LafargeHolcim : 100 millions d’euros pour moderniser une usine près de Toulouse Vie des sociétés | 04.07.17

Partager sur :
En 2016, le spécialiste des matériaux de construction LafargeHolcim annonçait un vaste plan d’investissement pour la France, à hauteur de 300 millions d'euros. Une somme importante, dont un tiers sera utilisé pour moderniser l’usine de Martres-Tolosane, située près de Toulouse (31), comme l’entreprise l’a fait savoir le 3 juillet. Les détails sur cette opération, qui figure parmi les plus importantes réalisées en France depuis 40 ans.
LafargeHolcim, dont Jan Jesnisch a récemment pris la direction, a fait part ce lundi de sa volonté d’investir plus de 100 millions d’euros dans un projet de modernisation de son usine située à Martres-Tolosane. Ainsi, une nouvelle ligne de cuisson pour la production de clinker, indispensable à la fabrication de ciment artificiel, devrait prochainement voir le jour.

Une productivité accrue pour une réduction de l’impact environnemental


En outre, cet investissement, présenté comme « le plus important » réalisé en France depuis 40 ans, devrait avant tout offrir la possibilité à LafargeHolcim d’augmenter la productivité de son site, tout en réduisant son impact environnemental.

« Les travaux permettront (…) à la cimenterie de diminuer sa consommation d’énergie, de réduire son empreinte CO2 et de valoriser des combustibles alternatifs tels que les pneus », précise l’industriel franco-suisse. Par ailleurs, l’usine devrait, d’ici trois ans, utiliser 80% de combustibles de substitution « contre 30% aujourd’hui ».

Les entreprises locales interpellées

Si l’investissement devrait être réalisé dans les prochains jours, LafargeHolcim a d’ores et déjà révélé que la préparation du site serait réalisée « dans les semaines à venir par des entreprises locales ». Le chantier de modernisation, quant à lui, devrait débuter au 3e trimestre 2018 pour près de deux ans.

Plusieurs appels d’offres seront ainsi lancés par le cimentier début 2018 afin d’attribuer les différents lots. L’entreprise s’est d’ailleurs engagée à privilégier « les entreprises locales, françaises et européennes ». Suffisant pour faire oublier les scandales qui avaient éclaboussé LafargeHolcim ces derniers mois ?

F.C (avec AFP)

Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

LafargeHolcim confie la première phase des travaux de modernisation d’une cimenterie à Eiffage

LafargeHolcim confie la première phase des travaux de modernisation d’une cimenterie à Eiffage

C’est un chantier de « plusieurs millions d’euros » que LafargeHolcim vient tout juste de confier à Eiffage Génie Civil. L’entreprise de construction sera en effet en charge du premier lot relatif aux travaux de modernisation de la cimenterie toulousaine du groupe spécialisé dans les matériaux. À terme, l’usine se verra dotée d’une nouvelle ligne de cuisson pour la production de clinker, constituant essentiel du ciment.
Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

1 003 Français représentatifs de la population ont répondu à l’enquête menée par Franfinance, filiale de la Société Générale, et l’Institut CSA portant sur la réalisation de travaux. Cette étude inédite a finalement rendu ses résultats ce mardi 19 juin, avec plusieurs enseignements intéressants. Il apparaît notamment que le montant des travaux est plus souvent inférieur à 5 000 euros, et qu’ils concernent principalement les murs (peinture, papier peint, etc.). Tous les résultats.
Bouygues s’occupera de la rénovation du stade Vélodrome

Bouygues s’occupera de la rénovation du stade Vélodrome

La mairie de Marseille a retenu la candidature de GFC Construction, filiale du groupe Bouygues, pour les travaux de rénovation du stade Vélodrome et de ses abords, un projet d'un coût de 273 millions d'euros, en vue de l'Euro-2016 de football.
Armstrong World Industries : un Américain à Pontarlier

Armstrong World Industries : un Américain à Pontarlier

Il y a un an, Armstrong World Industries, spécialiste des plafonds acoustiques multi-matériaux, annonçait un projet de grande envergure nécessitant un investissement important. Aujourd’hui, l’entreprise dévoile la nouvelle ligne de production voile de verre dont s’est dotée son usine de Pontarlier (25), qui devrait offrir une nouvelle impulsion au développement européen de la société. Tous les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter