Construction : les permis de construire de nouveau en baisse Vie des sociétés | 28.08.19

Partager sur :
Après une stabilisation au second trimestre, les permis de construire ont repris leur déclin avec -0,8 % entre mai et juillet par rapport aux trois mois précédents, selon les chiffres du Ministère de la Cohésion des territoires. Un recul qui revient s’inscrire dans la tendance générale engagée depuis plus d’un an et demi.

Dans le bilan trimestriel de la construction de logements neufs, publié ce mercredi 28 août par le Ministère de la Cohésion des territoires, tous les indicateurs sont à la baisse. Les permis de construire ont en effet repris leur déclin avec -0,8% par rapport aux trois mois précédents, après une stabilisation à +2,5% au dernier trimestre. Les mises en chantier sont quant à elles encore en baisse de -1,3 % (contre -6,1 % les trois mois précédents).

 

Retour à la tendance générale pour les permis de construire

 

Concernant la stabilisation des permis de construire au second trimestre, certains économistes avaient évoqué un effet d’aubaine sur le marché des maisons, avec la suppression annoncée pour 2020 d’aides publiques comme le prêt à taux zéro, dans les zones les plus concernées. Ce nouveau recul des permis de construire marque donc un retour à la tendance générale à la baisse qui se poursuit depuis plus d’un an et demi.

 

Sur un an, d’août 2018 à juillet 2019, le nombre de permis de construire et celui des mises en chantier diminuent respectivement de -6,2 % et -4,6 % par rapport au cumul des douze mois précédents.

 

Dans le détail, 442 800 logements ont été autorisés à la construction. Les permis de construire pour les résidences ont augmenté de +5,4%, mais les trois autres types de logements ont diminué, avec -8,9 % dans le collectif, -4,7 % dans l’individuel, et -4,4 % dans l’individuel groupé.

 

Parallèlement, 409 100 unités ont été mises en chantier, mais tous les types de logements reculent avec -7,3 % pour le logement individuel, -6,6 % pour les résidences, -3,6 % pour le collectif, et -0,8 % pour le l’individuel groupé.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Construction : les permis de construire se stabilisent mais les mises en chantier poursuivent leur déclin

Construction : les permis de construire se stabilisent mais les mises en chantier poursuivent leur déclin

Publié ce lundi 29 juillet par le Ministère de la Cohésion des territoires, le bilan trimestriel des chiffres de la construction de logements montre une légère hausse de +2,5% des permis de construire par rapport aux trois mois précédents. Les mises en chantier poursuivent en revanche leur déclin avec -6,1%. Sur un an, tous les indicateurs sont à la baisse, que ce soit pour les mises en chantier (-5,2%) ou pour les permis de construire (-6,6%).
La construction de logements neufs toujours à la peine

La construction de logements neufs toujours à la peine

Dans le bilan trimestriel publié par le Ministère de la Cohésion des territoires, les chiffres de la construction de logements neufs sont toujours en baisse. Sur un an, les logements autorisés à la construction et les mises en chantier ont ainsi respectivement diminué de -5,9 % et -3,5 % par rapport aux douze mois précédents. Le logement collectif en résidence est particulièrement concerné par la baisse des permis de construire.
2018, une année difficile pour la construction de logements

2018, une année difficile pour la construction de logements

Sans surprise, 2018 n’aura pas été une année mémorable pour le marché de la construction. D’après le ministère de la Cohésion des territoires, seulement 460 500 logements ont été autorisés au cours des douze derniers mois, en recul de -7,1% par rapport à 2017. Dans le même temps, avec 398 100 biens concernés, les mises en chantier ont elles aussi baissé, de l’ordre de -7,0%. Tous les chiffres.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter