Les mises en vente de logements neufs en baisse ! Vie des sociétés | 29.08.17

Partager sur :
Les mises en vente de logements neufs en baisse !
Les professionnels de l’immobilier doivent faire grise mine : selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Cohésion des territoires, les mises en vente de logements neufs au second trimestre 2017 ont baissé de -17,1% par rapport à la même période l’année précédente. Dans le même temps, les réservations ont également chuté de -9,4%. Tous les chiffres.
En mai 2017, la Fédération des promoteurs immobiliers constatait avec joie que les ventes de logements neufs étaient en hausse depuis dix trimestres consécutifs ! Malheureusement, il faut croire que toutes les bonnes choses ont une fin.

En effet, d’après les chiffres communiqués ce 29 août par le ministère de la Cohésion des territoires, le nombre de réservations à la vente a baissé de 9,4% au second trimestre 2017 par rapport à l’année dernière, atteignant les 30 800 unités. Le nombre de mises en vente est également a également diminué (-17,1%), avec 31 300 unités recensées.

©Capture d'écran communiqué de presse ministère de la Cohésion des territoires

Heureusement, la tendance annuelle reste au beau fixe, avec des réservations en hausse de +13%, et 122 000 logements mis en vente au cours des douze derniers mois (+5,9%).

Baisse généralisée pour les appartements comme pour les maisons individuelles

Dans le détail, le second trimestre 2017 n’a réussi ni au marché des appartements, ni à celui des maisons. Le premier enregistre ainsi 28 200 réservations, soit une chute de -9,3% par rapport à la même période l’année précédente. Pire encore : seulement 28 900 logements ont été mis en vente (-16,2%).

Les maisons individuelles ne font guère mieux, avec quelque 2 620 réservations (-10,8%). « Les mises en vente se contractent sensiblement ce trimestre comparativement au second trimestre 2016 (-26,7%). Ainsi la tendance annuelle devient légèrement baissière (-1,2%) », ajoute le ministère.

Ce dernier note enfin que la région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus dynamique en termes de ventes de maisons individuelles au second trimestre, avec 430 unités, tandis que l’Île-de-France s’impose à la première marche du classement pour les appartements (7 462 unités), bien qu’étant le territoire français pratiquant les prix les plus élevés du pays.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Décidément, tout va pour le mieux sur le marché de la promotion immobilière ! La FPI, fédération professionnelle représentant les acteurs du marché, vient en effet de constater que les ventes de logements neufs sont en hausse depuis déjà 10 trimestres consécutifs. Pour couronner le tout, l’organisme fait état d’un début d’année 2017 assez dynamique, avec 35 050 logements réservés entre janvier et mars. Un bilan qui cache néanmoins d'autres réalités moins plaisantes.
Bilan trimestriel mitigé pour les ventes de logements neufs

Bilan trimestriel mitigé pour les ventes de logements neufs

Il était temps que 2018 se termine pour les commercialisations de logements neufs ! Le gouvernement a en effet dévoilé le 14 février les chiffres relatifs au marché pour le quatrième trimestre, et le bilan est particulièrement mitigé : sur un an, tous les indicateurs globaux sont négatifs. Néanmoins, les ventes de biens ont progressé par rapport aux trois mois précédents.
Construction : le dynamisme du non-résidentiel peine à compenser la baisse des logements

Construction : le dynamisme du non-résidentiel peine à compenser la baisse des logements

La conjoncture est toujours aussi mitigée sur le secteur de la construction ! En effet, si tous les voyants sont au vert du côté du non-résidentiel, les logements, eux, ne parviennent toujours pas à remonter la pente. De février à avril, les mises en chantier ont en effet baissé de -7,8% par rapport au trimestre précédent. En parallèle, les autorisations de logements ont légèrement progressé, à hauteur de 1,6%. Le point.
Le marché du logement en chute libre au troisième trimestre

Le marché du logement en chute libre au troisième trimestre

Décidément, rien ne va plus du côté des logements neufs ! Le ministère de la Cohésion des territoires a partagé le 16 novembre les derniers chiffres – peu glorieux – du marché, toujours aussi mal orienté au troisième trimestre. En effet, les réservations et les mises en vente ont largement baissé par rapport à la même période l’année précédente, du fait notamment d’un problème d’offre pointé du doigt par la Fédération des promoteurs immobiliers. Le bilan.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter