Dalkia passe sous le giron de Veolia à l'international et d'EDF en France

Vie des sociétés | 28.07.14
Partager sur :
Dalkia passe sous le giron de Veolia à l'international et d'EDF en France - Batiweb
EDF et Veolia Environnement ont annoncé avoir finalisé un accord pour se partager leur coentreprise énergétique Dalkia, qui prévoit que l'électricien reprendra les activités en France, tandis que Veolia récupérera celles à l'international. Le nouveau schéma efface un actionnariat compliqué, en place depuis 2000.

L'opération, qui clôt une dispute née il y a plus de deux ans, doit aboutir au transfert de plus de 13 000 employés dans le giron d'EDF, tandis que 36 000 personnes dans une trentaine de pays hors de France seront désormais à 100% Veolia. « Dans le cadre de cet accord, EDF reprend l'intégralité des activités de Dalkia en France (y compris Citelum) sous la marque Dalkia, tandis que les activités à l'international sont reprises par Veolia », précise un communiqué commun.

Alors qu'un accord semblait en bonne voie début 2012, une fronde infructueuse contre le patron de Veolia Antoine Frérot, attribuée à Henri Proglio (lui même ancien PDG de Veolia) avait envenimé le dossier, poussant EDF à saisir la justice. Un premier signe d'apaisement s'était produit en février avec un accord pour le financement commun de Dalkia. L'idée du partage validée a ensuite été portée par M. Frérot, alors que M. Proglio préférait racheter la totalité, selon le camp Veolia.

EDF aura en outre interdiction durant deux ans supplémentaires d'utiliser la marque Dalkia à l'étranger. Car l'accord ne prévoit aucune clause de non-concurrence : EDF et Veolia, depuis leurs positions désormais clairement délimitées, pourront donc rapidement se chercher noise sur le terrain adverse. Or, entreprises, collectivités et copropriétés sont de plus en plus friands des services proposés notamment par Dalkia ou son grand rival Cofely, qui peuvent les aider à réduire leur consommation d'énergie.

Financièrement, l'opération est quasiment neutre. Veolia va certes verser une "soulte" de 550 millions d'euros, mais la dette de 570 millions d'euros de Dalkia France, qui était auparavant dans ses comptes, sera transférée à EDF. Pour ce dernier, l'opération devrait très légèrement améliorer le ratio dette/excédent brut d'exploitation.

B.P (ave AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb