Construction : 45 % des dirigeants de PME et ETI font face à des impayés

Vie des sociétés | 07.07.16
Partager sur :
Construction : 45 % des dirigeants de PME et ETI font face à des impayés - Batiweb
Pour les dirigeants de PME et ETI, le niveau de trésorerie est l’indicateur « prioritaire » pour piloter leur entreprise, ainsi que les délais dans lesquels ils sont payés par leurs clients, selon une étude Ipsos pour American Express, publiée ce jeudi. Pourtant, les retards et les impayés restent très répandus, surtout dans le secteur de la Construction.
Les retards de paiement ou les impayés de la part des clients sont la principale cause des difficultés de trésorerie des entreprises, selon 37 % des dirigeants de PME et ETI (tous secteurs confondus), interrogés dans le cadre d'une étude Ipsos pour American Express, dévoilée à l'occasion du Congrès des DAF ce jeudi 7 juillet.

En 2016, les entreprises sont payées en moyenne sous 37 jours, un chiffre identique à celui de 2014 et ce, en dépit des mesures prises par le gouvernement qui « n'ont pas d'impact pour les entreprises », selon une majorité d'entrepreneurs.

Dans un contexte économique général toujours incertain, la trésorerie est considérée comme encore plus déterminante dans le pilotage de l’entreprise, surtout si elle est de petite taille. 75 % des dirigeants de PME jugent le niveau de trésorerie comme « prioritaire », contre 52 % dans les ETI.

Les retards de paiement et les impayés restent pourtant très répandus : au cours des douze derniers mois, plus d'un chef d'entreprise sur deux a subi un retard de paiement et 38 % ont dû faire face à des impayés, même si l'indicateur est en « recul » depuis 2014.

49 jours avant d'être payé dans la Construction

La Construction est l'un des secteurs les plus touchés : 71 % des dirigeants ont subi des retards de paiement et 45 % des impayés. Les entreprises doivent patienter en moyenne 49 jours avant d'être payées par leurs clients.

A l’inverse, un dirigeant sur cinq (21 %) a récemment eu des difficultés pour payer un fournisseur dans les délais impartis.

Les retards de paiement ou les impayés de la part des clients sont d’ailleurs cités comme la principale cause des difficultés de trésorerie des entreprises (37%) par les chefs d’entreprise. Une cause qui devance de loin une diminution des marges (20%) ou une chute inattendue des ventes (18%).

Des pénalités financières rarement appliquées

Pour résoudre ces problèmes, les patrons de PME et ETI privilégient le dialogue avec leurs clients et la relance, notamment pour ne pas « mettre à mal leur relation commerciale », selon les résultats de l'étude.

En effet, les entreprises lésées réclament rarement les pénalités financières qui leur sont dues : 9 % en moyenne des entreprises interrogées ont déjà payé ce supplément à cause d'un retard.

Mais plus d’un patron sur 3 a constaté que la perception de pénalités de retard a dégradé leur relation avec leur client (37 %). Pour 21 % d’entre eux, elle a même cessé.

Le recours à des solutions externes pour optimiser les délais de paiement clients progresse de 13 % à 22 %. Les chefs d'entreprise ont le plus couramment recours à des sociétés ou cabinets de recouvrement (37 %) et des huissiers de justices (25 % contre 10 % en 2014).

Toutefois, la situation d’un certain nombre d’entreprises est jugée globalement meilleure qu’en 2014 : 37 % des chefs d’entreprises interrogés déclarent que leur entreprise est en croissance, un chiffre en hausse de 11 points par rapport à 2014.

Ce regain de confiance est particulièrement porté par les entreprises de 10 à 19 salariés (38 %, +12 points).

* Etude réalisée par Ipsos, par téléphone du 8 au 23 juin 2016 auprès d’un échantillon de 303 dirigeants de PME/ETI, un échantillon représentatif en termes de secteur d’activité, de taille d’entreprise et de région d’implantation. L’échantillon a été raisonné en termes de taille d’entreprise afin de permettre l’analyse des résultats des PME de plus de 100 salariés et des ETI.

C.T
© Fotolia

Redacteur
La sélection de la semaine
Formation Chef de chantier Bâtiment - Gros œuvre - Batiweb

À la fois technicien et homme de terrain, le Chef de chantier – Gros oeuvre gère les opérations...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


KIT ADIAPLAY : kit de rafraîchissement adiabatique autonome - Batiweb

Rafraîchisseur d'air autonome, avec diffuseur intégré, prêt à l'emploi. Idéal...

Dossiers partenaires
Eco-mobilier agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction du bâtiment. - Batiweb

Eco-mobilier est agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction non inertes non dangereux,…


Plan de sobriété énergétique, réduction de la consommation… La prise connectée LEDVANCE devient un allié de la chasse au gaspillage énergétique - Batiweb

Réduire de plus de 10 % la consommation d’énergie d’ici deux ans par rapport à 2019 : c’est l’objectif ambitieux que s’e…


Boît’coque : la boîte de réservation économique et pratique - Batiweb

Devenue un véritable indispensable des travaux de plomberie, la boîte de réservation s’adapte aux besoins des plombiers …

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb