Le marché des revêtements muraux PVC maintient le cap

Vie des sociétés | 09.09.10
Partager sur :
Le marché des revêtements muraux PVC maintient le cap - Batiweb
Selon le SFEC (Syndicat français des Enducteurs Calandreurs et fabricants de revêtements de sol et mur), le marché français du revêtement mural PVC se porte bien malgré la crise.

Le comité revêtements de mur du SFEC, réuni sous la signature collective Murs PVCPRO qui regroupe les 4 spécialistes français du revêtement mural PVC (Buflon, Muraspec, Texdécor et Vescom), indique dans un communiqué que malgré un marché global en baisse, les revêtements muraux PVCont maintenu leur volume de ventes en 2009. « Cet équilibre s’explique par une reconnaissance de plus en plus importante des revêtements muraux PVC comme solutions techniques, décoratives et concurrentielles. Elles ont ainsi augmenté leurs parts de marché de manière significative sur le secteur du mural » précise le SFEC.

L’année 2009 aura, en tout cas, été l’année qui clarifie le
marquage CE des revêtements muraux. Alors que, par exemple, les revêtements de sol sont assujettis à l’obligation du marquage CE depuis le 1er janvier 2007, les revêtements de mur n’avaient jusqu’alors pas de norme de référence sur le sujet. « C’est désormais chose faite puisque la norme a été publiée au Journal Officiel Européen en décembre 2009 (EN 15102). Cette nouvelle réglementation permet de réaliser le marquage CE des revêtements muraux depuis le 1er janvier 2010 et le rend obligatoire à partir du 1er janvier 2011 pour tous les nouveaux produits mis sur le marché » indique le communiqué. Ce changement touchera d’ailleurs aussi bien le secteur des revêtements muraux pour les professionnels que celui des papiers peints à destination des particuliers.

Ceci implique que désormais,
les performances feu des revêtements muraux seront évaluées selon les Euroclasses, système établi en Europe pour tous les produits de la construction. « La révision des articles réglementaires français est donc en cours pour tenir compte de ce changement. Nos clients devront désormais oublier les classements M au profit des classes A, B, C, D ou E. Nous ferons notre possible pour les accompagner au mieux dans la mise en œuvre de ce nouveau classement » indique Franck Lavigne, fraîchement élu président du comité revêtements de mur du SFEC, à la place de Fabrice Huet, désormais Directeur France du groupe Omnova.

Bruno Poulard

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Une vraie logistique au service d’une gamme complète  - Batiweb

Une vraie logistique au service d’une gamme complète

En plus d’être fabricant de plaques et carreaux de plâtre, Isolava France propose une gamme de produits complète sur le marché de l’aménagement intérieur et de l’isolation. C’est grâce à notre gamme élargie que nous pouvons vous proposer des ensembles de produits en adéquation avec vos exigences thermiques, acoustiques et/ou esthétiques. Les produits d’ Isolava s’adressent aux professionnels du bâtiment mais également aux particuliers exigeants.