Fermer

Hausse mondiale des recrutements dans le BTP

Chacun savait déjà que le marché du BTP français s’était très bien porté en 2017, mais tout porte à croire que ce dynamisme s’est généralisé à l’échelle mondiale ! Selon le Baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi pour le 2ème trimestre 2018, publié ce mardi 13, les chefs d’entreprise du secteur sont nombreux à envisager de recruter cette année, et ce, aux quatre coins du monde. Décryptage.
Publié le 13 mars 2018

Partager : 

Hausse mondiale des recrutements dans le BTP - Batiweb
Il y a quelques semaines, le groupe RegionsJob laissait transparaître une forte hausse des propositions d’emploi dans le BTP, à hauteur de 60% en 2017. Si le spécialiste du recrutement s’était limité au marché français, ManpowerGroup, de son côté, a dépassé les frontières avec son Baromètre des perspectives d’emploi.

Le rapport, publié ce 13 mars, fait en effet état d’un optimisme presque mondial sur le secteur de la construction. Sur l’hexagone, en premier lieu, « le climat d’embauche encourageant se poursuit au prochain trimestre, avec des employeurs rapportant une Prévision Nette d’Emploi de +8% pour le deuxième trimestre consécutif », d’après Manpower.

Prévision nette d'emploi dans le secteur de la construction en France. ©Baromètre ManpowerGroup des perspectives d'emploi

Néanmoins, « la croissance du secteur est tirée uniquement par la construction neuve, qui devrait connaître un tassement en 2018 », nuance le spécialiste américain. D’autres marchés sont heureusement plus porteurs, comme le signale le Baromètre.

Des pays qui se distinguent par leur (très) bonne santé

C’est notamment le cas du Guatemala, en Amérique Centrale, où « les opportunités pour les demandeurs d’emploi (…) devraient rester favorables, en particulier dans le secteur de la construction, où les employeurs déclarent leurs plus importantes intentions d’embauche depuis le 3ème trimestre 2014 ». Le reste du continent nord-américain, les Etats-Unis et le Canada en tête, tend plutôt à se stabiliser, tous secteurs confondus.

Les perspectives sont plus mitigées en Amérique du Sud, même si l’immobilier s’impose comme l’un des secteurs les plus porteurs. La construction n’est cependant pas mise à mal partout, à l’instar de la Colombie, où les prévisions sont en déclin, à l’exception notable des professionnels du BTP. « Près de trois employeurs sur dix prévoient des embauches pour le second trimestre 2018 », note Manpower Group.

L’Asie-Pacifique est également très dynamique, tout particulièrement à Taïwan et au Japon. Le pays du soleil levant, entre autres, est plutôt confiant : « les employeurs prévoient une croissance de la masse salariale dans chacun des secteurs d’activité et chacune des régions au Japon, avec les perspectives de recrutement les plus importantes attendues dans le secteur des industries extractives et de la construction ».

Enfin, la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) affiche des perspectives inégales. Ainsi, si quatre employeurs hongrois sur dix prévoient d’embaucher dans le secteur de la construction au second trimestre, les suédois, eux, sont plus frileux, avec des « prévisions plus faibles ». Hors Europe, c’est Israël qui se distingue, avec des dirigeants qui s'attedent à « un rythme d’embauche soutenu pour le deuxième trimestre 2018 ». En espérant que la tendance se maintienne au cours du reste de l’année.

Fabien Carré
Photo de Une : ©Fotolia
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.