Les ventes de logements neufs en baisse, la FPI redoute les « décisions gouvernementales à venir »

Vie des sociétés | 08.09.17
Partager sur :
Les ventes de logements neufs en baisse, la FPI redoute les « décisions gouvernementales à venir » - Batiweb
C'est une mauvaise passe pour les promoteurs immobiliers ! D'après la Fédération représentant la profession, les réservations de logements ont baissé de 1,1% au deuxième trimestre 2017 par rapport à la même période un an plus tôt. Si le syndicat accuse le coup, il rappelle également que « le flou sur l'avenir des mécanismes de soutien » public relatifs au marché de l'immobilier a largement pesé dans la balance. Retour sur les principaux indicateurs.
Après dix trimestres consécutifs de hausse, c'est la douche pour les professionnels de l'immobilier ! Selon les derniers chiffres enregistrés par le secteur, les ventes de logements neufs affichent un recul de 1,1% d'avril à juin 2017, en comparaison avec le deuxième trimestre de l'année dernière. 40 121 unités ont ainsi été commercialisées.

« Tout en restant élevées, les ventes marquent le pas », a indiqué la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) ce jeudi 7. « Ces premiers signes de tassement ne sont pas une surprise pour les promoteurs », qui « constatent ces dernières semaines une forme d'attentisme chez leurs clients, directement liée aux incertitudes concernant les décisions gouvernementales à venir ».

Des ventes plombées par l'avenir incertain des mécanismes de soutien

Pour la FPI, aucun doute possible : la baisse des ventes est due avant tout au « flou sur l'avenir des mécanismes de soutien (…) qui ont pourtant fait leurs preuves ». Ainsi, l'absence de visibilité sur le Prêt à taux zéro (PTZ) ou le dispositif fiscal Pinel a largement impacté l'état du marché.

Dans ce sens, Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI, a demandé à ce que le Pinel soit maintenu une bonne fois pour toutes. « Recentré à 91% sur les zones tendues, le dispositif a été assagi, il fonctionne bien aujourd'hui », indique-t-elle. Malgré tout, l'ensemble du secteur parvient à enregistrer des résultats globalement positifs.

Les réservations largement en hausse

Dans le détail, le nombre de logements mis en vente « n'a jamais été aussi haut » depuis 2010, d'après la FPI, qui dénombre 66 000 lancements commerciaux depuis le début de l'année, dont 37 387 pour le seul deuxième trimestre.

Les réservations ne sont pas en reste, avec 152 834 recensements sur les douze derniers mois (à fin juin). La croissance est, là encore, de mise, avec une hausse de 12,4% par rapport à l'année précédente. Les ventes en bloc de logements sociaux progressent également, à raison de +28,3% (soit 6 650 unités). De quoi « contenir la baisse globale des ventes », comme le note la FPI.

En effet, tout ne va pas pour le mieux sur le marché. Les ventes au détail, notamment, affichent un recul de 4,2%. L'accession à la propriété est particulièrement touchée (-6,4%). La FPI indique par ailleurs que cette baisse se fait davantage ressentir en Île-de-France (-8,8%, contre -2,5% en province).

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit - Batiweb

Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Les inquiétudes de la Fédération des promoteurs immobiliers sont – hélas – bien fondées ! Alors que l’organisme craignait le mois dernier les conséquences des « décisions gouvernementales » sur les ventes de logements neufs, le ministère de la Cohésion des territoires a justement dévoilé ce 21 novembre les chiffres relatifs au troisième trimestre. Si les indicateurs sont globalement en baisse, la tendance annuelle se maintient à un niveau de croissance élevé.
Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs - Batiweb

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Décidément, tout va pour le mieux sur le marché de la promotion immobilière ! La FPI, fédération professionnelle représentant les acteurs du marché, vient en effet de constater que les ventes de logements neufs sont en hausse depuis déjà 10 trimestres consécutifs. Pour couronner le tout, l’organisme fait état d’un début d’année 2017 assez dynamique, avec 35 050 logements réservés entre janvier et mars. Un bilan qui cache néanmoins d'autres réalités moins plaisantes.
La hausse des ventes continue pour les logements neufs ! - Batiweb

La hausse des ventes continue pour les logements neufs !

Pour le huitième trimestre consécutif, les promoteurs immobiliers ont de quoi garder le sourire ! En effet, les ventes de logements neufs poursuivent leur hausse entre juillet et septembre 2016, symbole d’un dynamisme qui ne cesse de se confirmer. Pour preuve, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) fait état d’une progression des transactions de 25,1% sur l’année, portant à 31 824 le nombre de logements réservés. Des résultats rendus possibles grâce aux taux particulièrement bas et aux aides de l’État.
Le marché du logement en chute libre au troisième trimestre - Batiweb

Le marché du logement en chute libre au troisième trimestre

Décidément, rien ne va plus du côté des logements neufs ! Le ministère de la Cohésion des territoires a partagé le 16 novembre les derniers chiffres – peu glorieux – du marché, toujours aussi mal orienté au troisième trimestre. En effet, les réservations et les mises en vente ont largement baissé par rapport à la même période l’année précédente, du fait notamment d’un problème d’offre pointé du doigt par la Fédération des promoteurs immobiliers. Le bilan.