Les ventes de maisons individuelles s’envolent, LCA-FFB aux anges Vie des sociétés | 04.05.17

Partager sur :
Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) ont le sourire et le font savoir ! Après l’année particulièrement dynamique qu’a été 2016 sur le marché des maisons individuelles, la tendance se poursuit au premier trimestre 2017. Une bonne nouvelle qui doit beaucoup au contexte en place et notamment aux dispositifs d’aides accessibles aux ménages. Le point sur les chiffres.
Il semblerait décidément que le premier trimestre 2017 ait réussi à l’ensemble des acteurs du BTP. Entre les artisans, qui enregistrent une croissance d’activité de +1,5%, les matériaux (+2,4% pour les granulats, +5,1% pour le BPE en glissement annuel) et la construction elle-même (+15,5% de mises en chantier, notamment), tous les voyants sont au vert !

Une tendance confirmée ce 3 mai par LCA-FFB (les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment), qui souligne également l’augmentation des ventes de maisons individuelles. En effet, l’indicateur Markemétron enregistre une croissance de 15,8% entre janvier et mars 2017 (par rapport au premier trimestre 2016).

Une conjoncture favorable mais…

« À fin mars 2017, le taux de croissance annuel affiche +19,5% soit 139 500 maisons vendues. Pour rappel, les ventes brutes de maisons individuelles en secteur diffus ont gagné 19,5% en 2016 (133 600 unités) et 13,7% en 2015, après quatre années de recul », détaille l’organisme.

Ce nouveau rebond ne doit cependant rien au hasard. En effet, si la Coface s’attend à une hausse des taux d’intérêt dans les mois à venir, les particuliers peuvent toujours bénéficier de nombreuses aides pour accéder à la propriété (et notamment du prêt à taux zéro) et de taux de TVA avantageux. Sans compter que la maison individuelle reste le logement préféré des Français, d’après Century 21 France.

Si l’optimisme est de mise pour le reste de l’année, une certaine appréhension subsiste du fait de l’élection présidentielle, dont l’échéance approche à grands pas. « Cette conjoncture immobilière favorable envoie à elle-seule le message que doivent retenir le futur hôte de l’Élysée et les futurs parlementaires : garder les dispositifs qui fonctionnent et porter toute l’attention sur les trop nombreux blocages, qui affectent les délais de production et renchérissent les coûts », prévient Patrick Vandromme, président de LCA-FFB.

Fabien Carré
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Décidément, tout va pour le mieux sur le marché de la promotion immobilière ! La FPI, fédération professionnelle représentant les acteurs du marché, vient en effet de constater que les ventes de logements neufs sont en hausse depuis déjà 10 trimestres consécutifs. Pour couronner le tout, l’organisme fait état d’un début d’année 2017 assez dynamique, avec 35 050 logements réservés entre janvier et mars. Un bilan qui cache néanmoins d'autres réalités moins plaisantes.
Crédits immobiliers : activité toujours soutenue malgré une hausse des taux

Crédits immobiliers : activité toujours soutenue malgré une hausse des taux

Alors que 2016 avait été marquée par une baisse quasi continue des taux d’intérêt des crédits immobiliers, l’Observatoire Crédit Logement/CSA note une inversion de la tendance en ce début d’année. En effet, après une augmentation successive de la moyenne des taux en décembre 2016 et en janvier 2017, ils remontent encore en février pour s’établir à 1,49%. Le détail des chiffres.
Bilan 2016 : l’immobilier ancien affiche des résultats exceptionnels

Bilan 2016 : l’immobilier ancien affiche des résultats exceptionnels

2016 fera-t-elle encore mieux que 2012 en terme de ventes sur le marché de l’immobilier ancien ? Possible, à en croire les professionnels du secteur. Il y a quatre ans, 834 000 transactions avaient été effectuées – un niveau spectaculaire jamais atteint… jusqu’à maintenant ! En effet, bien que les chiffres officiels de l’Insee et Notaires de France n’aient pas encore été communiqués, les économistes estiment à 840 000 le nombre de ventes de logements anciens en 2016.
La montée des taux des crédits immobiliers continue

La montée des taux des crédits immobiliers continue

Après une année 2016 durant laquelle les taux d’intérêts des crédits immobiliers avaient continuellement baissé, ces derniers ont commencé à remonter en début d’année 2017. Une remontée qui ne semble pas prête de s’arrêter, puisqu’ils ont continués de remonter durant le mois d’avril (1,55%), à un rythme toutefois très lent, et surtout, à un niveau encore exceptionnellement bas.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter