En dépit du Brexit, Saint-Gobain maintient ses objectifs Vie des sociétés | 29.07.16

Partager sur :
Le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain a publié ses résultats pour le 1er semestre 2016. Affichant un bénéfice net en hausse de 6,8 %, à 596 millions d'euros, le groupe anticipe une reprise de la construction neuve en France et une poursuite de la croissance dans les autres pays d'Europe occidentale, en dépit des incertitudes liées au Brexit.
Le groupe Saint-Gobain sort du premier semestre 2016 la tête haute. Il affiche une « croissance interne des trois Pôles et de toutes les zones géographiques », ainsi qu'une « nette progression de l'ensemble des résultats », a fait savoir son PDG Pierre-André de Chalendar, dans un communiqué publié ce jeudi.

Sur les six premiers mois de l'année, le chiffres d'affaires du premier semestre s'affiche pourtant en repli de 1,6 %, à 19,5 milliards d'euros, en comparaison avec la même période l'année dernière. Mais la croissance interne, à données comparables, reste elle nettement en hausse +2,9 %.

Ainsi, le résultat d'exploitation bondit de +7,3 % en réel et de +10,2 % à structure et taux de change comparable. Le bénéfice net du groupe a atteint 596 millions d'euros, contre 558 millions un an auparavant.

« Le chiffre d’affaires du Groupe au premier semestre confirme nos prévisions du mois de février avec une stabilisation en France et des contributions robustes à la croissance des autres zones géographiques. Notre politique d’investissement dans les marchés émergents nous donne une base diversifiée de croissance rentable. Les résultats de ce semestre profitent également des efforts d’optimisation opérationnelle notamment en Europe occidentale et de la bonne marche des affaires aux Etats-Unis », détaille Pierre-André de Chalendar.

A données comparables, les ventes et les volumes sont également en nette amélioration (respectivement, +2,9 % et +3,5 %) « soutenus en partie par un effet jours ouvrés positifs au deuxième trimestre », précise le groupe dans un communiqué. « Tous les Pôles et toutes nos zones géographiques progressent en volumes », ajoute-t-il.

Tous les Pôles sont en croissance

Par division, le Pôle Matériaux innovants progresse de +4,4 % à données comparables, tiré par le Vitrage, qui enregistre une croissance interne sur le semestre de +6,5 % et les Matériaux Haute Performance (plastiques, solutions textiles, abrasifs) qui progressent de +2 %. Seules les Céramiques se contractent au 2e trimestre.

Le chiffre d’affaires du Pôle Produits pour la Construction (PPC) progresse de +1,6 % à données comparables sur le semestre, grâce à l’Aménagement Intérieur qui réalise une croissance interne de +5,2 % au premier semestre. En revanche, l'Aménagement Extérieur marque un recul de 2 % sur le semestre « entièrement expliqué par le repli attendu de la Canalisation, qui pâtit de marchés en contraction sur ses principales zones géographiques », souligne le groupe.

Enfin, le Pôle Distribution Bâtiment progresse de +3,1 % à données comparables. « L’activité en France bénéficie du début de la reprise de la construction neuve tandis que le marché de la rénovation demeure atone. Les bonnes tendances en volumes se poursuivent en Allemagne, au Royaume-Uni et tout particulièrement dans les pays nordiques », précise le communiqué.

Ces résultats sont « en ligne avec nos objectifs et nous permettent d’anticiper pour le second semestre une amélioration du résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables par rapport au second semestre 2015. Le vote du 23 juin sur le Brexit, s’il crée un climat d’incertitudes au Royaume-Uni, ne remet pas en cause nos objectifs », a assuré Pierre-André de Chalendar, cité dans le communiqué.

Quels objectifs pour fin 2016 ? 

Dans ce contexte, le groupe a confirmé ses objectifs 2016 annoncés en début d'année, qui prévoient une amélioration du résultat d'exploitation, à structure et changes comparables.

Après ce premier semestre en progression, M. de Chalendar a ajouté qu'il tablait aussi désormais sur une amélioration du résultat d'exploitation à données comparables au second semestre comparé au même semestre de 2015.

Pour la seconde partie de l'année, Saint-Gobain estime que la France « devrait bénéficier progressivement de la reprise de la construction neuve » et que les autres pays d'Europe occidentale « devraient poursuivre leur croissance »,

Le groupe anticipe également une progression de ses activités en Amérique du Nord, en Asie et dans les pays émergents « malgré un contexte incertain dans l'industrie ».

Enfin, ses priorités d'actions pour 2016 vont vers des économies supplémentaires de 250 millions d'euros, des investissements industriels d'environ 1,4 milliard d'euros, ainsi que des investissements en R&D sans plus de précisions. Saint-Gobain est aussi décidé à poursuivre l'acquisition du groupe suisse Sika.

C.T
© Saint-Gobain

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Saint-Gobain confirme ses objectifs 2015, malgré une activité freinée en France

Saint-Gobain confirme ses objectifs 2015, malgré une activité freinée en France

Le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain affiche un chiffre d'affaires en ligne avec ses prévisions, marqué par un léger repli au 1er trimestre 2015, à 9,86 milliards d'euros (-1,2 %). Le groupe maintient ses perspectives pour l'ensemble de l'année 2015, à savoir une nouvelle amélioration du résultat d'exploitation et le maintien d'un autofinancement libre élevé. Détails.
Saint-Gobain vise une amélioration de ses résultats en 2015

Saint-Gobain vise une amélioration de ses résultats en 2015

Le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain se veut optimiste pour 2015. Selon son PDG, Pierre-André de Chalendar, le groupe devrait bénéficier de la poursuite de la bonne dynamique aux Etats-Unis, ainsi qu’en Asie et pays émergents. En 2014, malgré un contexte macroéconomique difficile en France et en Allemagne, le groupe a atteint ses objectifs de croissance. Détails.
Saint-Gobain acquiert le leader indonésien des mortiers industriels

Saint-Gobain acquiert le leader indonésien des mortiers industriels

Le groupe français Saint-Gobain spécialiste des matériaux de construction vient d'acquérir le groupe industriel Cipta Mortar Utama, spécialiste des mortiers, en portant à 100 % sa participation dans le groupe. Cette acquisition permet à Saint-Gobain de renforcer sa présence en Indonésie où il est déjà présent dans les abrasifs, les plastiques et la plaque de plâtre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter