Fermer

En 2021, le marché des isolants a dépassé le record de 2019

Comme tous les ans, TBC Innovations dévoile les résultats de son étude sur le marché des isolants à fin 2021. Après une décrue en 2020, le niveau se révèle « historique » pour 2021, dépassant le record de 2019, avec plus de 260 millions de m2 d’isolants posés. Les professionnels s’inquiètent en revanche pour l’année à venir, avec la fin du Coup de pouce Isolation.
Publié le 04 mai 2022

Partager : 

En 2021, le marché des isolants a dépassé le record de 2019 - Batiweb

Il y a un an, TBC Innovations faisait état d’une décroissance du marché des isolants en 2020 - l’année ayant été marquée par le début de la crise sanitaire et les premiers confinements.

Dans ce bilan, le marché de la rénovation prenait pour la première fois le pas sur celui du neuf, avec 54 % contre 46 %. Cette situation s’expliquant notamment par le succès de la rénovation énergétique via MaPrimeRénov’, et par la baisse des mises en chantier en 2020. 

Dans le détail, les laines minérales (laine de verre et de roche) représentaient la majorité des isolants posés (50 %), suivies par les plastiques alvéolaires (40 %), et les biosourcés (7 %).

 

Un rebond en 2021

 

Dans sa dernière étude, TBC Innovations note que le marché des isolants a nettement rebondi en 2021, et même dépassé le niveau record de 2019.

 

Évolution du marché des isolants de 2012 à 2021. Source : TBC Innovations

 

En tout, plus de 260 millions de m2 d’isolants, soit environ 45 millions de m3, ont été posés.

Les professionnels notent un rebond « historique » des prises de commandes, en rénovation comme dans le neuf, avec un effet de rattrapage pour les chantiers. Comme l’année précédente, le segment de la rénovation reste prédominant, avec 53 %, contre 47 % pour le neuf.

 

Des inquiétudes face à la fin du Coup de pouce Isolation

 

Dans le détail, le premier débouché reste l’isolation des toitures et des combles, devant l’isolation des murs (ITE et ITI). TBC Innovations note en revanche un repli pour le marché de l’isolation de planchers bas, « lourdement impacté par la baisse drastique des primes du Coup de pouce Isolation depuis septembre 2020 ».

Dès février, le syndicat Symbiote et l’Ecima s'alarmaient de la chute des travaux d’isolation avec la baisse des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) et la fin du Coup de pouce Isolation, et alertaient sur la destruction de 13 000 emplois.

Face à l’arrêt de ces coups de pouce, les professionnels de l’isolation se révèlent de fait moins optimistes pour l’année à venir. « L’arrêt des bonifications « Coup de pouce » impactera le marché de la rénovation en toiture et en plancher pour les années 2022 et 2023 », conclut ainsi TBC Innovations.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.