Le bon de livraison électronique adopté par Lafarge France

Vie des sociétés | 05.06.15
Partager sur :
Le bon de livraison électronique adopté par Lafarge France - Batiweb
Dans le cadre d’un programme d’envergure visant à optimiser la gestion de sa logistique, Lafarge France vient d’adopter la dématérialisation des bons de livraison pour le béton. Grâce à une application sur smartphone, la gestion administrative se simplifie. Le système sera déployé sur l'ensemble des agences françaises du groupe, leader des matériaux de construction.

Exit les documents papiers, place aux documents électroniques sur smartphone. Lafarge France vient de faire un pas de plus vers le numérique, en optant pour la dématérialisation des bons de livraisons pour le béton.

Grâce à une application, le conducteur de camion reçoit sur son smartphone Androïd le e-bon de livraison qu’il fait signer au destinataire. Le bon dématérialisé est alors automatiquement posté sur les portails du client et du transporteur, et consigné dans le système de gestion Lafarge.

« La gestion administrative est facilitée puisque toutes les informations, jusqu’ici consignées sur papier, apparaissent aussitôt sur écran, supprimant ainsi la digitalisation des bons de livraison papier », explique Lafarge, leader des matériaux de construction.

Cette dématérialisation présente bien d'autres d'avantages encore. En termes de sécurité, ce système permet de formaliser les problèmes rencontrés lors de l’accès au chantier ou sur le chantier lui-même, photos géolocalisées à l’appui.

Sur le plan de la qualité de services, la solution offre une information plus juste et encore plus précise sur l’état des livraisons, avec, pour corollaire, la réduction du nombre d’appels téléphoniques passés entre le conducteur et le client à livrer, et la limitation du temps d’attente sur les chantiers.

1,4 million de bons papier économisés par an

Sur le plan du transport, le système permet d’envoyer à chaque conducteur son heure de convocation sur la centrale et de gérer, en cas de besoin, les camions de remplacement. De son côté, la centrale peut suivre en temps réel, via une carte disponible sur internet, le déplacement de chaque camion et son historique.

Il annonce également d’autres innovations, notamment en matière d’optimisation des processus administratifs (plannings, statistiques…).

« Les premiers retours font état d’un accueil très positif de la part des conducteurs et de leurs responsables, qui voient dans ce nouveau concept un outil qui facilite leur mission au quotidien », souligne Lafarge. 

À l’issue d’un test concluant de 6 mois, réalisé par l’agence Côte d’Azur, Lafarge France a décidé de déployer le système sur l’ensemble de ses agences. Ce nouveau système permettra au groupe d'économiser quelques 1,4 million de bons par an.

C.T

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 1 : les fondations (diaporama) - Batiweb

Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 1 : les fondations (diaporama)

Implantée en centre-ville d'Angers, la future « Maison BBC Jambert-Lafarge » développe une surface habitable de 108m². Un feuilleton en 7 épisodes sous forme de diaporama vous permettra de suivre la construction de cette maison en matériaux traditionnels. Aujourd’hui, l’épisode 1 dans lequel sont coulés les fondations avec le béton fibré autoplaçant Agilia Mi Fondations Métal.
Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 3 : le plancher intermédiaire (diaporama) - Batiweb

Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 3 : le plancher intermédiaire (diaporama)

Après le plancher bas performant et le montage des murs porteurs en blocs béton, la Maison BBC Jambert-Lafarge a été dotée d'un plancher intermédiaire : la solution préconisée est celle d'un plancher à poutrelles béton et entrevous en polystyrène expansé avec une dalle en béton en face supérieure. Résultats : un plancher intermédiaire participant à l'isolation du bâti en corrigeant les ponts thermiques et assurant un confort d'été de haut niveau grâce à l'inertie thermique du béton.