Icade lance l’Appart’ici’pation, l’habitat collectif participatif Vie des sociétés | 24.07.19

Partager sur :
Maîtrise des coûts et des délais, sur-mesure, espaces communs améliorant le cadre de vie, entraide et bienveillance entre voisins… Icade lance l’Appart’ici’pation, un programme innovant qui permet aux futurs acquéreurs d’émettre leurs propositions dès la phase de conception du projet, et de se concerter avec leurs futurs voisins concernant la création d’espaces communs. L’opérateur immobilier fait le point sur les avantages de l’habitat participatif, un concept encore peu développé en France.

Icade annonce le lancement d’Appart’ici’pation, un programme d'habitat participatif inédit qui permet aux acquéreurs d’un immeuble neuf d’émettre leurs propositions et de personnaliser leur futur logement dès la phase de projet.

 

Création d’espaces de vie à coûts maîtrisés, entraide et bienveillance

 

Ce concept permet notamment de créer des espaces de vie personnalisés, construits à des coûts maîtrisés, et ouvre de nombreuses possibilités, parmi lesquelles :

 

- La création d’espaces communs difficilement accessibles dans le cadre d’un projet individuel : piscine, salle de sport, potager, terrain de jeu, espace de coworking, laverie, espaces canins etc. ;


- Le choix d’un voisinage partageant les mêmes valeurs ;


- L’esprit d’entraide : covoiturage, cours particuliers, babysitting, garde d'animaux, prêt, bricolage, surveillance de voisinage etc. ;

 

- L’implication de tous les acteurs du projet, chacun réfléchissant au mode de production des énergies, à l’aménagement des espaces…

 

Icade rappelle que cette philosophie est l’essence même de l’habitat participatif, « validé comme démarche citoyenne dans la loi Alur de 2014 ».


« En France, l’habitat participatif en est encore à ses balbutiements contrairement à la Suisse, l’Allemagne ou la Norvège. À 40 km au sud de Stuttgart, dans la ville de Tübingen, plus de 80 % des logements neufs sont construits en habitat participatif », indique l’entreprise.

 

La démarche étape par étape

 

Dans un premier temps, des réunions d’information permettent de se familiariser avec le concept d’habitat participatif et de rencontrer d’autres personnes susceptibles d’être intéressées. Une fois un groupe d’acquéreurs constitué, il participe à des réunions avec un référent technique afin de définir les grands axes du projet ainsi que la conception des espaces privatifs et communs.

 

L’opérateur immobilier souligne que l’Appar’ici’pation convient à des programmes à taille humaine, jusqu’à 20 logements environ.

 

Pendant environ quatre mois, le groupe détermine les choix constructifs et énergétiques : le choix des matériaux utilisés, le type de chauffage etc. Puis ils décident de l’emplacement de chaque appartement dans l’immeuble. Les acquéreurs rencontrent ensuite un architecte pour établir les plants intérieurs de leur propre appartement.

 

Le promoteur immobilier souligne que les futurs propriétaires sont accompagnés tout au long du projet par une équipe dédiée, qui délivre des conseils techniques, administratifs, juridiques, ou encore financiers. L’immeuble est ensuite livré en 28 à 36 mois, phase de travaux inclus.

 

Le premier projet qui mettra en œuvre les principes de l’Appart’ici’pation se situera dans l’éco-quartier de La Vallée de Châtenay-Malabry (92). Affaire à suivre !

 

Le projet prévu à Châtenay-Malabry (92). ©Icade

C.L.

Photo de une : ©Icade

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’engouement des Français pour l’habitat participatif - Batiweb

L’engouement des Français pour l’habitat participatif

Alors que de plus en plus de Français se tournent vers un mode de vie plus écologique et solidaire, un concept naît de ces nouvelles aspirations : l’habitat participatif. De nombreux promoteurs immobiliers s’engagent afin de répondre à cet engouement. Parmi eux, Valoptim met en avant la dimension humaine et écologique de cette nouvelle façon d’habiter ensemble. Interview avec Edouard Pellerin, fondateur et président de Valoptim, et Mohamed Dahrouch, directeur opérationnel.
GTR7 simplifie la rénovation de canalisations - Batiweb

GTR7 simplifie la rénovation de canalisations

GTR7, entreprise toulousaine créée il y a un an et demi, propose une technique de rénovation des canalisations d’eaux usées par chemisage, qui évite les problèmes logistiques d’évacuation des occupants et de destruction, et réduit les coûts et les délais. Forte de son succès, l’entreprise prévoit désormais de se déployer dans tout le Grand Sud.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter