Matériels de construction et de manutention : tous les voyants au vert en 2016 ! Vie des sociétés | 15.03.17

Partager sur :
Alors que la Fédération des matériels de construction et de manutention (DLR) faisait état en décembre dernier d’une activité en progression constante pour l’ensemble des professions qu’elle représente, la tendance semble se confirmer sur l’année entière. En 2016, la distribution de matériels de BTP a ainsi progressé de 23%, la location de 2%, et la fourniture de 8%. Le bilan en détail.
En 2016, chaque bilan trimestriel de la Fédération des matériels de construction et de manutention apportait avec lui son lot de bonnes surprises. En effet, tous ont été marqués par la hausse constante de l’activité des professions représentées, en contraste avec les trois années précédentes.

À l’image des chiffres de la construction relevés par le ministère du Logement en janvier dernier, ceux de la distribution, location et réparation de matériels de BTP et de manutention renouent avec la croissance en 2016. La distribution, tout particulièrement, atteint « un niveau d’activités proche de ceux observés en 2007 et 2008 », avec un chiffre d’affaires global de 5,4 milliards d’euros (+23% par rapport à 2015).

Nette progression pour la distribution

Il faut dire que la reprise du BTP a été extrêmement profitable au secteur, qui a également pu compter sur « un contexte fiscal favorable à l’investissement », comme le souligne le DLR. À lui seul, le segment de la distribution de matériel représente 71% du chiffre d’affaires des distributeurs, loin devant la location (6% du CA).

Dans le détail, la distribution de matériel neuf enregistre la plus forte croissance du marché, à +38% sur l’année. L’occasion séduit également les consommateurs, progressant de +15%, suivie de la location (+7%) et le SAV (+1%).

De plus, la Fédération ajoute que la stabilisation du nombre d’entreprises sur le marché (1 095 sociétés recensées) a également contribué à la progression du secteur. Par ailleurs, si l’effectif a légèrement baissé (-2%), la productivité, elle, s’est améliorée de +25% sur l’année.

La location de matériels se stabilise

De son côté, la location de matériel de BTP, avec un chiffre d’affaires de 3,76 milliards d’euros, se stabilise par rapport à l’année précédente (+2%). En revanche, le niveau de rentabilité est particulièrement élevé, à 123 millions d’euros (+21%). « Il reste toutefois très en-dessous de son niveau d’avant crise de 2008 », note le DLR.

Par ailleurs, le nombre d’entreprises chute de -8% en 2016, atteignant « un niveau similaire à 2013 ». La productivité est également en légère baisse (-1%), du fait de la faible croissance du chiffre d’affaires d’une part, et de la hausse du nombre d’actifs employés dans la profession d’autre part.

Il n’en reste pas moins que la valeur du parc progresse de +9% par rapport à 2015, atteignant les 6,9 milliards d’euros. L’investissement, quant à lui, augmente considérablement (+72%, 852 millions d’euros), « jusqu’à retrouver le niveau d’avant-crise », commente le DLR.

Les matériels de manutention industrielle et agricole au beau fixe

Enfin, le marché de la distribution et location de matériel de manutention industrielle et agricole poursuit son développement, avec un chiffre d’affaires de 1,93 milliards d’euros en 2016 (+8% par rapport à l’année précédente). « Comme pour les distributeurs de matériels de BTP, les ventes de matériels (neuf et occasion) ont constitué le principal soutien de l’activité, représentant (...) 58% du chiffre d’affaires global », explique le rapport.

L’ensemble des segments vient ainsi contribuer à cette progression, aussi bien la location (+23%) que la vente de matériels neuf (+14%) ou d’occasion (+12%). Seule l’activité liée à la maintenance fait grise mine, enregistrant une baisse de 19%.

D’autre part, avec 7 120 personnes employées, le secteur voit ses effectifs atteindre des records jamais égalés depuis 2008. En complément, la productivité progresse elle aussi (+3%), de même que le niveau de rentabilité globale (83 millions d’euros, +8%), « le plus élevé de la dernière décennie » selon le dernier bilan.

Espérons que 2017 saura profiter de cette conjoncture profitable et enregistrer, à son tour, des résultats en hausse !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Europe : les équipements de construction au beau fixe (étude)

Europe : les équipements de construction au beau fixe (étude)

« Le marché européen des équipements de construction fonctionne bien » scande le Committee for european construction equipment (CECE), qui vient tout juste de publier un rapport sur le sujet. L’occasion d’apprendre que le secteur a vu ses ventes augmenter de 10% en 2016, en partie grâce à la France et l’Allemagne, dont les résultats permettent de booster l’ensemble du continent. Bilan et perspectives du marché.
Début d’année solide pour les fournisseurs et loueurs de matériels de chantiers

Début d’année solide pour les fournisseurs et loueurs de matériels de chantiers

Le bilan trimestriel du marché des matériels de BTP fait du bien, dans un contexte difficile pour le secteur de la construction ! De janvier à mars 2018, la manutention et la location ont vu leur chiffre d’affaires progresser respectivement de 11% et 7%, profitant de la consolidation de l’économie française, d’après la Fédération DLR. Seul point noir : l’activité distribution affiche malgré tout un repli de -4%.
Un premier trimestre positif pour les  matériels de construction et de manutention !

Un premier trimestre positif pour les matériels de construction et de manutention !

Si 2016 avait été une excellente année pour la distribution, la location et la réparation de matériels de BTP et de manutention, la tendance semble se confirmer en 2017, avec un premier trimestre en hausse. Les loueurs de matériels du bâtiment, en particulier, enregistrent une croissance de +13%, tandis que le chiffre d’affaires des distributeurs progresse de +14%. Les matériels de maintenance et de levage, en revanche, ralentissent légèrement. Le point.
Location de matériels BTP et manutention : la reprise espérée en 2015

Location de matériels BTP et manutention : la reprise espérée en 2015

La Fédération nationale des distributeurs, loueurs et réparateurs (DLR) vient de publier le bilan de l'année 2013 pour les secteurs de la location et la réparation de matériels de BTP ainsi que de la manutention. Globalement, le secteur de la location a maintenu son niveau d'activité par rapport à 2012 tandis que le secteur de la manutention affiche un net recul. Les professionnels pensent que l'année 2014 sera une année de stabilité avant un début de reprise espéré pour 2015.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter