Maîtrise de l’énergie : 74% des Français ne font pas confiance au Gouvernement (Etude) Vie des sociétés | 25.10.18

Partager sur :
Alors que l’hiver approche à grand pas, Eni a interrogé les Français sous le prisme du chauffage. L’étude révèle que 74% des sondés ne font pas confiance au Gouvernement pour mener des actions en faveur de la maîtrise de leur facture d’énergie. Quelles solutions privilégient-ils pour réduire le montant de leurs dépenses ? 47% des consommateurs citent un changement de fournisseur, 31% la réalisation de travaux d’isolation et 22% le changement d’énergie de chauffage.
Une étude réalisée par le fournisseur d’énergie Eni, souligne que près des ¾ des Français ne font pas confiance au gouvernement et aux ministres en charge de l’énergie et de l’économie pour faire baisser leur facture énergétique.

Mais alors que les températures s’inscrivent à la baisse et que le prix du gaz poursuit sa hausse, comment réduire ses dépenses d’énergie sans sacrifier son confort ? Selon l’étude, les Français seraient plus enclins à faire jouer la concurrence. 47% des interrogés plébiscitent en effet un changement de fournisseur d’énergie.

La réalisation de travaux d’isolation (31%) et le changement d’énergie de chauffage (22%) comptent également parmi les solutions citées. Pour rappel, l’isolation des combles peut réduire la facture de chauffage à hauteur de 30%.

Adopter des gestes simples pour économiser

Faute de moyens, nombreux sont les ménages à ne pas pouvoir engager des travaux ou remplacer leurs équipements de chauffage. Cependant, des gestes simples permettent d'économiser.

Par exemple, en diminuant la température de son logement d’un degré (de 20°C à 19°C), il est possible de faire une économie de 7% sur sa facture de chauffage. Il est également important de régler son chauffage électrique au minimum en cas d’absence.

Autre point de vigilance : l’entretien annuel de la chaudière. Mal entretenue, une chaudière peut surconsommer jusqu’à 30% d’énergie. Malgré son importance, l’entretien des équipements de chauffage est souvent négligé. L’étude Eni dévoile que 60% des installations ne sont pas révisées régulièrement dans leur totalité. Ainsi seulement 4 Français sur 10 déclarent réviser annuellement tous les équipements leur permettant de se chauffer, de la chaudière au radiateur en passant par le thermostat, les conduites d’eau ou le réseau électrique.

Pour les 60% reconnaissant ne pas effectuer de révision totale régulière, 62% disent ne pas y penser. En deuxième position, ils pointent le coût de ce type d’intervention (38%).

D’importantes disparités existent en fonction des âges : alors que 47% des plus de 55 ans dépassent la moyenne nationale en termes d’entretien, les 18-35 ans semblent plus négligents (34%).

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre

Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre

En juin dernier, le Premier ministre, Édouard Philippe, annonçait une remise à plat des aides à la rénovation énergétique des bâtiments. Il confirmait notamment la transformation du CITE en une aide « plus massive ». Deux mois plus tard, où en est-on ? Le montant de la prime, les modalités d’attribution et le périmètre des travaux font l’objet d’une concertation, précise le ministère de la transition écologique. Il faudra donc encore patienter pour connaître les contours du nouveau dispositif.
Hausse des fraudes à la rénovation énergétique

Hausse des fraudes à la rénovation énergétique

La répression des fraudes a dévoilé ce jeudi les résultats d’une enquête menée en 2018 qui visait à « vérifier la loyauté » des entreprises dans le secteur des énergies renouvelables et de la rénovation thermique. Sur les 449 entreprises contrôlées, plus de la moitié ont présenté des anomalies. Alors que les plaintes ont augmenté de 20% en un an, le Gouvernement a confirmé son intention de protéger plus encore les consommateurs ainsi que les professionnels qui travaillent bien.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter