Fermer

Majors européens du BTP : +9,2 % d’activité en 2021

Après une année 2020 marquée par la crise du Covid-19, les majors européens du BTP ont renoué avec une croissance dynamique en 2021, selon la dernière étude menée par le cabinet Mazars, avec une hausse d’activité globale d’en moyenne +9,2 %. La croissance concerne notamment les secteurs immobilier et énergies, tandis qu’elle se révèle plus modérée pour le BTP et les concessions.
Publié le 17 octobre 2022

Partager : 

Majors européens du BTP : +9,2 % d’activité en 2021 - Batiweb

En 2021, la reprise d’activité des majors européens du BTP est estimée à +9,2 % par rapport à 2020, retrouvant un niveau quasi-similaire à l’année 2019.

 

Des indicateurs positifs

 

Tous les secteurs voient leur niveau d’activité augmenter. Les secteurs immobilier et énergies enregistrent notamment +26,2 % et +12,9 % d’activité, tandis que la croissance est plus modérée du côté du BTP et des concessions, avec respectivement +4,8 % et +5,1 %.

L'évolution de l'activité par secteur. Source : étude Mazars octobre 2022

Même constat par rapport à l’année 2019. Entre 2019 et 2021, l’immobilier et les énergies enregistrent respectivement des hausses de +10,1 % et +9,9 %. L’activité concessions reste en revanche en retrait, avec -12,7 %, de même que l’activité BTP, avec -1,6 %.

Côté taux de marge opérationnelle, elles augmentent d’en moyenne +1,4 point par rapport à 2020, mais restent toutefois inférieures de 1,3 point par rapport à 2019. Dans le détail, la rentabilité progresse pour le secteur du BTP, avec +2,5 % en 2021 (contre +1,9 % en 2019), ainsi que pour les énergies et services (+9 % en 2021, contre +7,4 % en 2019). Là encore, seul le secteur concessions enregistre une baisse de 7 points.

Enfin, l’embellie se poursuit pour les carnets de commande, avec une hausse de +9,4 % entre 2020 et 2021. À l’échelle de la France, les majors enregistrent une augmentation de +6,7 %, légèrement inférieure à celle de 2020, qui avait enregistré +9,7 %.

 

L’activité se redresse pour les majors français

 

D’un point de vue géographique, les deux dernières études du cabinet Mazars montraient que les majors du BTP français avaient été davantage impactés par la crise Covid que leurs voisins européens.

Dans le bilan 2021, les résultats des groupes français se distinguent au contraire par une progression de leurs résultats supérieure à la moyenne européenne. L’activité globale augmente en effet de +10,7 % entre 2020 et 2021, et le taux de marge de +1,8 points (après +1,2 % et -1 ,7 points entre 2019 et 2020).

L'évolution européenne VS française. Source : étude Mazars octobre 2022

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.