Fermer

Les entrepreneurs du BTP plus optimistes que ceux d'autres secteurs

En décembre dernier, l'Institut Français d'opinion publique (IFOP) et Mastercard ont réalisé un sondage auprès de dirigeants de toutes petites entreprises (TPE) pour connaître leur état d'esprit face à la situation économique actuelle. Il en ressort que les entrepreneurs du BTP sont plus optimistes que dans les autres secteurs (industrie, services, commerce) concernant leur propre entreprise et celle de leur collègues.
Publié le 19 février 2021

Partager : 

Les entrepreneurs du BTP plus optimistes que ceux d'autres secteurs - Batiweb

L'Institut Français d'opinion publique (IFOP) et Mastercard se sont intéressés à l'opinion des dirigeants de petites entreprises du BTP quant à la situation économique actuelle. Ils ont donc mené un sondage par téléphone auprès de 400 dirigeants d'entreprises de 1 à 9 salariés, entre le 7 et le 22 décembre 2020.

 

Le BTP, un secteur moins sinistré ?

 

Malgré la crise économique liée au Covid-19, les résultats du sondage montrent que les dirigeants de TPE du BTP restent plutôt optimistes quant à leur activité comparé à d'autres secteurs comme le commerce, les services ou l'industrie.

 

Il faut dire que, dès le début de la crise sanitaire en mars 2020, le gouvernement a rapidement appelé le secteur du BTP à reprendre ses activités. Ce qui a été fait après la publication du guide de préconisations sanitaires de l'OPPBTP, environ deux semaines après le premier confinement. De fait, le BTP ne s'est que très peu arrêté de travailler, et a pu être moins impacté que d'autres secteurs comme le commerce notamment.

 

Autre facteur ayant pu donner un regain d'optimisme : les mesures annoncées dans le cadre du plan de relance, faisant la part belle à la rénovation énergétique des bâtiments, avec un budget de près de 7 milliards d'euros pour relancer l'économie.

 

Des entrepreneurs plutôt confiants pour leur entreprise 

 

Dans les chiffres, 78 % des dirigeants de TPE du BTP se disaient « optimistes » quant à la situation économique de leur entreprise » en décembre, contre 63 % dans l'industrie et les services, et seulement 59 % dans le commerce. D'un point de vue géographique, l'optimisme semble davantage de mise en province qu'en Île-de-France, avec 66 % en province, contre 59 % parmi les franciliens.

 

L'opinion des entrepreneurs de TPE quant à la situation économique de leur entreprise.

Source : sondage IFOP décembre 2020

 

Etonnamment, si les dirigeants de TPE restent plutôt optimistes quant à leur propre activité, ils sont en revanche nettement plus pessimistes quant à la situation économique des autres petites entreprises comme les leur. Ainsi, 72 % des entrepreneurs ayant répondu se sont dites pessimistes quant à la situation économique de leurs congénères. Seul le BTP fait baisser cette moyenne, avec 57 % de pessimistes (contre 74 % dans le commerce). Là encore, la morosité est plus importante en Île-de-France, avec 83 % de pessimistes (contre 69 % en province).

 

Plus largement, les sondés sont très majoritairement inquiets pour la situation économique française, à hauteur de 71 %, tous secteurs confondus. Le BTP fait là aussi baisser cette moyenne, avec 63 % de pessimistes, contre 77 % dans le commerce.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.