Des travaux de rénovation toujours aussi dynamiques chez les propriétaires Français Vie des sociétés | 14.11.18

Partager sur :
Des travaux de rénovation toujours aussi dynamiques chez les propriétaires Français Batiweb
Houzz, publie son étude annuelle, qui s’avère être la plus complète en matière de rénovation, construction et décoration de la maison. Ce document, intitulé « Houzz et la Maison », se focalise sur les projets de rénovations entrepris en 2017 et indique des prévisions pour 2018. Les statistiques révèlent notamment les dépenses réalisées, celles envisagées, ainsi que les motivations liées aux projets entrepris. Les détails.
L’étude entreprise par Houzz, plateforme de référence pour la décoration, l’aménagement et la rénovation de la maison, a soumis 160 questions à ses utilisateurs âgés de 18 ans ou plus, et propriétaires d’un bien immobilier. Sur les 8919 répondants qui y ont participé, deux groupes de répondants peuvent être distingués : 6922 propriétaires inscrits sur Houzz France, et 3260 propriétaires qui ont rénové leur résidence principales en 2017.

L’étude confirme le rapport TREMI de l’ADEME, qui souligne que les Français sont nombreux à rénover leur logement, avec 5 millions de maisons individuelles – soit 1/3 du parc total - qui ont fait l’objet de travaux de rénovation entre 2014 et 2016. Des travaux qui ont généré près de 60 milliards d’euros de chiffres d’affaires.

Les statistiques de « Houzz et la Maison » révèlent quant à elles que les propriétaires d’un nouveau bien et les primo-accédants sont ceux qui investissent le plus dans des travaux de rénovation, avec respectivement 38000 euros et 25000 euros. Les propriétaires établis consacrent quant à eux seulement 10000 euros à ces travaux. Parmi les motivations les plus fréquentes : personnaliser sa résidence principale, gagner en esthétique et en fonctionnalité, et augmenter la valeur du bien immobilier. Les trois quarts des propriétaires estiment ainsi que les travaux de rénovation effectués ont eu un impact positif sur la valeur de leur propriété, soit 73%.

Les travaux d'isolation et le confort en priorité

Cette étude « Houzz et la Maison » va dans le sens des constatations de l’enquête TREMI, qui évoque l’amélioration du confort comme principal motif de réalisation des travaux de rénovation (78%) dans les ménages français.

Parmi les pièces les plus rénovées : la chambre réaménagée par 40% des propriétaires en 2017), puis la salle de bain et la cuisine (31%). A noter que la cuisine est aussi la pièce la plus coûteuse à rénover, avec une dépense médiane de 6000 euros pour une grande cuisine de plus 10 mètres carrés.

TREMI souligne quant à elle que les ménages commencent prioritairement par les travaux d’isolation : fenêtre, toiture et isolation des murs représentent ainsi le trio de tête des travaux.

On compte les plombiers (37%), les électriciens, (37 %) et les peintres (25%), parmi les professionnels les plus sollicités en 2017. Si 49% des propriétaires ont rénové leur maison avec une médiane de 15000 euros en 2017, la dynamique devrait se poursuivre en 2018 puisque 36 % des propriétaires inscrits sur Houzz France prévoient de rénover leur maison cette année. 60% des propriétaires envisagent ainsi d’embaucher un professionnel pour effectuer leurs travaux.

C.L

Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées Batiweb

Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

1 003 Français représentatifs de la population ont répondu à l’enquête menée par Franfinance, filiale de la Société Générale, et l’Institut CSA portant sur la réalisation de travaux. Cette étude inédite a finalement rendu ses résultats ce mardi 19 juin, avec plusieurs enseignements intéressants. Il apparaît notamment que le montant des travaux est plus souvent inférieur à 5 000 euros, et qu’ils concernent principalement les murs (peinture, papier peint, etc.). Tous les résultats.
Amiante dans les écoles : un scandale sanitaire Batiweb

Amiante dans les écoles : un scandale sanitaire

Alors que des articles révèlent l’inaction des pouvoirs publics concernant l’exposition à l’amiante dans les bâtiments publics, et notamment les écoles, le spécialiste du diagnostic amiante EX’IM a réalisé sa propre enquête avec Ipsos pour identifier les craintes des Français. Or, cette dernière dévoile que ¾ des Français pensent ne pas être exposés à un risque amiante. Pour l’Ademe, il resterait pourtant 15 millions de tonnes de matériaux contenant de l’amiante dans les bâtiments français. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter