La CAPEB gagne le droit de gouvernance du CCCA-BTP Vie des sociétés | 31.01.20

Partager sur :
La CAPEB gagne le droit de gouvernance du CCCA-BTP Batiweb
Le 25 juin dernier se tenait un conseil d’administration qui s'est conclu par des élections pour la gouvernance du Comité de Concertation et de Coordination de l’apprentissage du BTP. Ces élections, considérées comme injustes de la part de la CAPEB et de la FNCB-CFDT ont fait l’objet d’un procès dont le résultat vient d’être rendu publique.

C’était un mardi. Le 25 juin 2019, sous 34 degrés Celsius à Paris, la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment), la FNCB-CFDT (Fédération Nationale des salariés de la Construction et du Bois) et le CCCA-BTP (Comité de Concertation et de Coordination de l’apprentissage du BTP) se réunissaient lors d’un conseil d’administration pour élire les nouveaux président et vice-président du CCCA-BTP. 

 

Les résultats de ces élections déçoivent. La CAPEB accuse plusieurs organisations membres du comité de faire barrage à son élection. Elle déplore que « de nombreuses règles statutaires aient été explicitement violées ». La FNCB-CFDT regrette elle aussi ce manquement au règlement, elle qui devait accéder à la présidence du comité. 

 

Ensemble, la CAPEB et la FNCB-CFDT avaient engagé « des actions conjointes » auprès du Tribunal de Paris pour « violation des règles statutaires du CCCA-BTP » et du principe de « rotation d’accès aux fonctions électives » entre le collège employeur et salariés. Ces principes n’auraient pas été respectés pour l’élection des représentants de ces mêmes collèges. La FNSCBA-CGT (Fédération Nationale des Salariés de la Construction, Bois et Ameublement), entend parler de cette action en justice et porte également plainte, s’ajoutant aux deux plaignants. 

 

Le verdict est rendu 

 

Le 28 janvier 2020, le tribunal de Paris rend sa décision. Elle est sans équivoque « eu égard au caractère initial et à la permanence du paritarisme comme mode essentiel et consensuel de fonctionnement du CCCA-BTP ».

 

Le Tribunal judiciaire de Paris développe sa décision : il déclare « recevable l’ensemble des demandes de la CAPEB, ainsi que celles de la FNCB-CFDT » et ordonne l’exécution des décisions suivantes à titre provisoire : 

-l’annulation de l’élection d’Henry Brin aux fonctions de vice-président et celle de Raymond Reyes aux fonctions de président de la CCCA-BTP ;

-l’organisation d’un nouveau conseil d’administration pour élire la nouvelle gouvernance du CCCA-BTP en application de la règle de rotation systématique, avec un candidat de la CAPEB aux fonctions de vice-président et un candidat de la FNCBN-CFDT aux fonctions de président ;

-l’exécution rapide de ces décisions par Jean-Christophe Repon, président du CCCA-BTP de 2016 à 2019, qui assurera l’administration des affaires courantes du comité jusqu’à la prochaine élection. 

 

Ces décisions en faveur des plaignants ravissent Jean-Christophe Répon, le vice-président de la CAPEB en charge des affaires sociales et de la formation : « pour la CAPEB, ces décisions illustrent le bien-fondé de notre combat actuel pour que ne soient pas constamment bafoués des fondamentaux chers à l’artisanat du bâtiment. (…) Ce que je retiens également de cette décision, c’est qu’aucune organisation, au sein du CCCA-BTP ou ailleurs, ne peut se prévaloir d’être son propre juge dans l’interprétation ou l’application de règles collectives, tels les statuts d’une association paritaire comme la CCCA-BTP ».

 

Après le rendu du verdict par le Tribunal judiciaire de Paris, Jean-Christophe Repon conclut : « Alors que la réforme de l’apprentissage prend son essor, je souhaite ardemment que désormais l’ensemble des partenaires sociaux se mettent, de manière constructive, à l’ouvrage pour construire l’avenir de l’apprentissage dans le bâtiment, dans le respect des intérêts de tous les employeurs et de tous les salariés que nous représentons collectivement. Par cette décision, ce sont les entreprises, et notamment les petites entreprises, qui ont gagné ».

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La justice annule le Plan d’urbanisme du projet Europacity Batiweb

La justice annule le Plan d’urbanisme du projet Europacity

Nouveau rebondissement dans l’affaire « Europacity ». Le tribunal administratif de Pontoise a annulé ce mardi 12 mars le Plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Gonesse qui autorisait l’implantation du très controversé mégacomplexe touristique. Cette décision met un coup d’arrêt au projet, pour la plus grande satisfaction du collectif Europas du tout. Favorable au projet, le maire de Gonesse a quant à lui décidé de faire appel de cette décision.
Jean-Christophe Repon, nouveau président du CCCA-BTP Batiweb

Jean-Christophe Repon, nouveau président du CCCA-BTP

Nous venons d’apprendre que Jean-Christophe Repon a été élu à la présidence du CCCA-BTP lors du conseil d’administration du 27 juin 2016, pour un mandat de trois ans. Il succède à Armand Suardi (CFE-CGC BTP), qui présidait l’association à gouvernance paritaire depuis 2013. C’est la première fois, depuis la création du CCCA-BTP il y a plus de 70 ans, qu’une personnalité de la CAPEB est élue président.
Des nouveaux élus à la CAPEB Batiweb

Des nouveaux élus à la CAPEB

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment a récemment renouvelé une partie de son conseil d’administration, pour 3 ans. L’ancien trésorier adjoint Jean-Christophe Repon a été élu premier vice-président, alors que Corine Postel devient trésorière et Michel Dumon son adjoint. Le secrétaire adjoint, Gilles Chatras, a été réélu à ses fonctions. De nouveaux élus sont également arrivés au conseil d’administration.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter