EPDM et TPO : deux solutions d’étanchéité durables pour des projets écologiques Vie des sociétés | 08.07.19

Partager sur :
Firestone produit de l’EPDM depuis 1980, mais également du TPO depuis 2002. Ces deux solutions d’étanchéité pour les toitures plates présentent de nombreux atouts écologiques : faible empreinte carbone, recyclables, récupération et stockage des eaux de pluie, végétalisation, régulation de la température du bâtiment… Le point sur leur intérêt à travers la visite de deux chantiers.

Le choix de l’EPDM pour la plus ancienne réserve naturelle de Belgique

 

Sur le site de la réserve naturelle de Het Zwin, située à Knokke-Heist en Belgique, un bâtiment gris foncé se détache très nettement de la végétation encore verdoyante de ce début d’été. Il s’agit d’une structure en béton recouverte d’un bardage en sapin Douglas, issu de forêts gérées durablement. La toiture plate, recouverte de la membrane EPDM RubberGard de Firestone, s’accorde harmonieusement avec la teinte sombre de la façade. Cette membrane d’étanchéité recouvre les 4 500 m2 du bâtiment, dont 1 700 m2 ont été végétalisés.

 

L’une des parties végétalisées. ©C.L

 

Le projet a été réalisé en 2016 par l’agence Coussée et Goris Architecten, lauréate du concours d’architecture lancé par la province de Flandre occidentale et l’Agence flamande pour la Nature et les Forêts. L’objectif : doter la réserve naturelle datant de 1952 d’un bâtiment pouvant accueillir une billetterie, un espace d’exposition, une cafétéria, une salle de conférence, et un poste d’observation du parc, d'où l'on peut désormais observer les nombreux oiseaux qui peuplent la réserve.

 

La vue sur la mer du Nord depuis le poste d’observation. ©C.L.

 

Récupération des eaux de pluie, végétalisation et régulation de la température

 

Les architectes, qui ont imaginé un bâtiment écologique, ont choisi la membrane EPDM RubberGard de Firestone en adhérence. Une solution d’étanchéité à faible empreinte carbone puisqu'elle représente 29,6 kg de CO2 par m2 installé, contre 81,8 kg pour du bitume en adhérence.

 

L’EPDM est un élastomère composé d’éthylène propylène terpolymère, mélangé à du noir de carbone, des huiles et des agents vulcanisants. Cette membrane sans substance nocive permet ainsi de récupérer et stocker les eaux de pluie pour l’usage interne du bâtiment recevant du public, et notamment pour les toilettes. Les parties végétalisées participent à réguler la température du bâtiment en été comme en hiver, permettant des économies d’énergies en chauffage et en climatisation. Le projet a ainsi reçu le label BREEAM, référence en termes de construction durable.

 

Durable d’un point de vue écologique, elle l’est aussi en termes de pérennité puisqu’elle résiste aux rayons UV et à l’ozone, et peut tenir au moins 50 ans, selon le test EMMA (Equatorial Mounted Mirrors Ageing), qui l’a soumise à une exposition intensive aux rayons du soleil équatorial à l’aide de miroirs.

 

Pour ce chantier, l’étancheur agréé Tectum Dekkers a posé des nappes RubberGard EPDM de 5,08 mètres à froid, par adhérence totale avec la colle Bonding Adhesive BA-2012, permettant une mise en œuvre rapide et sans flamme, donc sans risque d’incendie.

 

L’EPDM, une solution encore peu utilisée en France, mais appelée à se développer

 

« L’EPDM ne représente que 4 à 5% de la toiture plate en France, contre 35 à 40% dans le Benelux, mais le marché français représente un gros potentiel », explique Michel de Knop, directeur général des opérations de Firestone en Europe. « On va de plus en plus vers le grand résidentiel, notamment parce que les toitures plates sont très populaires », note-t-il.

 

Ainsi, après une forte augmentation de 17,9% par an entre 2014 et 2016 en France (contre 5,6% dans toute l’Europe), la croissance de l'EPDM devrait se situer autour de 9% entre 2016 et 2021 sur le marché français, selon les estimations d’AMI Consulting.

 

Du TPO pour recouvrir les 60 000 m2 de toiture d’un centre de distribution

 

Pour les grandes surfaces, M. de Knop préconise davantage le TPO, comme sur le centre de distribution Van Marcke, entreprise d’équipement sanitaire et de chauffage, situé à Courtrai, dont les 60 000 m2 de toiture plate ont été recouverts d’une membrane UltraPly TPO.

 

Le TPO est un thermoplastique polyoléfine fabriqué à base d’éthylène propylène et de polypropylène, et renforcé par un polyester non tissé. Sa membrane, de couleur blanche, présente autant d’atouts écologiques que l’EPDM, puisqu’elle réfléchit les rayons solaires avant qu’ils ne se transforment en chaleur, permettant de réguler la température intérieure du bâtiment, et se recycle encore plus facilement.

 

Les 60 000 m2 de toiture plate du centre de distribution Van Marcke et ses lanterneaux. ©C.L.

 

Tout comme l’EPDM, elle est compatible avec la végétalisation et la pose de panneaux photovoltaïques. Ainsi, le centre de distribution Van Marcke, livré en mars 2019, a commencé à installer les 15 000 panneaux solaires qui devraient recouvrir la toiture d’ici la fin de l’année. La végétalisation de la partie surplombant les bureaux sera aussi mise en œuvre dès septembre prochain.

 

Les premiers panneaux photovoltaïques. ©C.L.

 

Cet imposant bâtiment doit également devenir autonome en eau grâce à une capacité de 500 000 litres de stockage, assurant un fonctionnement de 90 jours sans apport via le réseau public.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : ©C.L.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

La 7e édition des Green Solutions Awards est lancée ! Les candidats ont jusqu’au 10 juin pour soumettre leurs meilleurs projets à ce concours international qui est « la réalisation concrète de tous les discours sur la transition écologique », selon Construction21, son organisateur. L’objectif : dénicher des initiatives inspirantes et capables de lutter contre le changement climatique. Les lauréats recevront des récompenses et une belle campagne de communication sur les réseaux sociaux.
VM Building Solutions forme les artisans à la pose d’EPDM

VM Building Solutions forme les artisans à la pose d’EPDM

Née en 2018 du rachat de VM Zinc par la société Fedrus, VM Building Solutions est spécialisée dans le zinc et dans l’EPDM - un matériau utilisé pour les toitures plates, terrasses et végétalisées, qui présente de nombreux atouts : étanchéité à toute épreuve, facilité et rapidité de pose, récupération des eaux de pluie, recyclable… L’entreprise propose de former les artisans qui souhaitent apprendre à poser de l’EPDM pour élargir leur champ de compétences.
« Prix ECCA » : nouveau concours pour valoriser le métal prélaqué

« Prix ECCA » : nouveau concours pour valoriser le métal prélaqué

L’ECCA groupe français et l’UNSFA annoncent le lancement du Prix d’architecture ECCA. Le concours vise à promouvoir le métal prélaqué auprès des architectes et des acteurs de la construction. La lauréat sera récompensé en octobre prochain à l’occasion du 50e congrès annuel des architectes qui se tiendra à Strasbourg. Les intéressés peuvent d’ores et déjà candidater.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter