L’artisanat du bâtiment fait grise mine en ce début d’année Vie des sociétés | 17.01.20

Partager sur :
L’artisanat du bâtiment fait grise mine en ce début d’année Batiweb
Alors que les derniers bilans de l’activité du bâtiment finissent de paraitre, les premières estimations pour 2020 commencent elles aussi à être publiées. En 2019, l’artisanat dans le bâtiment n’était déjà pas sous son bon jour, mais les prévisions de 2020 sont encore plus pessimistes.

La croissance de l’activité artisanale du bâtiment était pourtant bien partie. Sur les trois premiers trimestres de 2019, cette croissance était de +2 %, mais le dernier trimestre de l’année passée est venu plomber les résultats avec une croissance de +0,5%. Sur l’ensemble de l’année 2019, la croissance est donc de 1,5 % contre 2,5 % en 2018. Le président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), Patrick Liébus, déclare que le contexte de ce dernier trimestre était pourtant favorable à une hausse ou à une stabilisation de la croissance : « un taux de chômage en baisse, des taux d'intérêt attractifs et un nombre de transactions historiquement important ! »

 

Ce ralentissement s’expliquerait par « l’attentisme des clients face aux mesures d'aides aux travaux de transition énergétique » et par « le ralentissement global de la croissance du pays ». Alors que l’année vient tout juste de commencer, les prévisions de la CAPEB pointent déjà vers une autre baisse de la croissance, aux alentours de +0,5 %. 

 

Un ralentissement pour les logements neufs et anciens 

 

La croissance des logements neufs diminue « un peu plus chaque trimestre depuis la reprise observée en 2016 » selon la CAPEB.  Au dernier trimestre 2019, la croissance était de +1 % alors qu’à la même période en 2018, elle était de +4 %. Pire, « ce ralentissement, qui pèse sur les entreprises du secteur, devrait se poursuivre dans les prochains mois ».  En 2019, les mises en chantiers ont diminué de 3,3 % et les autorisations de 5,1 %. Les logements collectifs sont particulièrement touchés avec -5,2 % pour les mises en chantiers et jusqu’à -10,4 % pour les autorisations de construire. 

 

L’activité entretien-rénovation diminue elle aussi. Elle a connu son niveau de croissance « le plus faible depuis deux ans » avec +0,5 %. Pourtant, les transactions réalisées pour les logements anciens atteignent des records historiques. En 2019, 1 070 000 logements étaient vendus fin novembre sur 12 mois cumulés. 

 

Quelles régions sont les plus touchées ? 

 

Patrick Liébus annonce la couleur, la croissance a diminué « dans la majeure partie des régions.» Elle est même passée en négatif en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France et en PACA, à -0,5 %. En Bourgogne-Franche-Comté et en Occitanie elle est de 0 %. Mais certaines régions connaissent tout de même une hausse de leurs activité comme en Normandie, dans les Pays-de-la-Loire avec +1,5 %, et en Bretagne et Nouvelle-Aquitaine, avec +2 %. 

 

Prévisions d’embauches et de licenciements

 

Les intentions d’embauches ne sont pas au beau fixe. 17 % des entreprises artisanales ont souhaité embaucher, mais seules un tiers sont parvenues à trouver un candidat répondant à leurs critères. Pour 2020, les intentions d’embauches restent tout de même supérieures à celles des licenciements. 88 % des entreprises prévoient de maintenir l’emploi au même niveau au 1er trimestre, elles étaient 80 % à faire cette prévision en 2018. Quant aux embauches, seules 7 % des entreprises pensent embaucher du personnel contre 12 % en 2018. 5 % des entreprises envisagent quant à elles des licenciements.

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Progression de l’artisanat du BTP l’an dernier, avant de possibles difficultés en 2019 Batiweb

Progression de l’artisanat du BTP l’an dernier, avant de possibles difficultés en 2019

Après avoir présenté ses vœux pour 2019 puis signé une convention visant à développer la charte ‘’Artisan Engagé Déchets’’, le président de la Capeb Patrick Liébus organisait ce 22 janvier un nouveau point conjoncture relatif au 4e trimestre 2018. L’occasion d’apprendre que l’activité globale des artisans du BTP a progressé de +2,0% sur les trois derniers mois connus, pour une hausse annuelle qui s’établit finalement à +2,5%. La prudence est cependant de mise pour l’année à venir.
Activité toujours plus dynamique pour les artisans du bâtiment Batiweb

Activité toujours plus dynamique pour les artisans du bâtiment

En 2016 déjà, les artisans du bâtiment avaient vu leur activité progresser de 1,5% en volume, signe du retour tant attendu de la croissance. Un mouvement qui s’est, à l’évidence, accéléré l’année dernière, comme le démontrent les chiffres révélés ce 18 janvier par la Capeb. L’organisme, qui représente les PME et artisans du secteur, indique en effet que l’activité de ces derniers a augmenté de 2,5% en 2017. De bon augure pour l’exercice à venir.
La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant Batiweb

La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

2017 aura décidément été une année dynamique pour le secteur du BTP ! La Fédération française du bâtiment (FFB) revenait ce 19 décembre sur la reprise observée tout au long de ces douze derniers mois, saluant l’accélération de l’activité. Néanmoins, l’organisme redoute désormais les effets néfastes que pourraient avoir les récentes mesures gouvernementales envisagées ou adoptées sur le marché en 2018.
Matériaux de construction : léger mieux en fin d'année malgré les tensions Batiweb

Matériaux de construction : léger mieux en fin d'année malgré les tensions

Il y a un an, l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) misait sur une nouvelle croissance du marché qu’elle représente. Hélas, janvier n’avait pas été de tout repos pour les professionnels des matériaux de construction, et la tendance s’était prolongée durant toute la période hivernale. Le dernier trimestre, plus dynamique, aura heureusement permis de maintenir l’exercice 2018 dans le vert. Tous les chiffres.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter