Des résultats supérieurs aux attentes pour Vinci Vie des sociétés | 08.02.17

Partager sur :
En janvier dernier, Xavier Huillard, PDG de Vinci, faisait part de son pessimisme quant aux résultats enregistrés par le groupe en 2016. Or, si le chiffre d’affaires global est bel et bien en légère baisse, d’autres indicateurs sont, au contraire, supérieurs aux premières estimations. Le bénéfice net, notamment, est en hausse de 22,5%, tandis que le résultat opérationnel courant progresse de 10%.
Et si, finalement, 2016 n’avait pas été une si mauvaise année pour Vinci ? En janvier dernier, Xavier Huillard, président directeur général du groupe de BTP, annonçait déjà un chiffre d’affaires en berne et balayait, du même coup, l’année écoulée pour se concentrer sur 2017.

Certes, le chiffre d’affaires est bien en baisse, pointant à 38,07 milliards d’euros contre 38,5 en 2015 (-1,2%). En revanche, ce n’est pas le cas du résultat net du groupe ! Ce dernier progresse en effet de 22,5% sur l’année, à 2,5 milliards d’euros. Des chiffres supérieurs aux estimations fournies par FactSet, gestionnaire de données financières, qui misait sur un bénéfice net de 2,33 milliards d’euros, pour un chiffre d’affaires de 37,71 milliards.

« Vinci a réalisé en 2016 une performance d’ensemble remarquable : alors que le chiffre d’affaires consolidé s’est stabilisé, le résultat opérationnel et le résultat net enregistrent de fortes progressions et le cash-flow libre de l’exercice s’est maintenu à un niveau élevé », reconnaît Xavier Huillard.

Une activité encore très soutenue

La majorité des pôles du groupe a même avoir connu de beaux succès en 2016. Le PDG rappelle ainsi que « Vinci Airports est devenu l’un des cinq premiers acteurs mondiaux de la gestion aéroportuaire avec 132 millions de passagers gérés sur 35 plateformes ».

Vinci Highways a fait fort également, en décrochant un contrat de 1,3 milliards d’euros en Colombie. La filiale du groupe sera chargée de la construction de 141 km d’autoroute ainsi que d’une troisième voie de 65 km entre Bogota et Girardot, en partenariat avec Construction Conconcreto et Industrial Conconcreto.

« En France, la progression du trafic de Vinci Autoroutes a été soutenue, avec une accélération du trafic des poids lourds sous l’effet de la reprise économique », note Xavier Huillard. « Vinci Concessions a également remporté le contrat pour la réalisation en concession du Grand Contournement Ouest de Strasbourg et a été désigné concessionnaire pressenti de la future autoroute 145 qui reliera Saint-Étienne à l’agglomération lyonnaise », ajoute-t-il.

À l’international, Vinci s’est illustré par plusieurs acquisitions, par Vinci Energies en Australie et au Portugal, et par Eurovia au Canada et au Chili. « Dans ce contexte, les entreprises du groupe ont poursuivi leurs efforts d’adaptation pour renforcer leur compétitivité et ont amélioré leurs marges », indique Xavier Huillard.

Tous les regards sont à présent tournés vers 2017, année au cours de laquelle Vinci espère un « retour à la croissance ».

F.C
Photo de Une : @VINCI_fr (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nouvelle hausse d’activité pour Vinci - Batiweb

Nouvelle hausse d’activité pour Vinci

Boosté par une hausse des prises de commandes et la forte activité de Vinci Airports, le groupe de BTP éponyme a vu son chiffre d’affaires croître à nouveau au premier trimestre 2017. En effet, ce dernier s’établit à 8,4 milliards d’euros (+5,1%). Profitant d’une conjoncture propice, Vinci Immobilier affiche une évolution de +104,0% de son chiffre d’affaires. À l’inverse, Vinci Construction est la seule activité en retrait (-0,3%), avec un bilan à 3 059 millions d’euros.
Vinci attend un « retour à la croissance » en 2017 - Batiweb

Vinci attend un « retour à la croissance » en 2017

Alors que l’année 2016 a été marquée une baisse de son chiffre d’affaires, Vinci s’attend déjà à une « légère reprise » de l’activité en 2017. Le groupe de BTP espère en effet profiter de l’impulsion donnée par son pôle logement pour booster l’ensemble de ses filiales, et notamment Vinci Construction, qui a connu des difficultés liées à la conjoncture l’année dernière.
Chiffres en hausse pour Eiffage grâce à une prise de commandes soutenue - Batiweb

Chiffres en hausse pour Eiffage grâce à une prise de commandes soutenue

Optimiste quant à une croissance de son activité en 2016, Eiffage a vu ses estimations se confirmer avec la publication, le 22 février, de ses résultats annuels. Ainsi, si le chiffres d'affaires consolidé de l'entreprise n'augmente « que » de 0,7%, le résultat net part du Groupe, lui, s'établit à 416 millions d'euros, progressant ainsi de 33,3%. Une tendance qui ne devrait pas s'inverser en 2017, le carnet de commandes de travaux étant, lui aussi, en hausse.
Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019 - Batiweb

Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019

Bon début d’année pour Eiffage. Le spécialiste du BTP et des concessions a en effet vu son bénéfice net progresser d’un tiers ce premier semestre, et son chiffre d’affaires augmenter de +11,6 %. De brillants résultats qui s’expliquent en grande partie par son dynamisme dans les chantiers du Grand Paris Express. La suite devrait rester prometteuse puisque le groupe affiche également un carnet de commandes en hausse de +3 % sur un an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter