La stabilisation du marché français profite à Saint-Gobain Vie des sociétés | 24.02.17

Partager sur :
Boosté par une conjoncture favorable, Saint-Gobain a vu ses estimations se confirmer avec une forte progression du résultat d’exploitation, en hausse de +10,8% en 2016. À données comparables, le chiffre d’affaires du groupe augmente également de +2,6%, atteignant 39 093 millions d’euros. Une tendance que l’industriel français compte bien confirmer en 2017.
Affichant une croissance de +3,3% en 2015, Saint-Gobain s’attendait à une nouvelle amélioration de son résultat d’exploitation pour l’année suivante, malgré un repli des ventes sur le territoire français.

Des attentes qui ont finalement été comblées ! En effet, le groupe a annoncé le 23 février dernier une forte progression de son résultat d’exploitation, aussi bien en données réelles (+6,9%) que comparables (+10,8%). L’entreprise enregistre ainsi une croissance de +2,6%, portant le chiffre d’affaires de l’exercice à 39 093 millions d’euros.

« Les résultats de Saint-Gobain ont fortement progressé en 2016 », se félicité Pierre-André de Chalendar, PDG du groupe. « Comme prévu, la France s’est stabilisée sur l’année grâce à la reprise de la construction neuve. Toutes les autres zones géographiques ont bénéficié d’une bonne dynamique. Le Groupe a également tiré profit de ses efforts en matière de prix dans un environnement de baisse des coûts de l’énergie et des matières premières. »

L’ensemble de l’activité au beau fixe

Comme en 2015, c’est le Pôle Matériaux Innovants qui enregistre la plus forte progression (+4,5% à données comparables), avec une marge d’exploitation à 11,2%. Au sein de cette activité, le Vitrage et les Matériaux Haute Performance se distinguent tous deux par des ventes en hausse, respectivement de +6,5% et +2,2% sur l’année.

Après avoir été en perte de vitesse en 2015, le Pôle Distribution Bâtiment, de son côté, se redresse à +2,7%, profitant de la reprise de la construction neuve en France et du dynamisme des marchés scandinaves, espagnols et néerlandais.

Enfin, avec une marge d’exploitation de 9,3%, le Pôle Produits pour la Construction croît de +1,4%, porté par l’activité Aménagement intérieur (+3,7%). L’Aménagement extérieur, en revanche, lui fait défaut, avec une baisse de -1,1% sur l’année.

Vers une nouvelle progression en 2017

Si 2016 a été marquée par l’amélioration du marché français, Saint-Gobain déplore néanmoins le manque de dynamisme du secteur de la rénovation. Le groupe s’attend malgré tout à « une croissance interne positive, malgré une visibilité moindre au Royaume-Uni ». L’activité asiatique devrait, quant à elle, poursuivre sa croissance, de même qu’en Amérique du Nord malgré « un contexte incertain dans l’industrie ».

« En 2017, Saint-Gobain poursuivra la mise en œuvre de ses priorités opérationnelles et stratégiques. Les coûts ainsi que les prix devraient repartir à la hausse. L’environnement économique devrait être globalement bien orienté, même si des incertitudes demeurent dans un certain nombre de nos marchés. Dans ce contexte, nous visons pour 2017 une nouvelle progression du résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables », détaille Pierre-André de Chalendar.

Parmi les autres objectifs de l’entreprise : prioriser les prix de vente, développer sa stratégie de différenciation grâce à la Recherche et au Développement, ou encore poursuivre le programme d’investissements industriels (1 600 millions d’euros en 2017), principalement hors Europe occidentale.

F.C
Photo de Une : Pierre-André de Chalendar/@saintgobain (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Résultats semestriels en hausse pour Saint-Gobain

Résultats semestriels en hausse pour Saint-Gobain

754 millions d'euros : c'est le bénéfice net part qu'a dégagé le groupe Saint-Gobain depuis le début de l'année. En 2016, ce montant ne s'élevait « qu'à » 596 millions d'euros, preuve du dynamisme que connaît le spécialiste du BTP en cette période de reprise. Le chiffre d'affaires, lui, atteint les 20,4 milliards d'euros, enregistrant là aussi une hausse de 4,4% par rapport à l'exercice précédent. Tous les chiffres.
Activité en forte hausse pour Nexity en 2017

Activité en forte hausse pour Nexity en 2017

Le dynamisme du marché de l’immobilier aura très largement profité à Nexity en 2017 ! L’entreprise a en effet communiqué ses résultats annuels le 20 février, annonçant par là même une hausse de son chiffre d’affaires de 14%, soit 3,5 milliards d’euros. De quoi éveiller l’optimisme de la société immobilière française, qui s’attend à une nouvelle croissance d’environ 10% en 2018.
Bilan 2017 : tous les voyants sont au vert pour Saint-Gobain

Bilan 2017 : tous les voyants sont au vert pour Saint-Gobain

Le Groupe Saint-Gobain a fini 2017 en beauté ! À tel point que le quatrième trimestre a permis à l’industriel d’enregistrer une croissance de son activité à hauteur de 6,5%, permettant finalement au chiffre d’affaires annuel de progresser de 4,7% par rapport à 2016. Contrairement aux autres acteurs du secteur, le géant français s’attend à une nouvelle évolution de son résultat d’exploitation dans les douze mois à venir.
Le groupe Thermador envisage de reprendre ses acquisitions

Le groupe Thermador envisage de reprendre ses acquisitions

Le groupe Thermador, distributeur en gros d’articles de robinetterie, a dévoilé ce mercredi 31 juillet ses résultats semestriels. Avec un chiffre d’affaires de 190,7 millions d’euros, en hausse de +14,8%, le groupe peut être serein sur ses perspectives à court terme. Après deux ans de pause, il envisage même de reprendre sa stratégie de croissance externe, évoquant trois potentielles acquisitions qui lui permettraient d’augmenter son chiffre d’affaires de 40 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter