FCBA simplifie la certification « NF Fenêtres Bois & Portes Extérieures » Vie des sociétés | 02.07.19

Partager sur :
A la demande de l’UFME (Union des Fabricants de Menuiseries), FCBA (Institut technologique Forêt Cellulose-Bois-construction Ameublement) a mis à jour le référentiel NF 297 pour ajuster la certification « NF Fenêtres Bois et Portes Extérieures » aux besoins des fabricants. Ce nouveau référentiel, qui propose deux options différenciant marché diffus et chantier, facilitera les procédures d’obtention, s’adaptera aux produits innovants et réduira les coûts de certification. Le point sur les nouveautés, validées par l’UFME.

Face à la diminution du nombre de titulaires détenteurs de la marque NF Fenêtres Bois et Portes Extérieures, l’UFME (Union des Fabricants de Menuiseries) avait demandé début 2018 une évolution du référentiel de certification NF 297 à FCBA (Institut technologique Forêt Cellulose-Bois-construction Ameublement), sans pour autant faire baisser son niveau d’exigence. C’est désormais chose faite. FCBA a en effet pris en compte la demande et proposé un nouveau référentiel ajusté aux besoins des fabricants.

 

Marché diffus et chantier : deux nouvelles options

 

L’institut technologique FCBA a présenté son nouveau référentiel NF 297, offrant deux nouvelles options de certifications pour mieux s’adapter aux différents marchés : NF Conception, dédié au marché de la vente aux particuliers (ou marché « diffus »), et NF Conception & Performance, destiné au marché du chantier.

 

La première option permet aux fabricants de marquer massivement leurs produits et ainsi valoriser leur démarche qualité auprès des particuliers. « Basée sur la conformité du produit aux normes de conception à partir de 90 points de contrôle, elle permet d’étendre le marquage à l’ensemble des produits de conception identique. Le référentiel prévoit également la possibilité d’adapter les exigences normatives pour rester ouvert aux produits intégrant des techniques non traditionnelles. Les autocontrôles sont allégés sur la base d’un essai AEV annuel minimum », ajoute l’UFME.

 

Dédiée au marché du chantier, l’option NF Conception & Performance vient en complément de la conception. Elle certifie les performances du produit (AEV, endurance etc.) et fournit un descriptif complet des caractéristiques du produit dans un Dossier Technique de Certification (DTC). « Afin d’alléger les coûts, un mode de reconnaissance des essais AEV des fabricants a été mis en place : les techniciens en charge de la conduite des essais chez le fabricant peuvent suivre auprès de FCBA une formation qualifiante, réalisée sur le banc d’essai du titulaire. À l’issue de cette formation, le technicien se voir remettre une attestation d’habilitation validant ses compétences », précise l’organisme.

 

Simplification des procédures et réduction des coûts

 

Approuvé par l’AFNOR (Association française de normalisation), ce référentiel proposant deux options regroupe, en un seul document, les règles de certification, les prescriptions techniques, ainsi que le cahier des méthodes d’essais.

 

Parce qu’il n’impose plus de moyens d’essais aux fabricants pour accéder à la marque, et grâce à la simplification des règles de certification des menuiseries, le coût de certification pour un dossier type pourra désormais être divisé par 3 pour une entreprise respectant le cahier des charges du référentiel.

 

« Nous sommes soucieux de répondre aux attentes de nos clients et du marché. Par ce nouveau positionnement, nous avons voulu intégrer des enjeux industriels forts : simplifier la certification, marquer massivement les produits et être plus ouverts à l’innovation des fabricants » explique Cécile Oms, Gestionnaire de marque secteur menuiserie FCBA

 

Autre avantage : ce nouveau référentiel est ouvert à l’innovation, permettant des adaptations aux normes sur avis d’expert. Il propose également des mesures pour faciliter la certification des fenêtres de type « mouton à gueule de loup » pour les vieux bâtiments et monuments historiques.

 

« Nous ne pouvons que nous féliciter de l’écoute et du professionnalisme de l’Institut qui a su prendre en compte notre demande, et proposer, en seulement une année, un nouveau référentiel en phase avec les besoins réels des professionnels, tant au niveau des procédures que des coûts ! » remercie Philippe Macquart, Délégué Général de l’UFME.

 

« Grâce à la collaboration efficace de nos deux organismes, nous sommes aujourd’hui en mesure de proposer un référentiel simplifié qui va permettre, à un plus grand nombre de fabricants : d’accéder à la certification pour valoriser leurs produits sur les marchés du diffus et du chantier et de se différencier, en proposant des menuiseries dont la qualité a été vérifiée et attestée par un organisme tiers », conclut Cécile Oms.

 

Pour télécharger ce nouveau référentiel « NF Fenêtre Bois et Portes Extérieures » : https://www.fcba.fr/catalogue/bois-construction/prestations-de-service/nf-fenetres-bois-et-portesexterieures-acotherm

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

L’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) a publié une fiche de recommandation invitant les professionnels à proscrire la pose de fenêtres en réhabilitation sur un châssis PVC existant. Le syndicat rappelle notamment que le DTU 36.5, qui énonce les règles de l’art pour la pose de fenêtres et portes en rénovation, ne traite que des cas des dormants existants conservés en bois ou en acier. En conséquence, cette solution n’est couverte par aucune garantie.
Des menuiseries performantes pour des logements aux pieds du périphérique parisien

Des menuiseries performantes pour des logements aux pieds du périphérique parisien

A Paris, la RIVP a confié à l’architecte Michel Jacotey la réhabilitation de deux immeubles de logements sociaux en R+12 et R+9 situés aux abords immédiats du périphérique parisien et de ses nuisances. En plus d’une isolation par l’extérieur, l’architecte a prescrit le remplacement des fenêtres PVC par la gamme Duoba de Bieber, avec des performances acoustiques allant jusqu’à 38 décibels.
20 postes à pourvoir chez Lorillard !

20 postes à pourvoir chez Lorillard !

C’est une année de recrutement pour Lorillard ! Dans un communiqué, le groupe fait état d’une hausse de + 12% de son activité chantiers en ce début d’année et de + 20% du carnet de commandes de production de menuiseries. Pour faire face à sa croissance, l’industriel va créer 20 emplois « à pourvoir immédiatement » et investir 4 millions d’euros afin de moderniser les outils de production Bois et Aluminium de son usine de Chartes. Tous les détails.
La baisse ralentit sur le marché de la fenêtre

La baisse ralentit sur le marché de la fenêtre

Une nouvelle étude, publiée en janvier par TBC Générateur d'Innovation, société de conseil et d'études spécialisée dans l'innovation pour le bâtiment et l'éco-construction révèle que le marché de la fenêtre recule, pour la septième année consécutive. La baisse reste toutefois cantonnée à -0,8 %, grâce à des signaux positifs dans le bâtiment. L'espoir est permis en 2016.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter