L’UFME présente sa charte d'engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries Vie des sociétés | 15.07.19

Partager sur :
L’UFME présente sa charte d'engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries Batiweb
Engagée dans le recyclage des menuiseries, l’UFME (Union des Fabricants de Menuiserie) propose désormais une charte pour aider les entreprises, qui souhaitent participer à cette démarche, à adopter les bonnes pratiques pour la collecte, le traitement et la valorisation de leurs produits en fin de vie. Les entreprises volontaires signent ainsi des engagements collectifs, et d’autres plus spécifiques à leur filière.

« Le constat est aujourd'hui sans appel : avec plus de 8,4 millions de fenêtres déposées chaque année en France, l'enfouissement en décharge ne peut être une solution d'avenir, d'autant qu'il existe des exutoires opérationnels permettant de valoriser ces matières en fin de vie et favoriser leur réintroduction dans le cycle de vie de nouvelles menuiseries. Il nous appartient, en tant qu'organisation professionnelle responsable, d'accompagner nos adhérents et toutes les entreprises de la filière, dans la recherche de solutions efficaces pouvant être mises en place rapidement » estime Robert Dollat, président de l'UFME.

 

Dans ce contexte, l’UFME a conçu une charte d’engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries en fin de vie, afin de promouvoir les bonnes pratiques et informer les entreprises sur les moyens existants pour la collecte, le traitement et la valorisation des produits.

 

« Notre charte est ouverte à toute société souhaitant s'impliquer dans cette démarche volontaire et nous souhaitons qu'elle permette de mobiliser le plus grand nombre de professionnels impliqués dans la fabrication et l'installation de menuiseries » explique Ludivine Menez, déléguée technique.

 

Les engagements collectifs

 

La charte comporte notamment des engagements partagés par tous les signataires (fabricants de menuiseries, installateurs, professions associées et extrudeurs), mais aussi des engagements spécifiques à chaque typologie d’entreprises.

 

A travers la signature de cette charge, les entreprises s’engagent à :

 

  • Prendre connaissance de la qualité des déchets de menuiseries et de leurs exutoires ;
  • Prendre connaissance et diffuser la liste des points de collecte des déchets ;
  • Diffuser les bonnes pratiques nécessaires au recyclage en boucle fermée (conditionnement des déchets, précautions de manutention et transport, tri) ;
  • Améliorer la traçabilité des déchets en fin de vie et le recyclage en boucle fermée (Verre et PVC) ;
  • Prendre connaissance et diffuser les bonnes pratiques sur chantier de rénovation ou déconstruction (interdiction de pose sur dormant PVC ou aluminium existant, collecte et traitement des déchets de chantier).

 

Les engagements spécifiques

 

Pour les fabricants de menuiseries :

  • Communiquer à leurs clients (installateurs et entreprises générales) les bonnes pratiques et points de collecte de déchets ;
  • Privilégier des produits intégrant des matières recyclées dans leurs approvisionnements.

 

Pour les installateurs et entreprises générales :

  • Communiquer à leurs clients les conditions de collecte et traitement des déchets de chantier ;
  • Pour le marché diffus : ne pas déposer les déchets de menuiseries en décharge publique et les confier à un professionnel impliqué dans la valorisation de ces déchets ;
  • En chantier : trier les déchets sur chantier et respecter un conditionnement pour préserver l'intégrité des produits verriers.

 

Pour les professions associées (fabricants de composants de menuiseries, de produits nécessaires à leur mise en œuvre, éditeurs de logiciels, professionnels du recyclage etc.) :

  • Privilégier des produits intégrant des matières recyclées dans leurs approvisionnements ;
  • Relayer les bonnes pratiques à leurs clients et partenaires.

 

Pour les extrudeurs :

  • Être impliqués dans la démarche VinylPlus®, avec un objectif quantitatif de taux de matière recyclée entrante supérieur à 18 % ;
  • Fournir une attestation aux fabricants de menuiseries sur le taux de matière recyclée intégrée aux profilés.

 

Cette charte d’engagement est également complétée par 3 annexes : une sur les recommandations pour la collecte et le tri des déchets de menuiseries en fin de vie, une autre sur les points de regroupement pour le verre plat du bâtiment, et enfin une cartographie des points de collecte pour les produits verriers et la collecte du  PVC.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’UFME publie une fiche technique sur le recyclage des fenêtres Batiweb

L’UFME publie une fiche technique sur le recyclage des fenêtres

Après avoir publié une charte d’engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries en fin de vie, l’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) annonce la publication d’une fiche technique résumant les grands principes de leur collecte et de leur traitement. Ce document revient notamment sur la valorisation des différents éléments composant une fenêtre et les unités de recyclage dans lesquelles il faut les déposer. Détails.
La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier Batiweb

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
Theben facilite la collecte de ses DEEE Batiweb

Theben facilite la collecte de ses DEEE

Theben devient adhérent fondateur de l’éco-organisme Récylum, la première filière de collecte et de recyclage dédiée aux déchets électriques professionnels (DEEE Pro) du bâtiment, filière opérationnelle sur tout le territoire depuis le 1er juillet 2010.
Ecodrop facilite la gestion des déchets des artisans du bâtiment Batiweb

Ecodrop facilite la gestion des déchets des artisans du bâtiment

Bien que des solutions existent, la gestion des déchets de chantier apparaît très souvent comme complexe et coûteuse. C'est pour accompagner les artisans du bâtiment dans cette démarche que l'application mobile Ecodrop est née. Parmi les fonctionnalités : localisation des déchèteries, collecte sur chantier, démarches administratives facilitées... Le tout à des tarifs attractifs. Pour nous en parler, nous avons interviewé Marie Combarieu, sa fondatrice.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter