes de smart-home de pilotage, que 46 % des installateurs déclarent avoir installé en 2020, soit 5 points de plus par rapport à 2019. Des chiffres montrant qu’un changement de fenêtre est souvent motivé par la motorisation, d’après les professionnels, dont le rôle de prescripteurs de solutions intelligentes et connectées auprès des particuliers, tend à s’affirmer.

 

Virginie Kroun
Photo de une : Adobe Stock
 

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

Remplacement de fenêtres : un parcours client qui se digitalise  - Batiweb

Remplacement de fenêtres : un parcours client qui se digitalise

Dans une nouvelle étude, TBC Innovations révèle qu’une grande majorité de Français qui ont rénové leurs fenêtres, portes fenêtres et/ou baies coulissantes ont entrepris des travaux complémentaires (changement de volets dans 56% des cas). Si 63% des sondés disent s’être renseignées après d’une entreprise de menuiserie, 49% ont réalisé des recherches sur internet. Le parcours client suit ainsi la tendance et se digitalise. Précisions.
Le marché des fenêtres toujours au beau fixe malgré certaines menaces - Batiweb

Le marché des fenêtres toujours au beau fixe malgré certaines menaces

Ayant publié une étude relative aux portes d’entrée il y a quelques mois, TBC Innovations a dévoilé ce 1er mars un nouveau document faisant la lumière sur l’état du marché des fenêtres à fin 2018. L’occasion de constater que l’activité a poursuivi sa croissance, ininterrompue depuis 2015. Un dynamisme que les professionnels attribuent notamment à l’annonce de l’arrêt du CITE, qui aurait poussé les ménages à remplacer leurs menuiseries au plus vite.