La « parenthèse enchantée » du marché immobilier ancien

Vie des sociétés | 04.10.16
Partager sur :
La « parenthèse enchantée » du marché immobilier ancien - Batiweb
Le marché immobilier ancien vit une « parenthèse enchantée » estiment trois réseaux d’agence au vu de transactions qui ne cessent de croitre, de prix contenus et de délais de ventes raccourcis. Les taux de crédit extrêmement bas y sont pour beaucoup. Alors qu’en août l’observatoire Crédit Logement / CSA estimaient les taux à 1,48% en moyenne en août, il semblerait qu’ils aient encore diminué, selon Cafpi.
Le réseau Guy Hoquet L'Immobilier (450 agences), filiale du groupe Nexity, a vu ses volumes de ventes bondir de 16,2% en France au troisième trimestre 2016, comparé à la même période un an plus tôt, selon des chiffres publiés mardi.

De son côté, le réseau Century 21 (850 agences, lui aussi filiale de Nexity) annonce mardi une progression de ses transactions de 9,8% sur la période, tandis que son concurrent Laforêt (700 agences) affiche une hausse de 14%.

« Les taux n'ont jamais été aussi bas, les banques offrent même à leurs clients de renégocier leurs crédits pour les aligner aux prix actuels du marché de l'emprunt, tandis que les prix, si on les compare aux années précédentes, sont dans une tendance baissière », observe Fabrice Abraham, directeur général de Guy Hoquet.

Des taux qui diminuent encore et encore...

Selon l'observatoire Crédit Logement/CSA, les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France sont tombés à 1,41% en moyenne en septembre. Pour l'accession à la propriété dans le neuf, ils se sont affichés à 1,45% contre 1,38% dans l'ancien.
La baisse des taux « s'est poursuivie, durant l'été. Elle est toujours rapide, accompagnant la faiblesse des taux constatés sur les marchés obligataires, dans un contexte d'abondance de ressources d'épargne faiblement rémunérées », relève l'observatoire. 
« Elle exprime aussi les conséquences des orientations monétaires des banques centrales et les comportements anxiogènes des investisseurs. Ainsi, le niveau des taux a été divisé par plus de quatre depuis le début des années 2000 ». 

Cafpi, courtier en prêts immobiliers, confirme cette nouvelle baisse des taux de crédit. « Du jamais vu ! » selon l’organisme qui obtient même pour les meilleurs dossiers 0,65% sur 10 ans, 0,90% sur 15 ans, 1,00% sur 20 ans et 1,25% sur 25 ans.

« Avec des taux aussi bas, le pouvoir d’achat immobilier ne peut que connaître une forte progression. Entre janvier 2012 et octobre 2016, les acquéreurs peuvent emprunter jusqu’à 30% de plus. Cela représente 1/3 de surface en plus ou 1/3 d’effort financier en moins, ce qui loin d’être négligeable, surtout pour les acheteurs les plus jeunes », indique Cafpi dans un communiqué.

« Nous vivons ce qu'on appelle une parenthèse enchantée » dit Fabrice Abraham. « Ceux qui ont un projet d'achat réalisent que c'est la période idéale pour le réaliser », tandis que les vendeurs estiment qu'il est « temps de mettre leur bien en vente ».

« Chacun cherche à profiter de ce contexte exceptionnel », renchérit Laforêt, jugeant la reprise du marché immobilier ancien « plus seulement annoncée, mais bien actée ».

Dans ce contexte porteur, les réseaux d'agences immobilières observent des délais de ventes plus courts à l'échelle nationale : ils passent de 92 à 89 jours en moyenne chez Guy Hoquet, et 90 jours chez Century 21 (- 5 jours). Dans la capitale, ces délais ont raccourci, à 65 jours (- 2 jours) chez le premier, 67 jours (- 5 jours) chez le deuxième.

Malgré cette activité soutenue, « les prix restent sages », observe Guy Hoquet, avec une progression de 1,5% à 2 400 euros le m2 en France au 3e trimestre sur un an (+ 2,7% à Paris à 8 149 euros le m2 mais + 0,3% en province). Century 21 parle de « hausse contenue de 2% », à 2.459 euros le m2 en France, tandis que Laforêt enregistre + 1,3% à 2 774 euros le m2 en moyenne.

« 2016 sera une très belle année. Les effets du PTZ, étendu à l’ancien, couplé aux taux bas et à des prix de l’immobilier stables ont assuré un volume d’activité important. Face aux incertitudes de l’année prochaine, c’est le moment de se lancer dans son projet d’achat. », conclut Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
Quartix, experts en géolocalisation de véhicules - Batiweb

Quartix a été créée en 2001 par quatre experts de notre industrie qui cumulent plus de 120 ans...


Schindler CleanMobility prend soin de vous - Batiweb

Le contexte actuel exige de chacun d’entre nous une vigilance accrue au quotidien. Afin de faire face au coronavirus,...


MICROANCHORS : stabilisation & ancrage d’ouvrages contre terre - Batiweb

L’innovation MICROANCHORS est l’utilisation complémentaire d’une série de micro-ancrages...

Dossiers partenaires
Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


Insérer les produits GEOSTAFF directement dans vos maquettes B.I.M est désormais possible ! - Batiweb

Les avantages du BIM sont nombreux : visualiser ses projets plus facilement, réduire ses coûts, raccourcir ses délais, g…


Bien assurer ses véhicules professionnels, c’est protéger son outil de travail et donc son activité professionnelle ! - Batiweb

Les véhicules professionnels font partie des outils de travail essentiels à une entreprise de BTP. Lorsque, malheureusem…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb