La baisse ralentit sur le marché de la fenêtre

Vie des sociétés | 15.02.16
Partager sur :
La baisse ralentit sur le marché de la fenêtre - Batiweb
Une nouvelle étude, publiée en janvier par TBC Générateur d'Innovation, société de conseil et d'études spécialisée dans l'innovation pour le bâtiment et l'éco-construction révèle que le marché de la fenêtre recule, pour la septième année consécutive. La baisse reste toutefois cantonnée à -0,8 %, grâce à des signaux positifs dans le bâtiment. L'espoir est permis en 2016.

Le marché de la fenêtre stagne depuis quelques années en France autour de la barre des 9 millions de fenêtres installées. Pour la septième année consécutive, il affiche encore une légère baisse de -0,8%, laissant penser toutefois à un ralentissement de la chute des ventes pour les professionnels.

« L’année 2015 a été marquée par le retour de signaux positifs pour le secteur du bâtiment. La reprise progressive des activités liées à la rénovation du parc existant, notamment poussée par le CITE, se fait de plus en plus ressentir à tous les niveaux du marché », relève les consultants TBC.

La rénovation reste le premier débouché du marché, et le segment le plus dynamique. En revanche, les ventes de fenêtres pour le marché de la construction neuve marquent à nouveau le pas en 2015. « Confrontés à la baisse du pouvoir d’achat, les incertitudes du marché de l’emploi, les acheteurs sont attentistes », expliquent les auteurs de l'étude.

L'aluminium gagne du terrain

Malgré tout, les premiers signaux de reprise de la construction de logement neuf apparaissent et une embellie semble se profiler pour 2016, selon les spécialistes. « La volonté des pouvoirs publics de soutenir la rénovation énergétique, notamment avec l’adoption du nouveau CITE, semble par ailleurs porter ses fruits », ajoutent-ils.

Par type de bâtiment, c'est le secteur des maisons individuelles qui tirent le marché vers le haut (61,5 %), suivi par les logements collectifs (23 %) et le résidentiel en bon dernier (15,5 %).

Coté matériaux, l’aluminium consolide ses positions, c’est l’un des seuls matériaux, avec le mixte aluminium-bois, qui n’est pas impacté par le recul des ventes de fenêtres. Les fenêtres aluminium représentent désormais plus du quart de ce marché en termes de ventes. Si l’on considère la répartition du marché en valeur, l’aluminium joue presque à part égale avec le PVC cette année.

Le PVC, qui demeure néanmoins le premier débouché, accuse cette année encore un nouveau repli, tout comme le bois.

Les fenêtres performantes plébiscitées

Enfin, les fenêtres colorées grignotent d'années en années des parts du marché, que ce soit en aluminium ou en PVC. 28 % des fenêtres aluminium et PVC vendues en 2015 ne sont pas blanches, contre 26 % en 2012

« Portée par des réglementations plus exigeantes et les contraintes des aides gouvernementales (éco-prêts…), la course à la performance se poursuit », précise l'étude.


En 2015, ce sont plus de 45,7 % des ventes qui concernaient des produits avec une performance thermique (Uw) supérieure à 1,4. Notons qu’en 2012, cela ne représentait que 22% des ventes.

Les produits les moins performants (ayant un Uw>2) ont maintenant disparu du marché (moins de 1% des ventes) et les produits les plus performants (ayant un Uw<0,8) représentent cette année 0,8 % du marché.

Pour 2016, les professionnels restent globalement optimistes. 42 % d'entre eux pensent que les ventes de fenêtres PVC seront stables en 2016, 36 % estiment que les ventes de fenêtres aluminium pourraient progresser cette année.

C.T 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

5 bonnes raisons de changer ses fenêtres - Batiweb

5 bonnes raisons de changer ses fenêtres

Avec l'arrivée des beaux-jours viennent aussi les envies de changements et de travaux. Les professionnels de la menuiserie proposent à cette occasion un argumentaire en faveur du changement des fenêtres. Découvrez les cinq bonnes raisons pour convaincre vos clients de changer leurs menuiseries bois, alu ou PVC...
Marché de la fenêtre : les professionnels plus pessimistes pour 2020 - Batiweb

Marché de la fenêtre : les professionnels plus pessimistes pour 2020

Selon la dernière étude TBC Innovations, le marché de la fenêtre est resté stable en 2019, avec environ 1 % de croissance en volume par rapport à l'année précédente, soit plus de 10 millions de fenêtres installées en France en 2019. Les professionnels s'inquiètent en revanche de la baisse des mises en chantier pour le segment du résidentiel neuf, et apparaissent également plus pessimistes concernant le secteur de la rénovation. Le point sur les chiffres clés.