Matériaux de construction : malgré une accalmie, l’Unicem reste optimiste

Vie des sociétés | 02.07.19
Partager sur :
Matériaux de construction : malgré une accalmie, l’Unicem reste optimiste - Batiweb
Dans sa conjoncture publiée ce lundi 1er juillet, l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et des matériaux de construction) note une certaine accalmie de l’activité comparé au premier trimestre 2019, peu représentatif des « tendances conjoncturelles ». Malgré ce ralentissement, le syndicat reste relativement optimiste pour les mois à venir face au haut niveau des carnets de commandes dans le BTP. Il revoit ainsi à la hausse ses prévisions sur l’année, estimant à 2,5% l’activité du BPE (béton prêt à l’emploi) et à 2% celle des granulats.

Pas de surprise pour l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et des matériaux de construction), qui constate une accalmie dans le BPE (béton prêt à l’emploi) et les granulats ce trimestre. L’effet de comparaison avec le premier trimestre 2018, marqué par de fortes intempéries, avait causé une impression de rebond début 2019. Après ce premier trimestre peu représentatif de la réalité, les résultats de ces trois derniers mois semblent « plus conformes aux tendances conjoncturelles », indique le syndicat.

 

Un rythme d'activité plus représentatif que le 1er trimestre 2019

 

Dans sa conjoncture, l’Unicem souligne une certaine décélération, puisqu’après un premier trimestre 2019 à +10,8% sur un an, la tendance ralentie pour un bilan de +5,3% ces 5 premiers mois.

 

Evolution du marché des matériaux. ©Unicem

 

La production de granulats a ainsi reculé de -2,9% ces trois derniers mois comparéaux trois précédents, mais conserve une certaine stabilité par rapport à l’an passé, de l’ordre de +0,3%. Le bilan reste positif puisque les granulats s’inscrivent en hausse de +2,8% sur les 5 premiers mois de l’année 2019, et à +2,1% sur les 12 mois cumulés.

 

Même tendance du côté du BPE, en recul de -2% par rapport aux trois premiers mois de l’année 2019, mais stable comparé à l’année précédente avec +0,6%. Mieux que les granulats, le BPE affiche pour sa part une hausse de +6,2% sur les 5 premiers mois de l’année, toutefois modéré à +4,8% les 12 derniers mois cumulés.

 

Meilleurs qu’attendu, les résultats du BPE ont d’ailleurs fait augmenter d’un point les prévisions sur l’année. Dans le contexte d’un haut niveau des carnets de commandes dans le BTP, l’activité du BPE est ainsi désormais estimée à +2,5% pour l’année 2019. Du côté des granulats, les prévisions d’activité restent en revanche maintenues à +2%.

 

Une activité soutenue par les carnets de commandes dans les TP

 

Malgré la baisse des permis de construire et des mises en chantier de logements, « le climat des affaires reste stable, se maintenant à haut niveau (11 points au-dessus de sa moyenne de longue période)pour le cinquième mois consécutif », note l’Unicem, citant le dernière enquête de l’INSEE menée en juin. Autre point positif : le segment du gros œuvre, dont les carnets de commandes se stabilisent à « unpoint haut historique de 8,8 mois ».

 

L’activité est également soutenue par les travaux publics, avec un indice de travaux réalisés qui affiche une progression de +15,8% sur les 4 premiers mois de l’année. « Les perspectives d’activité demeurent favorablement orientées dans un contexte où l’approche des échéances électorales des municipales et la montée en charge des grands projets (notamment le Grand Paris) alimentent les commandes de la clientèle tant privée que publique », assure l’Unicem.

 

Le syndicat reste donc plutôt serein dans sa conjoncture : « La bonne orientation des prises de commandes dans les travaux publics couplée aux stocks de chantiers en cours dans le bâtiment devrait contribuer à maintenir ce rythme d’activité au cours des prochains mois », conclut-t-il.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

2016, année en dents de scie pour le marché des matériaux de la construction - Batiweb

2016, année en dents de scie pour le marché des matériaux de la construction

Si 2016 avait été une très bonne année pour certains secteurs, à l’instar de l’immobilier ancien, elle a été beaucoup moins profitable à d’autres ! L’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction), notamment, déplore la « quasi-stagnation de la production » de granulats. Tous les regards sont désormais tournés vers 2017, qui « devrait renouer avec une progression un peu plus sensible des volumes » selon l’organisme.
Le marché des matériaux de construction profite du beau temps pour se refaire une santé - Batiweb

Le marché des matériaux de construction profite du beau temps pour se refaire une santé

Le froid de l'Hiver aura enfin cédé sa place à un printemps particulièrement ensoleillé, pour le plus grand bien du marché des matériaux de construction ! D'après l'Unicem, en charge de recueillir les données du secteur, les livraisons de granulats et de BPE affichent une certaine progression au mois d'avril, aussi bien par rapport au trimestre précédent qu'au regard de l'année passée. De quoi espérer un regain d'activité par la suite ? Tendances et perspectives.
Matériaux de construction : l'Unicem estime leur chute à -6,7 % en 2020 - Batiweb

Matériaux de construction : l'Unicem estime leur chute à -6,7 % en 2020

Le mois dernier, l'Unicem notait un rebond de l'activité des matériaux de construction à la fin de l'année 2020, s'expliquant selon elle par un effet de rattrapage lié aux confinements successifs. Alors que vient l'heure du bilan annuel, le syndicat souligne que ce rebond n'aura pas permis de combler la chute du premier semestre. Il estime ainsi à -6,7 % la baisse d'activité des matériaux de construction sur l'ensemble de l'année 2020.
Matériaux de construction : la production renoue avec les niveaux de 2019 - Batiweb

Matériaux de construction : la production renoue avec les niveaux de 2019

Après des mois d'incertitude marqués par la crise sanitaire et la chute des permis de construire, l'Unicem a annoncé une bonne nouvelle ce jeudi 10 juin, à savoir une nette reprise de l'activité des matériaux de construction, avec des chiffres renouant, voire dépassant, les niveaux d'avant-crise. A fin avril, la production de granulats est ainsi en hausse de +4,7 % comparé à avril 2019, et de +2,1 % pour le béton prêt à l'emploi (BPE).